Partager:

L’édito de Steven Jeanmaire

02 fév 2018 Editos

Faisons connaissance avec les secouristes au-travers de leur Responsable: Steven Jeanmaire.

Composition de l’équipe

L’équipe complète est composée de six personnes. Naturellement, toutes ne sont pas présentes lors des matchs car cela va dépendre de la fréquentation attendue, mais au minimum, il y a trois secouristes présents. Par exemple,
ce soir contre Ajoie, nous sommes cinq personnes.

Nous avons tous une formation liée à la fonction qui est la nôtre. L’équipe est composée d’assistants en santé et soins communautaires (ASSC) et de sapeurs-pompiers volontaires. Nous avons tous une formation BLSAED qui nous autorise à pratiquer des massages cardiaques et à utiliser des appareils défibrilateurs. Certains ont fait des stages en ambulance et nous continuons tous à nous former.

Lors des matchs, nous continuons à nous exercer pour répéter les gestes essentiels car il ne s’agit pas non plus d’oublier ce que nous avons appris. Nous gardons toutefois un œil sur tout ce qui se passe dans la patinoire, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin. Nous sommes aussi en contact radio permanent avec l’équipe de sécurité avec qui nous collaborons étroitement.

Depuis quand faites-vous partie de l’équipe ?

J'ai été embrigadé il y à sept ans. Je suis le plus ancien avec Kelly, laquelle arrêtera à la fin de la saison. Mais elle sera remplacée. J’ai pris la responsabilité de l’équipe il y quatre ou cinq ans à présent. J’en profite pour remercier le HCC qui nous a aidé financièrement à nous équiper afin que nous puissions offrir des prestations dignes de ce nom.  

Qui sont vos « clients » ?

Nous intervenons bien entendu le plus souvent dans le public des Mélèzes, mais nous sommes également au service des bénévoles, ainsi que sur demande, des médecins des équipes. 

Combien d’interventions par saison ?

Nous intervenons dans une vingtaine de cas au maximum et par saison. Au niveau du public, cela concerne avant tout des blessures dues à un puck reçu ou en cas de malaises. Pour les bénévoles, ce sont surtout des brûlures ou des coupures dans le cadre de leur fonction. 

Pour les joueurs, nous n’intervenons en général que pour stabiliser des blessures telles que: les luxations, les traumatismes ou les os cassés. Effectuer quelques points de suture reste de la compétence des soigneurs des équipes. Nous assurons également la liaison avec les services ambulanciers.

Steven Jeanmaire

Responsable des Secouristes

Propos recueillis par Jean Dreier