Partager:

Dites-nous Pascal Ummel

18 oct 2017 Editos

L’organisation d’un match de championnat nécessite un nombre important de bénévoles. Faisons connaissance avec celui qui anime l’horloge centrale.

Différentes activités de bénévole
Je ne sais plus exactement à quel moment j’ai débuté mon activité de bénévole. Mais j’ai occupé différentes fonctions dans la cabine de chronométrage, à la porte des bancs de punitions ainsi que juge de but, cela remonte donc à quelques années. Après une interruption pour des raisons professionnelles, j’ai répondu à l’annonce du HCC au moment de l’installation de l’horloge centrale en 2011.

En quoi consiste la fonction ?
Avant chaque match, je viens calibrer l’horloge et programmer les différentes animations qui seront diffusées avant celui-ci ou lors des pauses. Durant les matchs, je veille à ce que tout cela fonctionne comme prévu. Il s’agit aussi d’adapter l’animation à l’ambiance de la patinoire. Depuis le début de la saison toutefois, j’ai mis cela en veille car une mise à jour du logiciel doit être exécutée. De plus, le partenaire du club, Bluestar Solutions SA, va reprendre les animations avec des outils plus adaptés. Cela va ainsi de pair avec la professionnalisation de la communication. Je précise encore que nous sommes trois à nous relayer à ce poste, et nous cherchons toujours du monde pour nous aider.

Chaque match a donc son scénario ?
Absolument, je reçois les informations deux ou trois jours avant les matchs. Je prépare ainsi les annonces qui seront diffusées selon un plan prévu. Il faut aussi préparer la composition de l’équipe adverse. Tout cela se fait en coordination avec le speaker.

Pourquoi deux horloges ?
En fait, l’horloge officielle est celle située du côté de la loge VIP. Il y a d’ailleurs deux dixièmes de seconde de différence entre les deux horloges. Tout cela vient aussi des exigences de la Ligue qui impose que le temps soit affiché en permanence. L’horloge centrale a été adaptée à la hauteur du toit de la patinoire et ne permet de maintenir l’affichage du temps jeu en permanence.

Pour moi la HCC c’est…
Une longue histoire de famille qui est   fan de sport. Bien que peu sportif moi-même, je suis le club depuis que j’ai sept ans. Cela évoque aussi des souvenirs très forts puisque lors de l’ascension de 1996, mon père, qui était déjà très malade, avait trouvé la force de se 
lever pour assister depuis sa fenêtre aux manifestations de joie qui se déroulaient dans la rue.

Les liens avec les entraîneurs
Dans la mesure où je suis à leur service, le lien est essentiel. C’est Alex qui a les clés t qui décide au final. Le fait que nous ayons la même formation de maître de sport simplifie grandement la compréhension et le dialogue. Une équipe, c’est comme un puzzle. Il faut tout mettre en place et se poser des questions si cela s’emboîte mal. Il faut noter aussi que la préparation évolue avec les années.

Un souhait pour la saison
La volonté étant de jouer plus physiquement nécessite naturellement d’appliquer les consignes de l’entraîneur. Sinon, je souhaite que l’équipe pratique un jeu attractif et que le public ait du plaisir à venir (et revenir). Bien évidemment, je souhaite que nous puissions connaître une saison sans des blessures dues à des surcharges par exemple. Tout a été fait pour que les paramètres soient en place. Bien évidemment et comme tout le monde, je souhaite que la saison dure le plus longtemps possible.


Pascal Ummel
Responsable Horloge centrale  

Propos recueillis par Jean Dreier