Partager:

L’édito de Patrick Barberon

12 Jan 2018 Editos

Pourquoi être revenu à la présidence du Mouvement Junior (Moju) ?

Les remous qui ont secoué le Moju à la fin de la saison dernière m’ont interpellé. Je voulais donc apporter ma contribution, avec d’autres personnes, pour que le calme revienne et que le Moju puisse continuer sur des bases sereines.

Une nouvelle organisation du Moju

Lors de l’Assemblée générale du mois d’août 2017, une nouvelle organisation a été présentée et acceptée par la majorité des membres présents. Un comité exécutif de 5 membres chapeaute toute l’organisation du Moju, et ce sous la responsabilité d’un directeur administratif. Cette organisation est calquée au maximum sur celle de la S.A., de façon à permettre un maximum de synergie notamment sur deux axes, à savoir l’aspect sportif et le marketing. 

Les gros chantiers du Moju

La création d’un vrai concept Sport/Arts/Etudes est un projet qui me tient à cœur. Il faut noter qu’il y a une véritable ouverture d’esprit de tous les acteurs concernés (autorités cantonales, communales, écoles) ce qui est primordial pour un tel travail. Nous devons naturellement inclure les entreprises formatrices dans la réflexion. L’idée est de non seulement passer de 2 à 5 périodes hebdomadaires, mais également de créer des classes spécifiques en essayant de placer des branches dites secondaires lors des périodes d’entrainement. Il faut encore préciser que le HCC n’est pas le seul club concerné, puisque le Club des Patineurs est intégré dans la démarche et que le ski de fond profite déjà de cette organisation.

Le second chantier important consiste à travailler sur un vrai partenariat avec tous les clubs du Canton. Il n’est pas évident de combattre un esprit de clocher et le message que l’on doit faire passer aux clubs partenaires est que le HCC ne souhaite pas tout manger.

Le concept de Label

Sous ce nom se cache en fait tout le système de certification des structures de formation. Cette certification est obtenue en réunissant un certain nombre de critères valorisés par des points et qui vont permettre au Moju d’obtenir des subsides, mais pas uniquement car un club qui ne remplirait pas les critères minimaux pourrait être sanctionné.

Le Moju est concerné par deux des cinq certifications définies par la Ligue. Le Label Talent qui regroupe les Elites A, les Novices-Elites, les Mini-Top, les Moskito-Top. Le Label Ambition qui inclus les Elites B et les Novices-Top.

Les critères sont aussi nombreux que variés, ce qui nécessite un investissement en temps, mais cela nous oblige aussi à nous remettre en question à tout moment. Il faut relever aussi que ces critères sont audités par les instances de la Ligue. Ainsi, nous serons inspectés dans
le courant de décembre.

Patrick Barberon

Président du Mouvement Juniors HCC La Chaux-de-Fonds SA

Propos recueillis par Jean Dreier