Partager:

L’Édito de Christelle Bärstchi

15 nov 2017 Editos

Un point sur l’effectif 2017/18

L’équipe est toujours coachée par le duo Didier Chaboudez/Cédric Boillat et peut compter cette saison sur un entraîneur des gardiennes, Sylvain Haenlin. L’équipe compte trois gardiennes licenciées, et une quatrième qui débute. L’effectif se compose de quinze joueuses de champ sur le papier, mais nous avons démarré la saison à onze, en raison de blessures ou absences. La polyvalence de certaines joueuses permet d’aligner deux paires en défense et deux triplettes en attaque.  

Et les filles du Mouvement juniors ?

Il y a une fille engagée en Minis Top (Jade Surdez). Mais le niveau est supérieur et elle pourrait prétendre à viser plus haut que la Ligue C. Ceci dit, il n’y a jamais eu de contact avec le Mouvement Juniors pour donner aux filles qui y jouent la possibilité de nous rejoindre à terme. C’est certainement un élément à développer, même s’il y a peu de temps que la Ligue a demandé une promotion accrue du hockey féminin dans les clubs. Nous participons d’ailleurs à cette action en donnant un coup de main à l’École de hockey, tout en organisant notre propre séance d’initiation. 

Le championnat 2017/2018

L’équipe est engagée dans le groupe 4 de Ligue C qui compte sept équipes (Sierre, Meyrin, Genève, Prilly, Morges et Chamonix). Nous aurions aimé jouer dans le groupe 3 (avec Ajoie, St-Imier et Tramelan) en lieu et place de Neuchâtel, chacun des deux clubs aurait été gagnant au niveau des kilomètres effectués. Mais c’est ainsi.

Des objectifs à atteindre, mais des incertitudes aussi

Si le plaisir du jeu reste le maître mot, nous voulons terminer le championnat à l’une des deux premières places. Si Chamonix semble intouchable, la bataille sera rude avec Sierre. Cet objectif n’est pas anodin dans la mesure où il est question de créer un 4ème niveau de jeu. Les dernières informations dont je dispose à ce jour permet de penser que les quatre premières équipes de chaque groupe resteraient en LNC et les autres « reléguées » en LND. Au niveau des incertitudes, Chamonix n’est admis que dans la ligue la plus basse du championnat suisse.  

Pour moi le HCC, c’est … ?  

Outre le fait que je pratique le hockey depuis sept ans, 

le HCC est un club que je soutiens depuis que j’ai dix ans en venant assister aux matchs avec mon père. J’ai aussi été secrétaire du Fan’s-Club durant huit ans. Avec le HCC Féminin, nous donnons aussi un gros coup de main, que ce soit sous la tente “Viteos” la saison dernière, ou cette saison au bar de la nouvelle “Terrasse”.  

Christelle Bärtschi

Secrétaire et Capitaine du HCC Féminin

Propos recueillis par Jean Dreier