Partager:

Le Portrait de Tim Wolf

20 sep 2016 Interview

La question de Henrik Eriksson : quand penses-tu arrêter de jouer à Pokemon-Go ?
(rires) Tant que cela ne m’ennuiera pas, je continuerai.

On dit que les gardiens ont des superstitions ou des rituels, en as-tu toi-même? 
Je n’ai pas de rituel spécifique à un gardien, mais comme beaucoup de joueurs, je m’habille toujours dans le même ordre. J’ai aussi un porte-bonheur, mais rien d’original en fait. 

Seul devant son but, le gardien est souvent la cible du public adverse, cela te déstabilise-t-il ou au contraire est-ce une source de motivation ?
Je me concentre en premier lieu sur les encouragements des supporters du HCC qui représentent une vrai source de motivation. Le reste ne me touche pas. 

Tu as participé à 2 Coupe Spengler (sans jouer toutefois), une belle expérience ?
En fait, je n’y ai vraiment participé qu’une fois (avec Genève, futur vainqueur) quand le 2ème gardien est tombé malade. L’autre fois (avec Davos), j’étais surnuméraire. Mais quoi qu’il en soit, cela reste une belle expérience vu l’ambiance très spéciale qui y règne, entre athmosphère de vacances et vrai challenge sportif. 

Si tu n’avais pas pratiqué le hockey, dans quel autre sport aurais-tu aimé briller ?
Ce n’est pas un vrai sport, mais j’adore faire de longues randonnées avec mon chien.

La question de Tim Wolf à Devin Müller
Combiend d’argent gagnes-tu en prenant soin des chiens des autres joueurs ? 

 

Tim Wolf

Né le 25.01.1992
Taille et poids : 186 cm, 80 kgs
Position : Gardien
Maillot : 1

Club formateur : GCK Lions et Zürich Lions)
Autres clubs : Rapperswil (LNA), Ambri-Piotta, Suisse U16 à U20, Suisse A (1 match)

Statistiques : Les statistiques d’un gardien, à savoir le pourcentage d’arrêts, ne sont pas disponibles en détail.