Partager:

Fin de parcours en Coupe de Suisse

21 oct 2018 Résumé

C’était jour de fête dimanche aux Mélèzes avec la venue du HC Davos dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Suisse. Dans une patinoire bien garnie (3530 spectateurs), le HCC a fait trembler le club le plus titré du pays, ne s’inclinant que 3 à 1 après une bataille de tous les instants.  

Dès les premiers coups de lame, une chose a été claire : Davos n’avait pas fait le déplacement pour profiter d’une belle journée automnale. Les pensionnaires de National League comptaient bien plier l’affaire, et si possible rapidement. Pendant les premières minutes, les Chaux-de-Fonniers, nerveux, n’ont guère su tirer leur épingle du jeu. S’ils parvenaient à sortir de leur zone de défense, ils ne pouvaient que tenter de longs pucks en fond de patinoire sans grand succès pour les récupérer. L’action se déroulait presque exclusivement devant Christophe Bays et la pression prenait une nouvelle dimension quand Jaison Dubois se retrouvait pénalisé pour deux minutes (6e).

Malgré les assauts répétés des Davosiens, les Meuqueux ne pliaient pas et s’offraient même plusieurs occasions coup sur coup. Zsombor Kiss était le premier à tenter sa chance d’un tir de loin (9e), puis Ramon Tanner et Jaison Dubois unissaient leurs efforts sur une action qui aurait mérité mieux (10e). Dans la foulée, c’est Timothy Coffman qui croisait trop un tir du back-hand (11e). Les Grisons laissaient passer l’orage avant de prendre les devants. Tino Kessler plaçait la rondelle dans la lucarne d’un redoutable tir du poignet (14e).  

En deuxième période, le HCC a laissé ses complexes au vestiaire et est revenu faire jeu égal avec son adversaire. Ce qui n’a pas été sans conséquence : le score serré et la pression chaux-de-fonnière ont rendu les Davosiens nerveux et prompts à des gestes qui auraient mérité quelques coups de sifflet supplémentaires. Reste que les hommes de Serge Pelletier n’ont pas réussi à revenir au score, malgré quelques belles tentatives de Timothy Coffman notamment. L’Américain zigzaguait d’abord seul dans la défense grisonne avant de buter sur Anders Lindbäck (27e), puis manquait la reprise d’une magnifique passe de Daniel Carbis (33e).

Les Davosiens n’étaient pas en reste, et Christophe Bays a bien failli s’avouer vaincu peu après la mi-match, quand il bloquait la rondelle in extremis sur sa ligne de but sur une déviation de Dario Meyer (33e). Ce n’était que partie remise. Alors qu’il restait un peu plus de deux minutes avant le thé, Inti Pestoni doublait la mise pour ses couleurs. Le HCC pouvait regretter ses occasions manquées.

Tout restait possible à l’entame de l’ultime période et les Chaux-de-Fonniers n’ont pas baissé les bras. Timothy Coffman était toujours particulièrement en verve sans parvenir à loger la rondelle au bon endroit. Omniprésent, Arnaud Jaquet tentait aussi sa chance sans succès (48e). C’est Adam Hasani qui débloquait le compteur local après avoir récupéré le puck dans le slot (49e). Mais Davos ne laissait guère le temps d’espérer aux Abeilles. Septante-six secondes plus tard, Marc Wieser surgissait comme une tornade au 2e poteau et redonnait deux longueurs d’avance à son équipe.

Les Chaux-de-Fonniers n’ont jamais baissé les bras. Serge Pelletier tentait le tout pour le tout en sortant son portier alors qu’il restait plus de deux minutes et demie à jouer mais Davos tenait bon. Reste que cette partie a démontré qu’il n’y a pas un monde de différence entre l’avant-dernier de National League et l’actuel leader de Swiss League.

Et la bonne nouvelle du jour, c’est l’annonce de la prolongation pour deux ans du contrat de Timothy Coffman. /mwi

 

La Chaux-de-Fonds – Davos 1-3 (0-1 0-1 1-1)

Les Mélèzes : 3530 spectateurs.
Arbitres : MM. Müller, Gäumann, Duarte et Wermeille.
Pénalités : 2x 2' (Dubois, Stämpfli) contre La Chaux-de-Fonds. 3 x 2' (Jung, Kessler, Ambühl) contre Davos.
Buts : 14e Kessler (Meyer) 0-1. 38e Pestoni (Prince, Paschoud) 0-2. 49e (48’30’’) Hasani 1-2. 50e (49’46’’) M. Wieser (D. Wieser, Egli) 1-3.
La Chaux-de-Fonds : Bays, Jaquet, Zubler, Stämpfli, Kühni, Petschenig, Ahlström, Hofmann, Carbis, Coffman, Cameron, Hasani, Miéville, Augsburger, Dubois, Tanner, Grezet, Hobi, Wetzel, Kiss, Küng.
Davos : Lindbäck, Ambühl, Du Bois, Paschoud, Nygren, Kessler, Stoop, Jung, Heldner, Hischier, Corvi, Rödin, Prince, Bader, Pestoni, D. Wieser, Egli, M. Wieser, Meyer, Aeschlimann, Frehner.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Erb, Guebey, Bonnet ni Wollgast (blessés) mais avec Tanner (licence B, Bienne) et Petschenig (licence B, Genève Servette). Davos joue sans Lindgren (surnuméraire). Temps mort pour Davos (49e) et La Chaux-de-Fonds (60e). Tir sur le poteau de Meyer (51e) et Rödin (60e). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 57’32’’ à 60’00’’. Bays et Prince sont élus meilleur joueur de chaque équipe.