Partager:

Elites : HCC - Coire : 4-2 Le HCC conforte sa place de leader

14 oct 2018 Résumé élites

Contrairement à ce que j'avais écrit mercredi soir, ce n'est pas le 3ème, mais le 7ème que la relève du HCC allait affronter en cette fin d'après-midi de dimanche. Derrière le HCC, c'est effectivement la bouteille à encre et les équipes classées aux rangs 2 à 7 se tiennent en 2 points. Il a donc suffit d'une défaite de Coire pour les voir reculer au classement. Par contre, c'est effectivement sans Arnaud Schnegg, suspendu, que le HCC entamait la partie, alors que Karim Bouchareb faisait son retour. A noter que c'est une vieille connaissance des amateurs de hockey qui était derrière le banc de Coire, à savoir Renato Tosio.

Si le HCC ne profitait pas d'une possibilité de power-play (4ème), Guillaume Vögeli avait le but au bout de la spatule (8ème), mais le numéro 12 croisait trop sa feinte. Il en était de même pour les Grisons, via Ivo Knüchel 2 minutes plus tard. Très en verve en début de partie, Guillaume Vögeli adressait une passe en retrait qu'Arthur Pittet, seul devant les goals, ne parvenait pas à conclure, et ce à deux reprises (11ème). A la 12ème, Mike Robert prenait place sur le banc des polissons, sans gravité toutefois, les visiteurs étant incapables de construire le moindre power-play. Alors que le jeu s'équilibrait, les visiteurs allaient profiter d'une nouvelle punition sifflée contre Anthony Donzé et d'une action confuse devant Josef Grguric pour ouvrir la marque par Maurin Tosio (le fiston) à la 18ème. C'est sur ce score déficitaire que les jeunes pousses du HCC allaient prendre leur premier thé, l'occasion pour Martin Roh de recaser tout son petit monde. 

D'entrée de jeu dans le tiers médian, le HCC allait porter le danger devant les buts de Sany Derungs et c'est encore Guillaume Vögeli qui avait une belle occasion, repoussée du biscuit par le gardien grison. Le HCC allait tout de même égaliser en profitant d'une situation de power-play. En effet, 37 secondes après que Jan Lüthi ait pris place sur le banc d'infâmie, Théo Bertrand enfilait le puck au bon endroit. Sur l'action suivante, Josef Grguric faisait face à une double tentative grisonne, mais s'en tirait à bon compte. Le HCC subissait alors une nouvelle pénalité, alors que Yoann Adatte accrochait son adversaire (25ème). Le boxplay tenait bon. C'est encore une fois alors que le jeu d'équilibrait qu'un but allait être inscrit, pour le HCC cette fois, de la canne de Matus Il'Ko, le joueur d'origine slovaque reprenant de derrière les buts en puck en cloche, après une première tentative de la ligne bleue de Mike Robert. A 5 minutes de la seconde sirène, le HCC se retrouvait avec un homme de plus, suite à la pénalité sifflée contre Jan Ferrari, coupable d'avoir retenu son adversaire. Malgré un power-play installé dans le camp adverse, le HCC ne tirait que rarement. A la 38ème, c'est Maurin Tosio qui filait sur le banc encore chaud de la prison après une charge tardive. Son équipe payait le prix en encaissant un but inscrit par Lukas Zürcher après 21 secondes de supériorité. Karim Bouchareb avait encore une possibilité à 50 secondes de la fin de la période, mais cadrait mal son puck qui rasait les buts. Coire se faisait encore punir (Kobler) à 6 secondes de la seconde pause. L'indiscipline des visiteurs en fin de tiers faisait le bonheur du HCC.

C'est sans arbitre principal que le 3ème tiers débutait. M. Bielmann avait été percuté par des joueurs sur une action en fin de période laissait le soin à ses assistants de tenir le match.

Coire tuait la pénalité sifflée en fin de période médiane et obligeait Josef Grguric à 2 arrêts propres sur les actions suivantes. A la 44ème, le gardien grison avait un brin de réussite, le puck envoyé par Noah Frésard, terminant sur le filet supérieur de ses buts. A l'entame de la 47ème minute, le HCC pouvait à nouveau évoluer avec un homme de plus sur la glace. En voulant trop bien faire, les hommes de Martin Roh ne se créait pratiquement aucune possibilité de tir, hormis celui de karim Bouchareb, bloqué par le bloc adverse. Le joueur punit précédemment (Jan Ferrari) pouvait retourner sur le banc peu après son retour au jeu, suite à un surnombre. A 45 secondes du terme de la pénalité, Chris Gujan, parti en contre, voyait son tir faire résonner la latte des buts chauxois. C'est ensuite Alain Jobin qui se faisait punir à la 50ème. 29 secondes plus tard, Coire réduisait le score par Jan Lüthi. A la 55ème et alors que le HCC bénéficiait d'une décision arbitrale, Karim Bouchareb oubliait de se taire et se faisait punir par le duo arbitral. Charles Rorondi avait une belle opportunité de contre, mais cadrait mal son envoi. Mais 15 secondes plus tard, Noah Frésard logeait le puck au bon endroit d'un angle pourtant très fermé, au grand dam du gardien grison. Renato Tosio demandait un temps mort pour remotiver ses troupes. A 2'33 du terme, Sany Derungs cédait sa place à un 6ème joueur de champ. Coire s'installait dans le camp chauxois. Une canne haute d'un joueur grison obligeait son équipe à engager dans son camp et à faire rentrer son gardien pour quelques secondes, le temps de reprendre possession de la zone défensive locale. Les situations chaudes n'étaient toutefois pas légion et la fin du match pouvait retentir sur cette nouvelle victoire du HCC. 

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Coire 4-2 (0-1; 3-0; 1-1)

Patinoire des Mélèzes, 65 spectateurs

Arbitre : M. Bielmann, assisté de MM. Egger et Vial

Buts

  • 17'46 Tosio (Neurauter, 5c4) 0-1
  • 23'15 Bertrand (Voirol, Frésard, 5c4) 1-1
  • 30'11 Il'ko (Robert, Zürcher) 2-1
  • 37'38 Zürcher (Jobin, Vögeli, 5c4) 3-1
  • 50'38 Lüthi (Knuchel, Tosio, 5c4) 3-2
  • 56'00 Frésard (Voirol, 4c5!) 4-2

Pénalités

HCC : 5 x 2' (Robert, Adatte, Donzé, Jobin, Bouchareb)

Coire : 7 x 2'

Equipes

HCC : Grguric (Cervino); Bertrand, Frésard; Adatte, Rodondi; Hauser, Gorianz; Voirol, Bouchareb, Donzé; Pitter, Vögeli, Jobin; Il'Ko, Zürcher, Robert; Barraud

Coire : Derungs (Bachofner); Curschellas, Kunfermann; Gehrken, Grothenn ; Zanini, Jörg; Frehner, Knüchel, Haueter; Tosio, Gujan, Ferrari; Zinsli, Kobler