Partager:

Le HCC assure l'essentiel

12 oct 2018 Résumé

Les Chaux-de-Fonniers n’ont pas eu à sortir le grand jeu pour venir à bout des Ticino Rockets de Biasca 2 à 1 vendredi soir aux Mélèzes. Face à une phalange aux possibilités limitées, ils n’ont eu besoin que de deux réussites pour passer l’épaule. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué mais le portier tessinois a été (presque) intraitable.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir le HCC prendre les devants. Il y avait à peine deux minutes de jeu quand les Tessinois se retrouvaient doublement pénalisés. Dix secondes à 5 contre 3 ont suffi à Tim Coffman pour ouvrir la marque d’un puissant tir de la ligne bleue. Un avantage facilement gagné face à une équipe qui évolue visiblement un cran en dessous des Abeilles. Ce qui ne signifie pas que les Fusées sont incapables de se montrer dangereuses. Biasca parvenait à égaliser à la 5e minute, sur un tir que Tim Wolf laissait étonnamment filer au fond de ses filets, sans sembler s’apercevoir que la rondelle lui avait échappé.

Les Chaux-de-Fonniers ne se laissaient pas abattre par ce coup du sort. Ils remettaient l’ouvrage sur le métier et imposaient une pression constante sur leurs adversaires. Connor Hughes, le portier tessinois, n’avait guère le temps de respirer tant les assauts étaient incessants. La plus grosse occasion est à mettre au compteur de Samuel Grezet, dont l’envoi est passé tout prêt d’alourdir le score. Avec une seule longueur d’avant à l’heure du thé, le HCC n’était pas très bien payé.

Les hommes de Serge Pelletier ont continué à dominer outrageusement en deuxième période. Ils se sont amusés à tenter les schémas les plus compliqués, donnant le tournis à une défense souvent dépassée. Un retard chronique qui poussait les Tessinois à la faute. Mais les supériorités numériques successives n’y changeaient rien, le tableau d’affichage restait bloqué. Même réduit à 4 contre 5 en fin de période, le HCC se montrait le plus dangereux mais toujours sans loger la rondelle à la bonne place.

À l’entame de l’ultime tiers-temps, le HCC était dans une situation paradoxale. Il survolait certes les débats de la tête et des épaules, mais cette large domination ne se reflétait pas au score. Il n’était donc pas à l’abri d’un retour des Tessinois, même si ceux-ci ne s’étaient créé que très peu d’occasions depuis le début de la rencontre. Biasca était bien conscient que la rencontre n’était pas encore jouée et les hommes de Jan Cadieux ont tenté de renverser la vapeur au cours d’une dernière période plutôt terne. Ils terminaient le match sans gardien et bénéficiaient d’une pénalité pendant les 17 dernières secondes mais ça ne suffisait pas. /mwi

 

La Chaux-de-Fonds – Biasca Ticino Rockets 2-1 (2-1 0-0 0-0)

Les Mélèzes : 1576 spectateurs.
Arbitres : MM. Erard, Bonjour, Pitton et Burgy.
Pénalités : 3 x 2’ (Stämpfli, Dubois, Carbis) contre La Chaux-de-Fonds. 6 x 2’ (Brazzola, Moor, Spinedi (2x), J. Neuenschwander, Mazzolini) contre Biasca Ticino Rockets.
Buts : 3e Coffman (Kühni, Hasani, à 5 contre 3) 1-0. 5e Rohrbach (Smith) 1-1. 11e Augsburger (Hasani, Miéville) 2-1.
La Chaux-de-Fonds : Wolf, Jaquet, Zubler, Stämpfli, Kühni, Hofmann, Prysi, Ahlström, Carbis, Coffman, Cameron, Hasani, Miéville, Augsburger, Dubois, Tanner, Grezet, Küng, Wetzel, Kiss.
Biasca Ticino Rockets : Hughes, Fontana, Moor, Pagnamenta, Matewa, Kparghai, Brazzola, Hermkes, Wieszinski, Mazzolini, Guidotti, J. Neuenschwander, Riatsch, Smith, Rohrbach, Bionda, Wetter, Fritsche, Spinedi, Demuth, Taiana.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Erb, Guebey, Bonnet ni Wollgast (blessés) mais avec Prysi et Tanner (Licences B, Bienne). Biasca Ticino Rockets joue sans Haussener, Stucki, Buchli, A. Neuenschwander, Tosques ni Portmann (blessés). Tir sur le poteau de Miéville (42e). Temps-mort pour Biasca Ticino Rockets (58’42’’). Biasca Ticino Rockets joue sans gardien de 59’00’’ à 60’00’’. Ahlström et Hughes sont élus meilleur joueur de chaque équipe.