Partager:

Une victoire pour clore la saison régulière

18 fév 2018 Résumé

Le HCC a terminé la saison régulière par une victoire 4 à 2 face à Thurgovie. Si les Abeilles ont dominé la rencontre, le jeu n’a guère atteint des sommets. Pour les grandes émotions, il faudra attendre le 25 février et le début des play-off. Des play-off au bon goût de derby face au HC Ajoie.

Les Thurgoviens n’avaient visiblement pas digéré le long voyage en car au moment du coup d’envoi. Dès la première minute, Dominic Forget touchait les montants des buts défendus par Janick Schwendener. Le ton était donné. Après 76 secondes de jeu, le portier alémanique s’avouait vaincu pour la première fois. Diego Schwarzenbach le crucifiait depuis le milieu du slot, sans qu’aucun défenseur ne semble importuné par sa présence en ces lieux.

La deuxième réussite ne se faisait pas attendre. À la sixième minute déjà, Allan McPherson se battait comme un diable à la ligne bleue adverse pour récupérer la rondelle et la glisser à Vincenzo Küng. L’ailier tirait une première fois avant de récupérer son propre rebond et de l’envoyer au fond des filets. Si le HCC n’a pas augmenté son avantage avant la pause, ce n’était pas faute de dominer de la tête et des épaules.

La période intermédiaire restait largement sous domination chaux-de-fonnière mais les occasions se faisaient moins tranchantes. Incapables d’augmenter leur avantage, les jaune et bleu restaient sous la menace d’un retour de leurs adversaires. Et si les Thurgoviens ont eu du mal à se montrer dangereux, ils n’étaient pas transparents non plus. Et ce qui devait arriver arriva. Peu après la mi-match (34e), Andri Spiller réduisait la marque d’un puissant tir depuis l’entrée de la zone. Loin de paniqués, les hommes de Serge Pelletier remettaient l’ouvrage sur le métier et continuaient à appliquer le système qui leur avait souri jusque-là. Avec raison puisqu’alors qu’il ne restait que 26 secondes à l’horloge, Patrick Zubler redonnait deux longueurs d’avance à ses couleurs d’un tir puissant sur un rebond concédé après un shoot du capitaine Loïc Burkhalter.

L’ultime période de cette saison régulière n’a guère déclencher l’enthousiasme. Aucun des participants ne semblait prêt à risquer la blessure à quelques jours du début des choses sérieuses. Les Thurgoviens n’avaient toutefois pas abandonné l’espoir de revenir au score. Pour la deuxième fois de la soirée, Andri Spiller redonnait de l’espoir à ses couleurs d’un tir qui semblait arrêtable (44e). En supériorité numérique, le HCC aurait pu reprendre deux longueurs d’avance, mais les nombreuses tentatives – de Daniel Carbis notamment – ne donnaient rien.

À la 52e minute, Tim Wolf sortait le grand jeu en empochant un lancer Mike Küng de loin, conservant ainsi le maigre avantage du HCC. Dominic Hobi a bien failli faire pencher définitivement la balance, mais son tir s’écrasait sur le poteau (55e). Dans les dernières minutes, les Chaux-de-Fonniers haussaient à nouveau leur niveau de jeu et se montraient dangereux à plusieurs reprises. Thurgovie jouait le tout pour le tout en sortant son portier et c’est dans la cage vide que Jérôme Bonnet scellait le score.

La Chaux-de-Fonds – Thurgovie 4-2 (2-0 1-1 1-1)

Les Mélèzes : 2385 spectateurs.
Arbitres : MM. Oggier, Weber, Cattaneo et Dreyfus.
Pénalités : 2 x 2’ (V. Küng, Grezet) contre La Chaux-de-Fonds. 3 x 2’ (Brunner, M. Küng, Wildhaber) contre Thurgovie.
Buts : 2e Schwarzenbach (Eigenmann) 1-0. 6e V. Küng 2-0. 34e Spiller (Parati) 2-1. 40e (39’34’’) Zubler (Burkhalter) 3-1. 44e Spiller (Loosli, Brändli) 3-2. 60e (59’16’’) Bonnet (Burkhalter) 4-2.
La Chaux-de-Fonds : Wolf, Jaquet, Zubler, Eigenmann, Weisskopf, Stämpfli, Erb, Hofmann, Ganz, Bonnet, Forget, Sterchi, Schwarzenbach, Burkhalter, Carbis, Grezet, McPherson, Dubois, V. Küng, Hobi, Augsburger.
Thurgovie : Schwendener, Parati, M. Küng, Wildhaber, Wollgast, Scheidegger, Seiler, Blaser, Maurenbrecher, Loosli, Brunner, Descheneau, Spiller, Neher, Andersons, Arnold, Brändli, Zanzi, Moser, Kellenberger, Rattaggi.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Hunziker, Shala (surnuméraires), Fischer ni Hostettler (blessés). Thurgovie joue sans Schnyder, Braes, Hänggi (malades), El Assaoui ni Bahar (blessés). Tir sur le poteau de Forget (1re) et de Hobi (55e). Temps-mort pour Thurgovie (57’54’’). Thurgovie joue sans gardien de 57’54’’ à 59’16’’. Carbis et Spiller sont élus meilleur joueur de chaque équipe.