Partager:

Elites : HCC - Winterthour 2-4 : il faudra compter sur Bülach

03 fév 2018 Résumé élites

Dans le sprint final mené par l'équipe coachée par Valéry Chiriaev, le HCC accueillait ce soit les banlieusards zürichois de Winterthour. Après la victoire acquise mercredi dernier en terre ajoulote, conjuguée à la défaite de Langenthal chez le leader Rapperswil, le HCC avait pu revenir à 3 points de la barre fatidique qui sépare les équipes qui accèderont aux play-offs, et celles qui en découdront pour ne pas terminer dernier. L'espoir était donc de mise, d'autant plus que le HCC avait encore, avant ce match de ce soir, son destin entre ses mains. Mais il fallait encore réaliser un exploit contre l'actuel 4ème du classement pour espérer un match explosif dimanche prochain au Mélèzes.

Si les jeunes pousses du HCC auront livré une bonne prestation, surtout lors du 2ème tiers, la logique aura finalement été respectée, Winterthour s'étant de plus montré très réaliste, à l'inverse des joueurs locaux.

Avec un seul match encore à jouer (contre deux à ses adversaires) et 3 points de retard, le HCC ne peut que compter sur une victoire de Bülach vendredi prochain sur la glace de Langenthal pour espérer ce fameux match, au cours duquel d'ailleurs le HCC devra impérativement s'imposer dans le temps réglementaire pour passer devant les visiteurs à la faveur des confrontations directes. 

Les choses avaient bien mal commencé pour le HCC qui encaissait le premier but après moins de deux minutes, par Séverin Seiler. Le même joueur (quel gabarit) allait doubler la mise un peu moins de 6 minutes plus tard, profitant d'une double supériorité numérique pour envoyer un missile de la ligne bleue. Le HCC n'allait pas abdiquer et Nathan Gustin réduisait le score en inscrivant du coup sa 21ème réussite de la saison, démontrant que lui aussi est un artificier sur lequel Valéry Chiraiev peut compter cette saison. C'est à 10 secondes de la fin du tiers que Winterthour allait recreuser l'écart, via Claudio Forrer, qui profitait lui aussi d'une situation spéciale, Loïc Stöckli subissant la première des trois punitions infligées par l'arbitre de la rencontre au défenseur meuqueux.

Le 2ème tiers allait voir les Chaux-de-Fonniers prendre le jeu à leur compte et s'installer dans le camp adverse. Las pour eux, les occasions étaient rares et le HCC ne profitait de plus pas des deux possibilités offertes en power-play. Le puck tournait, mais les tirs en direction des buts adverses étaient rares.

C'est sur la 3ème punition, très sévère celle-là, sifflée contre Loïc Stöckli, que les visiteurs allaient enfoncer le clou par Sin Per Caflish. A 93 secondes du terme, Ludovic Voirol redonnait un mince espoir à ses couleurs en glissant le puck dans les buts adverses. Sur l'engagement qui suivait, Nathan Gustin se faisait toutefois punir par l'arbitre. Le numéro 21 tentait de provoquer son adversaire, mais l'arbitre estimait que le joueur chaux-de-fonnier était encore coupable d'avoir tenter de piquer son adversaire de la lame, ce qui lui valait encore 4'+10' en plus. 

 

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Winterthour 2-4 (1-3; 0-0; 1-1)

Feuille de match officielle

 

Si d'aventure le HCC n'arrivait pas à atteindre les play-offs, ceux-ci devraient donc passer par la case play-out. Les points acquis durant les 3 rondes de qualification seont alors divisés par 2 pour démarrer un nouveau championnat. Le dernier classé au terme des 10 matchs à jouer devrait encore jouer un série de baragge contre le premier des Juniors Top, au meilleur des 3 matchs.

Selon le nombre de points acquis actuellement, le HCC, avec 26 points, aurait donc un bonus de 19 points sur le dernier classé, Bâle. De quoi envisager cette éventualité avec une certaine sérénité, mais sans excès de confiance non plus. Il faudra se souvenir que le HCC aura égarer de nombreux points contre des équipes plus mal classées.