Partager:

SCRJ Lakers - HCC 4-3 ap : c'est passé à ça !

28 Jan 2018 Résumé

Après les blessures d'octobre, c'est un vilain virus qui décime le vestiaire du HCC en cette fin de mois de janvier. Après Arnaud Jaquet et Diego Schwarzenbach, déjà absents la veille, ce sont Simon Sterchi, Dominic Hobi et Daniel Eigenmann qui rejoignaient l'infirmerie ce samedi soir.  Uni-Neuchâtel jouant, Serge Pelletier composait avec les moyens du bord et alignait une 4ème ligne d'attaque composée de Thomas Hofmann, Billy Hunziker, soit deux défenseurs nominaux, et Elton Shala.

La chance continue par contre de sourire au leader incontesté de ce championnat qui ne déplore aucun blessé. Tout au plus pouvait-on espérer que les Lakers aient la tête à la finale de la Coupe qui se jouera d'ores et déjà à guichets fermés (6100 spectateurs). Mais après la défaite subie contre les Rockets devant leur public, il est fort probable que les hommes de Jeff Tomlinson allaient tout faire pour ne pas subir une deuxième défaite de rang devant leur public.

1er tiers

Les Lakers aiment les jeux de déviation, c'est d'ailleurs sur une telle action que ceux-ci se créaient la première occasion du match après quelques secondes. Malgré cette entrée en matière, le HCC ne se confinait pas en défense et David Stämpfli se créait une grosse occasion à la 5ème minute, mais son tir était mal cadré. A noter que le jeu rapide d'Allan McPherson semblait quelque peu poser des problèmes à une défense st-galloise bien organisée, mais assez lourde. Si Tim Wolf était mis à contribution, la défense chaux-de-fonnière était parfaitement à son affaire et gardait son calme pour récupérer le puck et l'éloigner de la zone de danger. A la 12ème, Jaison Dubois allait ouvrir la marque après s'être parfaitement mis en position de tir. Dès lors, le jeu physique s'intensifiait quelque peu et les contacts à la bande ou devant les buts se faisaient plus rudes. A la 17ème, Jared Aulin dégageait le puck hors zone et se faisait logiquement punir. Après 78 secondes en supériorité, Dominic Forget allait allumer la lucarne des buts de Melvin Nyffeler pour doubler la mise. Tim Wolf allait réaliser encore deux arrêts déterminants durant la fin de la période.

2ème tiers

Contrairement au tiers initial, ce sont les Chaux-de-Fonniers qui prenaient l’initiative du jeu en début de période. A la 22ème, David Stämpfli retenait un joueur adverse lors d’une lutte dans sa zone de défense. Le box-play chaux-de-fonnier allait se montrer intraitable. Alors que les Abeilles semblaient contrôler la situation, une action st-galloise, qui paraissait anodine, allait déboucher sur la réduction du score par Steve Mason. Alors que Jérôme Bonnet venait d’échouer seul devant Melvin Nyffeler en levant trop son puck, Gabian Ganz se faisait punir sur l’action suivante pour avoir laisser traîner sa canne (27ème).  Comme lors de la première punition, les actions st-galloises étaient rares et Fabian Ganz pouvait revenir au jeu. C’est sur une action construite de la base que le HCC allait inscrire sa 3ème réussite de la soirée, sur un envoi de Daniel Carbis qui mystifiait Melvin Nyffeler. A la 37ème, un changement de ligne catastrophique de la part des hommes de Serge Pelletier offrait une opportunité aux joueurs locaux, mais la passe en retrait arrivait sur une canne chaux-de-fonnière. Le contre était mené par Samuel Grezet qui échouait sur Melvin Nyffeler. L’attaquant était toutefois victime d’un coup de canne de Fabian Maier qui était puni. L’arbitre ignorait une grosse charge sur Gaetan Augsburger durant la séquence de power-play. A la 36ème, les Lakers allaient réduire le score sur un tir de la bleue de Frédéric Iglesias. 50 secondes plus tard, Billy Hunziker se faisait punir pour une charge à la bande. Malgré une fin de pénalité difficile, la boîte chaux-de-fonnière tenait bon, encore une fois. La fin du tiers voyait les actions se multiplier de part et d’autres avec des pucks qui traînaient devant le slot, sans toutefois qu’un joueur chaux-de-fonnier ou st-gallois n’arrive à s’en saisir pour le glisser au fond. La sirène arrivait à point nommé pour permettre à chacun de retrouver ses esprits.

3ème tiers

A la 42ème, Tim Wolf était obligé de se saisir d’un puck compliqué. A la 44ème, Cédric Hüsler était puni et le HCC allait pouvoir prendre un peu d’air. Les visiteurs peinaient à poser leur power-play, mais alors qu’il restait 6 secondes à purger, une passe latérale de Loïc Burkhalter était propulsée au fond des buts de Melvin Nyffeler. Les arbitres consultaient longuement la vidéo et annulaient le but, estimant sans doute que celui-ci l’avait été du patin. Dès le retour au jeu de Cédric Hüsler, l’arbitre pénalisait Samuel Grezet pour une canne haute sur Melvin Nyffeler, qui en rajoutait des tonnes pour l’occasion. Il était rejoint 64 secondes plus tard par David Stämpfli, auteur d’un coup de canne, selon M. Urban. Le box-play résistait à 3, puis à 4 de façon impeccable. A la 53ème, Melvin Nyffeler retenait un joueur chaux-de-fonnier, en s’asseyant littéralement dessus,  et se faisait logiquement punir. Gaetan Augsburger avait raté une grosse occasion durant ce power-play. Plus opportunistes, les Lakers allaient finir par égaliser par Steve Mason à la 55ème,  lequel déviait un puck de Frédéric Iglesias. A la 58ème, Allan McPherson se faisait punir pour une crosse haute, au mauvais moment. Le période de supériorité n’allait cependant pas durer puisque Jared Aulin faisait trébucher Dan Weisskopf alors qu’il restait 45 secondes à purger à notre Canadien. La sirène retentissait sur ce score nul, permettant au HCC de prendre au moins un point.

Prolongation

Le HCC entamait la prolongation à 4 durant 52 secondes, mais ne parvenait pas à se montrer dangereux. A 4 contre 4, les St-Gallois allaient passer l’épaule par Dion Knelsen qui mystifiait Tim Wolf d’un tir précis.

Cette défaite met fin à la belle série du HCC, mais qui sait ce qu’il serait advenu si l’équipe avait été au complet.

    

SRCJ Lakers - HC La Chaux-de-Fonds 4-3 ap (0-2; 2-1; 1-0 ; 1-0)

St-Galler KB Arena, Rapperswil, 2248 spectateurs

Arbitres ; MM. Urban et Weber, assistés de MM. Dreyfus et Schüpbach

Buts

  • 12'00 Dubois 0-1
  • 17'38 Forget (Weisskopf, Bonnet, 5c4) 0-2
  • 25’45 Mason (Mosimann, Berger) 1-2
  • 31’19 Carbis (Burkhalter, Dubois) 1-3
  • 35’10 Iglesias (Brem, Lindemann) 2-3
  • 54’47 Mason (Iglesias, Schmuckli) 3-3
  • 61’53 Knelsen (Iglesias, Hügli) 4-3

Pénalités

SCRJ : 5 x 2'

HCC : 6 x 2’ (Stämpfli (2) , Ganz, Hunziker, Grezet, McPherson)

Equipes

SCRJ : Nyffeler (Rochow); Schmuckli, Iglesias; Maier, Sataric; Berger, Gurtner; Geyer, Profico; Casutt, Lindemann, Brem; Hüsler, Knelsen, Aulin; Hügli, Mason, Mosimann; Rizzello, Vogel, Primeau

HCC : Wolf (Chuard); Erb, Weisskopf; Stämpfli, Ganz; Zubler, Hostettler; Bonnet, Forget, Grezet; Dubois, Burkhalter, Carbis; Fischer, McPherson, Augsburger; Hofmann, Hunziker, Shala

Notes

SCRJ sans Büsser, Frei, Liechti, Morin, Trüdel, Schir, Gähler (surnuméraires)

HCC sans Küng (blessé), Jaquet, Schwarzenbach, Hobi, Sterchi et Eigenmann (malades)


Tim Wolf et Steve Mason sont désignés meilleur joueur de chaque équipe