Partager:

SC Langenthal - HCC 4-2 : satané power-play !

22 déc 2017 Résumé

Match compliqué qui attendait le HCC ce soir au Schoren de Langenthal face au champion suisse sortant, du moins à la lecture du classement. Mais en allait-il être de même sur la glace alors que le HCC connaît une belle série avec 4 victories consécutives et retrouve enfin un peu de sérénité sur la glace. Seul changement par rapport au match de mardi, Serge Pelletier devait compter avec l'absence de Gaëtan Augsburger, malade depuis deux jours et remplacé par Elton Shala dans la 4ème ligne chaux-de-fonnière.

Du côté bernois, Per Hanberg devait déplorer l'absence de quelques titulaires blessés et ne pouvait aligner que 6 défenseurs. Au HCC d'en profiter même si l'armada offensive de Langenthal est toujours redoutable.

1er tiers

C'est d'ailleurs la première ligne bernoise qui obligeait Tim Wolf à un premier arrêt après 11 secondes de jeu. Mais le HCC ne s'en laissait pas compter et Jari Allevi, puis Dominic Forget testaient Marco Mathis. A l'entame de la 4ème minute, Jari Allevi déviait un envoi de la ligne bleue de Raphaël Erb qui terminait au fond des buts bernois. Les arbitres devaient toutefois visionner la vidéo avant de valider le but. Après un travail de récupération de Jaison Dubois, Fabian Ganz armait un tir puissant capté par Marco Mathis en deux temps (6ème). A la 8ème, Giacomo Dal Pian commettait une faute sur Dominic Forget. Le power-play, malgré 2 possibilités durant lesquelles les visiteurs se gênaient entre eux, ne donnait rien. A l'entame de la 10ème minute, Tim Wolf se faisait une frayeur avec un puck qui semblait lui échapper et de retombait près de la ligne de but. La 2ème ligne bernoise se créait une grosse occasion dans la minute suivante, avec un puck qui frappait le plexiglas avant de retomber devant les buts. Daniel Carbis se faisait punir (14ème) pour avoir crocher son adversaire. Face au redoutable power-play bernois, le HCC allait concéder l'égalisation alors qu'il restait 35 secondes à jouer à 4 contre 5. C''est Robin Leblanc qui était l'auteur de l'égalisation. La pression bernoise s'accentuait de plus en plus et le puck frisait les montants de Tim Wolf à plusieurs reprises. La pause allait faire du bien pour se remettre la tête à l'endroit.

2ème tiers

C'est Dominic Forget qui portait le premier le danger à l'entame du tiers médian. Mais après 65 secondes, Dario Kummer héritait d'un puck dans le milieu du slot de défense et ne se privait pas pour loger la rondelle au bon endroit. Mais le HCC allait avoir l'occasion d'égaliser alors que Tom Gerber se faisait punir pour avoir retenu Simon Fischer à la bande. Le power-play peinait à s'installer et ne donnait lieu à aucune possibilité au HCC. A la 26ème, les 2 équipes allaient évoluer à 4 contre 4 après une double pénalité (Füglister, Eigenmann). Les locaux se montraient supérieurs dans la conservation du puck. A la 29ème, suite à un gros travail de récupération de Jérôme Bonnet et Simon Sterchi, Dominic Forget héritait d'un puck et se retrouvait seul face à Marco Mathis. Il était impossible de rater cela et le HCC égalisait par son top-scorer. A la 32ème, Langenthal allait reprendre les devants après un rebond accordé par Tim Wolf, que Brent Kelly, en renard des surfaces, ne se privait lui non plus pas de mettre au fond. A la 38ème, le HCC se retrouvait avec un homme de plus suite à une faute de Stefan Tschannen sur Daniel Carbis. Le power-play était cette bien installé et Dominic Forget ratait une montagne. Aurélien Marti séchait Jérôme Bonnet à la bande et se faisait punir de 5 plus match. Le numéro 81 regagnait les vestiaires soutenu par deux camarades. Les 25 secondes à 5 contre 3 ne suffisaient pas et la sirène retentissait pour permettre à tout le monde de préparer le dernier tiers.

3ème tiers

Le HCC allait pouvoir évoluer à 5 contre 4 durant 4'02", mais il fallait attendre 75 secondes avant que le premier tir ne soit décoché par Arnaut Jaquet. Le HCC allait encore pouvoir jouer à 5 contre 3 durant 57 secondes suite à une faute de Robin Leblanc sur Loïc Burkhalter. Mais rien n'y fit, le jeu chaux-de-fponnier était trop lent pour désarçonner le box-play. Celui qui ne marque pas à 5 contre 3....Dominic Forget se faisait punir pour obstruction sur le gardien (47ème). le HCC s'en sortait finalement bien et Nico Dünner se faisait punir au moment où Doum allait revenir au jeu. Le jeu de puissance était plus dense, mais stérile. Arnaud Jaquet se faisait punir à son tour (51ème). David allait passer 18 secondes avec Arnaud Jaquet, sans mal heureusement pour les Abeilles. Le temps s'écoulait trop vite pour le HCC. Tim Wolf quittait la glace à 50 secondes du terme, mais un contre mené par Robin Leblanc était finalement conclu par Tom Gerber.

 

La belle série du HCC s'est donc arrêtée ce soir. Même si les Abeilles n'ont pas à rougir, les situation spéciales ont mal été exploitées et ont précipité la défaite des hommes de Serge Pelletier.

 

SC Langenthal - HC La Chaux-de-Fonds 4-2 (1-1; 2-1; 1-0)

KEB Schoren, 2485 spectateurs.

Arbitres : MM. Mollard et Weber, assistés de MM. Abegglen et Schüpbach

Buts

  • 04'02 Allevi (Erb) 0-1
  • 14'52 Leblanc (Kummer, 5c4) 1-1
  • 21'18 Kummer (Dünner, Füglister) 2-1
  • 28'44 Forget (Bonnet, Sterchi) 2-2
  • 31'51 Kelly (Müller, Tschannen) 3-2
  • 59'42 Gerber (Leblanc, cage vide) 4-2

Pénalités

SCL : 7 x 2' + 1 x 5' + match (Marti)

HCC : 5 x 2' (Carbis, Eigenmann, Forget, Jaquet, Stämpfli)

Equipes

SCL : Mathis (Wildhaber); Müller, Völlmin; Ahlström, Pienitz; marti, Christen; Tschannen, Karlsson, Kelly; Föflister, Dünner, Kummer; Gerber, DalPian, Leblanc; Hess, Schommer, Wyss; Trüssel

HCC : Wolf (Aeberhard); Eigenmann, Weisskopf; Jaquet, Ganz; Hofmann, Hostettler; Stämpfli, Erb; Bonnet, Forget, Sterchi; Dubois, Burkhalter, Carbis; Grezet, Hobi, Schwarzenbach; Fischer, Allevi, Shala

Notes

SCL sans Gerber, Pivron, Nyffeler, Campbell, Cadonau et Ryth (blessés) Loosli et Meyer (lic. B)

HCC sans Zubler, McFarland, Küng, Suleski (blessés), Augsburger et Chuard (malades), Hunziker (surnuméraire), mais avec Aeberhard (lic. B Uni-NE)

Tim Wolf et Dario Kummerr sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.