Partager:

EHC Winterthour - HCC 0-6 - un blanchissage pour un match abouti

08 déc 2017 Résumé

La passe de 3, tel est le but avoué qui devrait résulter du long déplacement de Winterthour. Attention toutefois à la peau de banane que le HCC avait pu éviter de justesse lors de premier déplacement dans la banlieue zürichoise puisque le HCC était revenu de nulle part dans les dernières secondes de jeu avant de s'imposer en prolongation.

Serge Pelletier enregistrait pour l'occasion le retour au jeu de Raphaël Erb, qui reprenait place dans l'alignement en lieu et place de Cédric Hächler. Adam Rundquist était également de la partie.

1er tiers

C'est tout en contrôle que le HCC débutait la partie, même si Anthony Staiger ratait une grosse occasion (4ème). Simon Sterchi avait auparavant tester les réflexes de Remo Oehninger. A la 8ème, Sam Grezet ratait le puck renvoyé par le dernier rempart local. Le HCC allait ouvrir la marque suite à un tir violent de Daniel Eigenmann, mal capté par Remo Oehninger, et que Simon Sterchi ne se priait pas pour mettre dans la lucarne opposée. Winterthour allait essayer de répliquer dans les minutes suivantes et Tim Wolf était mis à contribution par le premier bloc zürichois, notamment Kevin Bozon et Mario Lamoureux, le nouveau joueur canadien de Winti, puis Luca Luca Homberger tentait aussi sa chance (12ème). A la 13ème, c'est le tir d''Atanasio Molina qui terminait sa course sur le filet extérieur, faisant frissonner l'assistance. Quelques secondes plus tard, Arnaud Jaquet subissait les foudres de l'arbitre pour avoir accroché Mario Lamoureux. Le boxplay allait bien tenir et sur l'action suivante, Daniel Carbis, lancé par Thomas Hofmann, allait slalomer dans le camp adverse avant de mystifier Remo Oehninger (16ème). Winterthour allait encore porter le danger devant Tim Wolf, mais Anton Ranov n'arrivait pas à reprendre le caviar de Tim Wieser (19ème). Malgré une nette domination zürichoise au niveau des tirs (23-10), le HCC, plus percutant, menait 2-0 dans ce match. On était bien !

2ème tiers

Dès la 22ème minute et une action de Diego Schwarzenbach, le HCC menait le bal et mettait le feu dans la défense locale, peu aidée par un Remo Oehninger hésitant. En l'espace de 4 minutes, le HCC venait de tirer 6 fois aux buts alors que Winti n'avait adressé aucun puck en direction de Tim Wolf. Les joueurs zürichois allaient tout de même sortir de leur torpeur et alerter le gardien chaux-de-fonnier, sans conséquence toutefois. Le jeu s'équilibrait quelque peu, même si le HCC se montrait plus présent dans la zone de défense adverse, les hommes de Michel Zeiter peinant à se dégager proprement. A la 32ème, Dominic Forget se faisait punir pour avoir chuter sur le gardien adverse, alors que Michael Roos qui avait rudoyé le top-scorer chaux-de-fonnier pouvait regagner son banc. 78 secondes plus tard, Arnaud Jaquet se faisait punir. Michel Zeiter prenait son temps mort pour profiter d'une période de supériorité à 5 contre 3 (32ème). Jérôme Bonnet allait mettre son veto à 3 contre 5, et le box-play chaux-de-fonnier faisait le reste pour le reste de la pénalité, A la 37ème. Loïc Burkhalter réalisait un petit numéro en contre, mais le numéro 80 n'arrivait pas terminer son action, personne ne se trouvant sur place pour pousser le puck au fond des buts. De toute évidence le HCC avait resserré les rangs en accordant moins de tirs à son adversaire qui n'envoyait que 11 pucks en direction de Tim Wolf dans ce tiers médian.

3ème tiers

Entrés doucement dans ce 3ème tiers, les Abeilles se faisaient rappeler à l'ordre par une tentative de Anthony Staiger qui aurait pu/dû réduire le score. Cela avait le don de réveiller les visiteurs et c'est le capitaine qui sonnait la charge en inscrivant le 3ème but après avoir été servi sur un plateau par Daniel Carbis, décidemment très en verve. A la 49ème, Luca Homberger était puni pour avoir fait trébucher Jari Allevi. Le power-play n'allait durer qu'une demi-pénalité puisque Daniel Eigenmann, après avoir perdu un puck à la ligne bleue, commettait une faute. Le HCC résistait parfaitement et 16 secondes après le retour du défenseure no 64, Gaëtan Augsburger allait inscrire le 4ème but, sa première réussite personnelle, en logeant le puck sous la lucarne de Remo Oehninger. La messe était dite, mais le HCC n'en avait pas terminé pour autant. Alors que Dominik Devaja subissait une punition pour cou de canne, une superbe séquence de power-play permettait à Loïc Burkhalter de servir en latéralement Diego Schwarzenbach qui inscrivait son nom au palmarès de la soirée. 20 econdes plus tard, c'est Thomas Hofmann qui prenait la porte des prisons, sans conséquence pour son équipe, les joueurs de Michel Zeiter n'arrivant pas à poser l'ombre d'un power-play. Ce n'était pas le cas des Abeilles qui allaient encore profiter d'une pénalité infligée à Samuel Keller. Parfaitement servi encore une fois par Loïc Burkhalter, Fabian Ganz allait envoyer un missile qui laissait Remo Oehninger pantois. Sans doute en raison d'une certaine frustration, Michael Roos commettait encore une faute à 2 secondes du terme. Il en rajoutait une couche et se faisait punir de 10 minutes supplémentaires, ce qui lui valait de quitter la glace avant tout le monde.

En inscrivant 6 buts, qui plus est par des marqueurs différents, le HCC avait atteint son but. Mais ce n'est pas tout car le jeu présenté lors du 3ème tiers pourrait parfaitement servir de référence pour la suite. C'était en tout cas le ressenti dans es vestiaires à la fin du match.  

Avec la pause, Serge Pelletier dispose à présent de 10 jours pour peaufiner les détails et préparer ses troupes à 2 matchs contre des adversaires beacoup plus coriaces.

 

JDR

EHC Winterthour - HC La Chaux-de-Fonds 0-6 (0-2; 0-0; 0-4)

Zielbau Arena, 917 spectateurs

Arbitres : M. Boverio, assisté de MM. Abegglen et Haag

Buts

  • 08'58 Sterchi (Bonnet, Eigenmann) 0-1
  • 14'53 Carbis (Hofmann) 0-2
  • 43'58 Burkhalter (Carbis, Ganz) 0-3
  • 51'30 Augsburger (Hostettler, Sterchi) 0-4
  • 54'54 Schwarzenbach (Burkhalter, Ganz, 5c4) 0-5
  • 59'45 Ganz (Burkhalter, Jaquet, 5c4) 0-6

Pénalités

EHCW : 4 x 2' + 1 x 10' (Roos)

HCC : 5 x 2' (Jaquet (2), Forget, Eigenmann, Hofmann)

Equipes

EHCW : Oehninger (Seifert); Keller, Blatter, Kobach, Molina; Leu, Roos; Jonski, Brunner; Bozon, Lamoureux, Staiger; Wieser, Homberger, Ranov; Hartmann, Wichser, Zahner; Zwissler, Theodoridis, Devaja

HCC : Wolf (Arberhard); Eigenmann, Weisskopf; jaquet, Ganz; Hofmann, Hostettler; Stämpfli, Erb; Bonnet, Forget, Sterchi; Dubois, Burkhalter, Carbis; Grezet, Hobi, Schwarzenbach; Augsburger, Allevi, Rundquist

Notes

HCC sans McFarland, Fischer, Zubler, Suleski, Chuard, Küng (blessés), Shala et Hunziker (surnuméraires), mais avec Aeberhard et Rundquist (Uni-NE)

Winti sans Zagrapan (blessé) 

Daniel Carbis et Anthony Staiger sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

Photo Enrico Quaranta