Partager:

Elites : HCC - EHC Winterthour 1-3 - le coup de barre

02 déc 2017 Résumé élites

En accueillant Winterthour, les élites B du HCC avaient l'occasion de repasser dessus la barre et devant les Young Lions de Thurgau. Mais Winterthour ne l'entendait pas de cette oreille car eux avaient la possibilité de reprendre la 4ème place du classement.

Alors que le HCC pouvait évoluer avec un homme de plus sur la glace, une mésentente entre le gardien Alan Schmocker et un défenseur chaux-de-fonnier allaient permettre aux banlieusards zürichois d'ouvrir la marque. Heureusement, les jeunes abeilles allaient égaliser quelques secondes plus tard, de la canne de Ludovic Voirol. Déjà puni après moins d'une minute, Martin Busovsky allait malheureusement ternir l'après-midi après une charge dans le dos de Mike Robert qui propulsait le joueur chaux-de-fonnier contre la bande. Le défenseur restait étendu sur la glace, totalement immobile. On pouvait alors craindre le pire et l'enjeu devenait complètement secondaire.

Le jeu était alors interrompu et les deux équipes envoyées au vestiaire, le temps pour l'ambulance d'arriver et d'évacuer le joueur à l'hôpital. Les dernières nouvelles reçues en fin de match étaient plutôt rassurantes, même si Mike allait peut-être devoir rester en observation. Tant mieux  !

La punition de deux minutes infligées dans un premier temps par l'arbitre allait se transformer logiquement en une pénalité majeure de 5 plus match pour le défenseur zürichois. Si le HCC n'allait pas profiter de 5 minutes pleines de supériorité, puisque Lucas Boillat trouvait le moyen de cross-checker un joueur adverse. Le HCC gaspillait encore une chance à 5 contre 4 à la 10ème. Une nouvelle pénalité sifflée contre Winterthour était réduite par un coup de canne de Ludovic Voirol sur le gardien, qui déclenchait une bagarre. En fin de tiers, c'est cette fois Théry Leuba qui se faisait sortir et obligeait le HCC à jouer une première fois à 5 contre 3, mais pendant 17 secondes, ce qui n'allait pas s'avérer trop difficile à tuer.

Mais ce n'était que partie remise, puisque le HCC allait encore évoluer avec 2 hommes de moins en milieu de match, durant 18 secondes alors que Nathan Gustin rejoignait Quentin Schnegg, puis 63 secondes alors que c'est Lucas Boillat qui remplaçait Quentin Schnegg au côté de Nathan Gustin, lequel était encore puni 8 petites secondes après être rentré en jeu. Cette pénalité stupide (coup de canne vengeur lors qu'une interruption de jeu) allait être fatale en obligeant le HCC à évoluer avec 3 hommes durant 50 secondes, puisque c'est au moment où Lucas Boillat revenait sur la glace que Winterthour, via Filipp Sluka, allait mettre le puck au bon endroit. On dit qu'une équipe qui ne marque pas à 5 contre 3 ne gagne pas le match, mais à force d'offrir des chances à son adversaire, cet adage n'a plus de sens, même si techniquement le but de Winterthour était inscrit à 5 contre 4.

Le HCC allait toutefois essayer de revenir durant le 3ème tiers. Les élites allaient même égaliser à 4 minutes du terme, mais l'arbitre annulait le but après concertation avec ses assistants. Tout le monde était toutefois trop éloigné de jeu pour se rendre compte que le puck était encore jouable et le but parfaitement valable. Mais comme il n'y a pas de vidéo, seule la décision arbitrale compte.

Le sort n'allait pas épargner le HCC encore en fin de match, la faute cette fois au gardien chaux-de-fonnier qui captait de la mitaine un tir qui passait largement par-dessus ses buts. Malheusement pour Alan Schmocker, le puck ne restait pas dans sa mitaine et retombait finalement dans ses buts. C'en était fini des espoirs chaux-de-fonniers et le match se terminait sur ce score de 3-1, synonyme de maintien à la 9ème place, juste sous la barre.

Il va falloir sérieusement travailler les power-play, un problème décidemment endémique au HCC.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Winterthour 1-3 (1-1; 0-1; 0-1)

Patioire des Mélèzes, 51 spectateurs

Arbitre : M. Matthey, assisté de MM. Durussel et Mellet

Buts

  • 01'24 Von Arburg (Jss, 4c5 !) 0-1
  • 01'50 Voirol (Férsard, Q. Schnegg, 5c4) 1-1
  • 35'24 Sluka (Lückhof, Forrer, 5c4) 1-2
  • 56'47 Caflish (Jonski) 1-3

Pénalités

HCC : 8 x 2'

EHCW : 7 x 2' + 5' + PM (Busovsky)

 

Feuille de match officielle

 

Galerie photo réalisée par Michel Henry