Partager:

SCRJ Lakers - HCC 4-1 : Malgré Tim Wolf on Fire !

04 nov 2017 Résumé

Heureux homme que Jeff Tomlinson. Non seulement son équipe de Rapperswil caracole en tête du classement de Swiss League, mais il peut également compter sur un effectif au complet, le club st-gallois n’ayant enregistré aucune blessure depuis longtemps.

De son côté Alex Reinhard doit composer avec une équipe décimée et même s’il peut compter ce soir sur l’apport de Cédric Haechler, sa 4ème ligne d’attaque sur le papier est composée de deux défenseurs. Autant dire que le match de ce soir était tout sauf une sinécure pour une équipe chaux-de-fonnière en proie au doute depuis quelques matchs. Mais qui sait, la roue tournera peut-être lors des play-offs, même si les esprits chagrins rétorqueront qu’il faudra d’abord se qualifier. Personnellement, je n’en doute pas une seconde d’autant plus que le HCC a su faire preuve de solidarité dans un passé pas si lointain.

1er tiers

Il ne fallait pas attendre longtemps pour voir Tim Wolf se coucher sur son premier puck. Mais le HCC avait du répondant et Dominic Hobi portant le danger devant la cage de Melvin Nyffeler. A la 4ème minute, Antonio Rizzello se faisait punir pour une faute sur John McFarland. Le power-play bien installé, le gardien st-gallois devait faire un arrêt-photo sur un essai de la bleue de Patrick Zubler après une minute de situation spéciale.Le HCC avait décidé de mettre le puck devant le goal et c'est finalement aussi ce qu'on lui demande. Tim Wolf se mettait encore en évidence à la 8ème minute sur un essai à bout portant. A la 9ème, Jérôme Bonnet crochetait un adversaire et se faisait logiquement punir par l'arbitre. A l'instar de Melvin Nyffeler sur la pénalité précédente, Tim Wolf réalisait un arrêt-photo.,Dès son retour au jeu, Jérôme Bonnet partait en contre et les St-Gallois pouvaient s'estimer heureux de ne pas encaisser de but sur un essai à bout portant du numéro 81. A la 14ème, Tim Wolf se mettait en évidence sur un double-essai des joueurs locaux. Mais le HCC n'était pas venu en victime expiatoire. A la 17ème, Jaison Dubois déviait un puck qui frôlait le poteau des buts adverses et Vincenzo Küng obligeait Melvin Nyffeler à un arrêt sur un tir à l'engagement. Tim Wolf était encore mis à contribution à la 19ème sur un tir dévié par Dan Weisskopf et se faisait encore auteur d'un superbe arrêt sur un essai à bout portant de Cédric Hüsler. Rappi ne voulait pas prendre le premier thé sans marquer et Jordan Gähler obligeait le gardien visiteur à un autre arrêt de classe. La sirène pouvait renvoyer tout le monde au vestiaire sur un score nul et vierge, mais le HCC faisait une excellente impression.

2ème tiers

Les premières minutes du tiers médian étaient pénibles pour la bande à Alex Reinhard qui subissaient un véritable siège en règle. Dominic Forget se faisait punir à la 23ème. Le HCC pouvait remercier Tim Wolf sur un essai à bout portant de Dion Knelsen (26ème). Acculés, les Abeilles commettaient aussi, heureusement pas souvent, des erreurs à l'instar de ce changement de ligne foireux de la 29ème. Deux St-Gallois se présentaient seuls devant Tim Wolf, mais leurs deux essais successifs étaient heureusement ratés. Le public pouvait s'arracher les cheveux. Simon Sterchi était puni dans la foulée. Il fallait attendre la 33ème minute pour voir les chaux-de-fonniers s'installer dans le camp adverse, obligeant même Steve Mason à commettre une faute.Le power-play chaux-de-fonnier ne parvenait pas du tout à s'installer un tant soit peu dans le camp adverse. C'est il faut l'avouer totalement contre le cours du jeu que le HCC allait inscrire le premier goal par Samuel Grezet, sur un service parfait de Simon Sterchi. Une chape de plomb tombait sur la patinoire. Le HCC se créait une occasion dans la foulée, mais le tir de Dominic Forget passait par-dessus. A la 39ème, Jérôme Bonnet se faisait punir doublement, pour avoir protesté après avoir commis une faute. Tim Wolf mettait encore une fois son veto sur un essai à 7 secondes de la seconde pause.  

3ème tiers

Alors qu'il fallait tenir encore un peu plus de 3 minutes, Rappi allait finir par égaliser alors que la 2ème punition de Jérôme Bonne tétait entamée. La cage ayant déplacée, l'arbitre devait consulter la vidéo pour finalement valider le but de Fabian Brem, lequel avait repris un centre parfait de Michaël Hügli. Rappi allait inscrire le 2ème but sur l'action suivante.d'un tir ras glace de Cyrill Geyer. En 16 secondes, Rappi venait de prendre l'avantage. A la 44ème, Melvin Nyffeler devait céder sa place à son remplaçant après avoir reçu un puck sur le masque, mais juste le temps de réparer son matériel. A la 46ème, Antonio Rizzello était puni pour un coup de canne. Sur un contre et alors qu'il n'était que peu attaqué, Jared Aulin expédiait un tir croisé dans la lucarne des buts chaux-de-fonniers. A la 48ème, une nouvelle situation chaude devant les buts voyait le puck être renvoyé par le poteau. A la 50ème, David Stämpfli se faisait punir pour avoir retenu son adversaire. C'est le HCC qui se créait les meilleures chances lors de contres. Il ne manquait que la finalisation, problème récurrent depuis quelques matchs. Rappi allait oinscrire le 4ème but alors que Tim Wolf avait perdu sa canne (54ème). C'est Antonio Rizzello qui se chargeait de crucifier le gardien chaux-de-fonnier. A la 55ème, Fabian Maier se faisait l'auteur d'une grosse charge sur Samuel Grezet, ce qui engendrait quelques échauffourées. Melvin Nyffeler mettait aussi brillamment son veto sur un essai chaux-de-fonnier (56ème). A 46 secondes du terme, Loîc Burkhalter empêchait Dion Knelsen de terminer une action et se faisait punir.

Si le HCC a pu entretenir l'illusion durant deux tiers, le résultat final est logique au vue des forces en présence et des états de forme.

 

SCRJ Lakers - HC La Chaux-de-Fonds 4-1 (0-0; 0-1; 4-0)

St-Galler KB Arena, 3005 spectateurs

Arbitre : M. Hebeisen, assisté de MM. Stuber et Ströbel

Buts

  • 35'30 Grezet (Sterchi, Küng) 0-1
  • 41'16 Brem (Hügli, Geyer, 5c4) 1-1
  • 41'32 Geyer (Knelsen, Berger) 2-1
  • 46'58 Aulin (Hüsler, 4c5) 3-1
  • 53'58 Rizzello (Schmuckli, Knelsen) 4-1

Pénalités

SCRJ : 4 x 2'

HCC : 7 x 2' (Bonnet (3), Forget, Sterchi, Stämpfli, Burkhalter)

Equipes

SCRJ : Nyffeler (Trudel); Schmuckli, Büsser; Berger, Geyer; Gähler, Profico; Maier, Sataric; Casutt, Lindenmann, Brem; Aulin, Knelsen, Rizzello; Mosimann, Mason, Hügli; Hüsler, Vogel, Primeau

HCC : Wolf (Chuard); Zubler, Weisskopf; Haechler, Hostettler; Stämpfli, Jaquet; Bonnet, Forget, Hobi; McFarland, Burkhalter, Schwarzenbach; Grezet, Küng, Sterchi; Hofmann, Dubois, Suleski

Notes

SCRJ sans : Gurtner, Schir, Liechti, Zanzi, Iglesias (surnuméraire), Frei (Dübendorf)

HCC sans : Fischer, Ganz, Allevi, Erb, Carbis, Eigenmann, Shala (surnuméraires), Hunziker (Uni-NE)

Tim Wolf et Cyril Geyer sont désignés meilleur jour de chaque équipe.

 

Photo Enrico Quaranta