Partager:

Essayé, pas pu

03 nov 2017 Résumé

Le HCC a essayé une nouvelle défaite dans le championnat de Swiss League. Face au HC Viège, les jaune et bleu n’ont pas su trouver la faille et s’inclinent sur un score digne d’un match de football.

Le HCC avait de quoi être frustré au terme de la première période. Si les hommes d’Alex Reinhard n’ont pas outrageusement dominé les débats, ils ont largement tenu tête à des Viègeois pourtant conquérants. Mieux, ils ont empêché leurs adversaires de développer leur jeu de puissance, rendant les deux power-play du premier vingt stériles. Mieux toujours, quand ils se sont retrouvés à leur tour en supériorité numérique, ils ont su s’installer dans la zone valaisanne et se montrer dangereux.

Au moment où le public pensait que l’ouverture du score était mûre pour tomber dans l’escarcelle chaux-de-fonnière, après une double occasion de Dominic Forget et des tentatives de Simon Sterchi et Diego Schwarzenbach notamment, Viège a ouvert la marque par l’entremise de Mark Van Guilder. Cette réussite, tombée à la 17e minute, n’a pas refroidi les ardeurs des joueurs locaux, qui auraient pu égaliser avant le thé. Il n’en fut rien.

Le jeu avait à peine repris que les Chaux-de-Fonniers se montraient à nouveau dangereux, grâce à deux pénalités sifflées coup sur coup contre les Viègeois. La pression était intense pendant la minute 16 à cinq contre trois, avec des occasions de John McFarland et Dominic Forget notamment, mais le score des Meuqueux restait bloqué à zéro.

La plus nette (et la plus belle) occasion de cette période intermédiaire tombait à la mi-match, quand Diego Schwarzenbach et Loïc Burkhalter partaient en contre, avec John McFarland en soutien. La passe transversale était splendide mais Reto Lory avait suivi le mouvement. Si le portier valaisan faisait le désespoir des jaune et bleu, Tim Wolf n’était pas en reste, à l’image d’un fantastique arrêt devant Daniel Kissel à la 37e minute.

C’est à nouveau dès la reprise que le HCC a tenté de combler son maigre retard. Les Abeilles tentaient leur chance dans toutes les positions, même si parfois la conviction manquait un peu. Simon Sterchi y allait de son contre en solitaire à la 45e minute, sans succès. Dans les secondes qui suivaient, c’est Niki Altorfer qui passait à deux doigts de doubler la mise mais Tim Wolf se mettait à nouveau en évidence.

Avec tout en main pour revenir dans la rencontre, les Chaux-de-Fonniers se compliquaient la tâche tout seuls en prenant plusieurs pénalités évitables tandis que l’horloge tournait irrémédiablement. Reste que les Hauts-Valaisans ne parvenaient pas non plus à prendre le large. À la 50e minute, alors que Tim Wolf était quasiment battu, c’est Arnaud Jaquet qui sauvait la maison.

Il restait moins d’une minute de jeu quand Mark Van Guilder écopait d’une pénalité pour avoir expédié la rondelle hors de la surface de glace. Alex Reinhard tentait son va-tout en sortant son portier. Une manœuvre qui n’a pas fonctionné. Andy Ritz dégageait la rondelle et la logeait dans la cage vide. /mwi

Galerie-photos

La Chaux-de-Fonds — Viège 0-2 (0-1 0-0 0-1)

Les Mélèzes : 1751 spectateurs.
Arbitres : MM. Erard, Wirth, Duarte et Kehrli.
Pénalités : 4 x 2’ contre La Chaux-de-Fonds (Zubler, Schwarzenbach, Dubois, Weisskopf). 5 x 2’ contre Viège (Heynen, Bucher, Kühni, Wiedmer, Van Guilder)
Buts : 17e Van Guilder 0-1. 60e Ritz (à 4 contre 6, dans la cage vide) 0-2.
La Chaux-de-Fonds : T. Wolf, Zubler, Weisskopf, Hofmann, Hostettler, Stämpfli, Jaquet, Suleski, Hunziker, Bonnet, Forget, Hobi, McFarland, Burkhalter, Schwarzenbach, Grezet, Küng, Sterchi, Tuffet, Rundqvist, Dubois.
Viège : Lory, Wiedmer, Kühni, Camperchioli, Nater, B. Wolf, Heynen, Rampazzo, Forrer, Kissel, Van Guilder, Dolana, Altorfer, Acermann, Furrer, Vold Leiv, Ritz, Sturny, Bucher, Alihodzic, Portmann.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Fischer, Ganz, Allevi, Erb, Carbis, Shalla ni Eigenmann (blessés) mais avec Tuffet et Rundqvist (licence B – Uni Neuchâtel). Viège joue sans Schmidli, Thibaudeau, Lindemann, Burgener, Dubois, Djerrah (blessés) ni Meili (surnuméraire). Tir sur le poteau de Dolana (12e). Temps-mort pour La Chaux-de-Fonds (59’08’’). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 59’08’’ à 59’28’’ et de 59’40’’ à 60’00’’. Tim Wolf et Reto Lory sont nommés meilleur joueur de chaque équipe.