Partager:

EHC Olten - HCC : 1-0 Frustrant !!!!!!!!!

27 oct 2017 Résumé

Après la déconvenue enregistrée mercredi soir, les Abeilles avaient à peine eu le temps de souffler avant de se déplacer dans l'antre du Kleinholz, ce qui n'était en soit pas un mal en leur évitant de trop cogiter. Alex Reinhard revenait à une composition classique déjà vue depuis le début de la saison. Pour sa part Bengt-Ake Gustfsson devait se passer des services de quelques joueurs-clés également dont un de ces étrangers. Engagé tout récemment, Jay McClement ne devrait atterir que samedi matin.

1er tiers

Les premiers coups de lame étaient à l'avantage du HCC qui se créaient les premières occasions via notamment Loïc Burkhalter puis sur un tir le la ligne bleue de Sébastien Hostettler. Alors que la 3ème minute arrivait à son terme, Vincenzo Küng se faisait punir pour avoir accroché son adversaire. Jérôme Bonnet avait une bonne possibilité de contre alors que le powerplay local peinait à s'installer. Le numéro 71 pouvait revenir au jeu sans que Tim Wolf n'ait eu à intervenir. Il fallait d'ailleurs pratiquement attendre la moitié du tiers pour voir une vrai occasion soleuroise. Coupable d'un coup de canne aussi inutile que stupide sur John McFarland, Joël Fröhlicher prenait la direction des prisons. Malgré un bon power-play, le HCC n'arrivait pas à ouvrir la marque et les deux équipes se retrouvaient à égalité. A noter qu'au quart d'heure Olten n'avait adressé que deux tirs cadrés. Dominés, les Souris devaient commettre des fautes et Silvan Wyss se faisait punir (16ème). Le power-play peinait toutefois à s'installer et il fallait un exploit personnel de Simon Sterchi pour porter le danger devant Simon Rytz, mais le tir du numéro 67 était dévié au dernier moment. A 90 secondes du terme du tiers, Tim Wolf stoppait le 4ème tir adressé dans sa direction. Le score de 16 tirs cadrés à 4 prouvait que le HCC était dans son match. Ne manquait que la finalisation pour démontrer cela au tableau d'affichage.

2ème tiers (problème de réseau)

En début de tiers, Alex Reinard devait composer sans John McFarland, malmené au cours du 1er tiers. Celui-ci allait réaparraître toutefois sur la glace après quelques minutes. Sans doute sermonnés, les locaux se montraient plus présents devant les goals de Tim Wolf. Ce sont toutefois les visiteurs qui se créaient les meilleures occasions.  A la 23ème minute, les Abeilles avaient une nouvelle opportunité d'évoluer avec un homme de plus. Les tirs étaient toutefois trop rares pour vraiment mettre en danger Simon Rytz. Le jeu s'équilibrait quelque peu et le public se réveillait enfin, du moins un peu. Simon Barbero offrait une nouvelle opportunité au HCC d'évoluer avec un homme de plus pour avoir dégager un puck hors zone. Là encore, le HCC perdait une belle occasion. De son côté Tim Wolf se mettait aussi en évidence sur des essais d'Anthoy Rouiller et de ses collègues. Le jeu compact en défense chaux-de-fonnière gênait toutefois Tim Steplaton et sa bande. Touché au visage en fin de tiers, Arnaud Jaquet rudoyait un adversaire et se faisait punir, ce qui allait obliger le HCC à évoluer avec un homme en moins à l'entame du dernier tiers. A noter que John McFarland cassait son patin en fin de tiers. Le Canadien n'était pas apparu lors de chaque shift de sa ligne.

3ème tiers

Alors que le HCC tenait son adversaire éloigné de sa base, Vincenzo Küng faisait tomber un adversaire et rejoignait Arnaud Jaquet sur le banc des punis, obligeant le HCC à évoluer à 3 durant 65 secondes. Le box-play du HCC tenait bon. Le jeu équilibré laissait augurer que celui qui marquerait en premier allait prendre une option sur la victoire. A la 51ème Sam Grezet déviait le centre de Simon Sterchi, mais sur le masque de Simon Rytz. Le match devenait crispant au fil des minutes, car totalement indécis et bien malin celui qui pourrait donner le vainqueur. A la 55ème, Vincenzo Küng était jugé coupable, très sévèrement à mon avis, d'avoir dégagé le puck dans le public. La supériorité n'allait pas durer puisque Marc Grieder se faisait punir pour avoir réclamé. Auteur d'une canne haute, David Stämpfli se faisait punir à son tour. Devin Müller obligeait Tim Wolf à un arrêt impeccable (57ème). Alors qu'il restait 19 secondes à jouer à 4 contre 5, Simon Barbero décrochait un tir de la bleue qui transperçait la défense et terminait au fond. Injuste !!! Les Abeilles jouaient leur va-tout et à la 59ème, John McFarland échouait seul face à Simon Rytz. Tentant le tout poour le tout, Alex Reinhard sortait encore son gardien à 58 secondes du terme. A 41 secondes, le coach chaux-de-fonnier profitait d'un arrêt de jeu pour demander un temps mort. Plusieurs occasions échoyaient encore au HCC, mais le puck refusait de franchir la ligne et le score en restait là. 

Malgré une domination globale, le HCC a donc perdu pour la 3ème fois consécutive, en n'ayant inscrit que 2 buts. Difficile dans ces conditions de gagner des points. Cependant, le HCC de ce soir a certainement fait plaisir aux quelques spectateurs du coin visiteur.

Il s'agit de remettre l'ouvrage sur le métier dès dimanche contre Winterthour.

 

EHC Olten - HC La Chaux-de-Fonds 1-0 (0-0; 0-0; 1-0)

KEB Kleinholz, 3313 spectateurs

Arbitre : M. Erard, assisté de MM. Duarte et Schüpbach

Buts

  • 56'49 Barbero (Horansky, Ulmer 5c4) 1-0

Pénalités

EHCO : 5 x 2'

HCC : 5 x 2' (Küng (3), Jaquet, Stämpfli)

Equipes

EHCO : Rytz (Mischler); Bucher, Bagnoud; Grieder, Rouiller; Zanetta, Barbero; Fröhlicher, Vodoz; Wyss, Schneuwly, Huber; Chiraiev, Stapleton, Müller; Horansky, Mäder, Ulmer; Leonelli, Heughebaert, Aeschlimann

HCC : Wolf (Chuard); Weisskopf, Zubler; Stämpfli, Jaquet; Grezet, Forget, Sterchi; Hobi, Burkhalter, McFarland; Küng, Bonnet, Schwarzenbach; Fischer, Allevi, Dubois

Notes

EHCO sans Hirt, Vesce, Duarte, Lüthi, Truttmann (blessés), Sahli (surnuméraire)

HCC sans Erb, Carbis, Ganz, Eigenmann, Shala (blessés)

Les 2 gardiens sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.

 

Photo Enrico Quaranta