Partager:

Rien ne sert de courir...

25 oct 2017 Résumé

Le HCC est passé à côté de son match mercredi face à l’EVZ Academy. La troupe d’Alex Reinhard a passé la soirée à se chercher, sans se trouver. Condamnée à courir après le score, elle n’a pas eu les ressources nécessaires pour inverser la tendance et s’est inclinée 3 à 1 au terme d’une rencontre à oublier.  

L’ouverture du score est tombée sur le premier powerplay, après 32 petites secondes de jeu de puissance. Le malheureux Léo Chuard faisait bien le premier arrêt, mais un étrange rebond et une perte d’équilibre sur l’action permettait aux Académiciens de mener 1 à 0. Ce n’était qu’un début. À peine plus d’une minute plus tard, Fabio Kläy doublait la mise dans des Mélèzes pris à froid. Entre ces deux actions, le HCC avait presque rétabli la parité, mais le revenant Patrick Zubler n’a pas réussi à transformer l’essai.

À la 10e minute, c’était au tour du capitaine Loïc Burkhalter de galvauder une autre énorme occasion. Menés au score, les Chaux-de-Fonniers ne baissaient pas les bras et continuaient de tenter leur chance. Mais au fil des minutes, ils se montraient de plus en plus maladroits dans les passes et les actions se faisaient moins nettes. Dominic Hobi passait tout de même très près de trouver la faille (18e) mais Sandro Aeschlimann mettait sa poche au bon endroit.

Sorti sous les sifflets à la pause, le HCC est revenu en conquérant. Il a pris ses quartiers dans la zone défensive zougoise mais en manquant cruellement d’inventivité et de réussite. Le deuxième portier, Gianluca Zaetta, entré pendant 19 secondes (!) a bien failli permettre aux Abeilles de revenir dans la rencontre mais l’essai passait quelques centimètres à côté de son poteau. Bien que dépensant leur énergie sans compter, les Chaux-de-Fonniers ne semblaient pas en mesure de refaire leur retard. Au contraire, peu après la mi-match, Colin Schleiss enfonçait le clou en inscrivant le 3 à 0 alors que lui et ses coéquipiers étaient dans leurs petits patins depuis le début de la période.

À force de remettre l’ouvrage sur le métier, les hommes d’Alex Reinhard ont fini par marquer. C’est John McFarland qui a logé la rondelle sous la transversale d’un geste imparable. La tension montait d’un cran de part et d’autre, et poussait Yves Brantschen et David Stämpfli à en venir aux mains. En fin de période, c’était au tour de Josh Holden et Kristian Suleski d’en venir aux mains. Le score, lui, restait bloqué.

Maladresses et approximations ont continué de rythmer le jeu pendant le troisième tiers-temps. S’il n’a pas semblé poser les plaques, le HCC n’a pas trouvé la solution non plus. Pourtant, les occasions étaient là. Ainsi Samuel Grezet a bénéficié d’un penalty à la 50e minute mais son tir frôlait le poteau et s’en allait dans le filet derrière le but. De plus en plus tendu, le match menaçait de tourner au pugilat. En évoluant trente secondes à 5 contre 3, Dominic Forget et consorts auraient pu relancer la machine, mais il n’en a rien été. Les multiples essais du Top Scorer étaient bloqués à chaque fois avant même d’atteindre la cage adverse.

Avec deux longueurs d’avance et des secondes qui s’égrainaient irrémédiablement, les Zougois pouvaient commencer à voir venir. Solidaires défensivement, prudents pour ne pas laisser d’espace à leurs adversaires, ils ont parfaitement joué le coup, aidés également par des Chaux-de-Fonniers en mal de réussite. La première titularisation de Léo Chuard ne restera pas dans les annales même s’il ne porte pas la responsabilité d’une défaite évitable. /mwi

 

La Chaux-de-Fonds – EVZ Academy 1-3 (0-2 1-1 0-0)

 

Les Mélèzes : 2175 spectateurs.

Arbitres : MM. Dipietro, Weber, Pitton et Rebetez.

Pénalités : 7 x 2’ contre La Chaux-de-Fonds (Allevi, Zubler, Stämpfli (2x), Suleski, Hostettler, McFarland). 7 x 2’ contre EVZ Academy (Oejdemark, Brantschen(2x), Holden, Forrer, Steiner, Volejnicek).

Buts : 6e (5’16’’) Holden (Rondahl, Leuenberger, à 5 contre 4) 0-1. 7e Kläy (Haussener, Elsener) 0-2. 32e Schleiss (Stadler) 0-3. 35e McFarland (Sterchi) 1-3.

La Chaux-de-Fonds : Chuard, Weisskopf, Hofmann, Stämpfli, Jaquet, Zubler, Hostettler, Suleski, McFarland, Forget, Sterchi, Bonnet, Burkhalter, Schwarzenbach, Küng, Hobi, Grezet, Fischer, Allevi, Dubois.

EVZ Academy : Aeschlimann (Zaetta de 25’49’’ à 26’08’’), Steiner, Wüthrich, Stalder, Oejdemark, Brantschen, Elsener, Hermkes, Volejnicek, Holden, Zehnder, Leuenberger, Rondahl, Forrer, Haussener, Kläy, Schleiss, Döpfner, Langenegger, Lanz.

Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Ganz, Erb, Carbis, Eigenmann, Shala (blessés) ni Hünziker (avec Uni Neuchâtel). EVZ Academy joue sans Maurer, Maurenbrecher, Arnold, Lust (blessés) ni Oehen (suspendu). Temps-mort pour La Chaux-de-Fonds (58’53’’). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 58’53’’ à . McFarland et Aeschlimann sont élus meilleur joueur de chaque équipe.

 

Galerie photos