Partager:

Les Abeilles terrassent les Fusées

17 oct 2017 Résumé

Le HCC n’est pas tombé dans le piège tessinois. Face à la lanterne rouge de Swiss League, les hommes d’Alex Reinhard ont assuré l’essentiel et se sont imposés 4-1. Les Biasca Ticino Rockets n’ont eu que peu d’arguments à faire valoir pour mettre réellement en danger les Abeilles.

La rencontre a commencé en douceur, au rythme d’une équipe visiteuse peu entreprenante.  Le HCC a pris son temps pour accélérer la cadence. Il a fallu attendre la quatrième minute pour avoir une première véritable action de but.  Par la suite, les jaune et bleu se sont confortablement installés dans le camp de leurs adversaires. La domination était telle qu’ils semblaient évoluer en supériorité numérique même à cinq contre cinq. L’ouverture du score ne s’est pas fait attendre très longtemps. Un tir de la ligne bleue de Dan Weisskopf, en power-play, dévié par Dominic Hobi et les Abeilles prenaient les devants.

Cette réussite n’a pas suffi à lancer totalement la machine. Les tentatives chaux-de-fonnières sont restées stériles. A la reprise, les Tessinois avaient retrouvé des couleurs et ne se sont plus laissés enfermer dans leur zone de défense. Le jeu devenait peu à peu plus équilibré. Un but aurait pu calmer leurs ardeurs mais il refusait de tomber. John McFarland puis Samuel Grezet ont bien failli marquer aux alentours de la 25e minute, mais Stefan Müller veillait au grain.

À force de jouer avec le feu, le HCC s’est brûlé. Au terme d’une action confuse, Samuele Guidotti rétablissait la parité à la 28e minute. Une douche froide qui a eu le mérite de réveiller les Chaux-de-Fonniers, et les Tessinois. Le jeu s’est accéléré et a gagné en intensité, jusqu’à la réussite de Diego Schwarzenbach, joliment servi par Vincenzo Küng depuis derrière le but. Jérôme Bonnet aurait pu enfoncer le clou à la 37e minute, mais son contre en infériorité numérique se terminait dans les jambières du portier des Fusées. Deux minutes plus tard, Dominic Forget traversait la patinoire, cherchait un coéquipier démarqué à qui faire une passe, avant de lancer un tir puissant qui laissait Stefan Müller impuissant.  

Avec deux longueurs d’avance à l’entame du dernier vingt, les Chaux-de-Fonniers se devaient de rester vigilants. Ils ont su gérer le score en ne laissant que peu de possibilités de contre à des Tessinois qui voyaient leurs espoirs s’amenuiser à mesure que tournait la pendule. Malgré plusieurs occasions, les jaune et bleu ne parvenaient pas à se mettre définitivement à l’abri. Ainsi John McFarland, Vincenzo Küng et Jaison Dubois ont eu tour à tour le palet du 4 à 1 au bout de la canne, sans succès. Et que dire du splendide service de Dominic Forget sur Samuel Grezet à la 53e minute ? Un essai qui se terminait dans le ventre du portier tessinois.

La quatrième réussite a fini par tomber, à 36 secondes du terme de la rencontre, alors que le portier tessinois avait déserté sa cage. Même s’il n’a pas forcément brillé de mille feux, le HCC ne s’est pas laissé endormir et a su fournir l’effort nécessaire pour passer l’épaule. /mwi

La Chaux-de-Fonds – Biasca Ticino Rockets 4-1 (1-0 2-1 1-0)

 

Les Mélèzes : 1243 spectateurs.

Arbitres : MM. Müller, Bichsel et Stuber.

Pénalités : 5 x 2’ contre La Chaux-de-Fonds (Schwarzenbach, Fischer, McFarland, Hobi, Forget).2 x 2’ contre Biasca Ticino Rockets (Kparghai, Neuenschwander).

Buts : 11e Hobi (Weisskopf, à 5 contre 4) 1-0. 28e Guidotti (Fritsche, Spinedi) 1-1. 36e Schwarzenbach (Küng) 2-1. 39e Forget 3-1. 60e Forget (Sterchi, à 5 contre 6, dans la cage vide) 4-1.

La Chaux-de-Fonds : Wolf, Weisskopf, Hofmann, Stämpfli, Jaquet, Suleski, Hostettler, Hunziker, Grezet, Forget, Sterchi, Hobi, Burkhalter, McFarland, Bonnet, Küng, Schwarzenbach, Fischer, Allevi, Dubois.

Biasca Ticino Rockets : Müller, I. Dotti, Moor, Z. Dotti, Tosques, Pagnamenta, Fontana, Kparghai, Salerno, Mazzolini, Vedova, Zorin, Spinedi, Guidotti, Fritsche, Neuenschwander, Juri, Fuchs, Demuth, Schnüriger, Bionda.

Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Carbis, Shala, Zubler, Ganz, Erb ni Eigenmann. Biasca Ticino Rockets joue sans gardien de 59’09’’ à 59’24’’. Forget et Müller sont élus meilleur joueur de chaque équipe.