Partager:

Le HCC croque les Souris

21 déc 2021 Résumé

La belle série du HC La Chaux-de-Fonds continue. Mardi soir, les Chaux-de-Fonniers se sont offert le scalp du leader du championnat. Ils ont battu Olten 3-2 au terme d’un match plein. Une victoire acquise notamment grâce à un travail défensif de tous les instants.

Il ne fait aucun doute qu’Olten est un des poids lourds de Swiss League. Il l’a prouvé dès les premiers coups de lame, donnant un rythme appuyé à la rencontre. La première alerte venait de la crosse d’une vieille connaissance. Simon Sterchi récupérait la rondelle dans l’arrondi après un cafouillage de Gaëtan Augsburger et tentait sa chance tout seul, sans succès (1re). C’est l’homme qui l’a remplacé aux Mélèzes qui offrait sa première occasion au HCC, mais Delvin Muller n’avait pas davantage de réussite (3e).

Souvent acculés dans leur zone de défense, les Chaux-de-Fonniers restaient soudés et attendaient patiemment leur heure, tentant leur chance chaque ouverture. Une tactique payante puisqu’elle permettait à Daniel Carbis d’ouvrir le score grâce au travail préparatoire d’Andreas Döpfner et Mathias Trettenes (8e). Cette réussite inversait la tendance et c’était au tour du HCC de dominer les débats. Nauris Sejejs tentait sa chance de la ligne bleue et la déviation de Mathias Trettenes ne passait pas loin du but (10e).

Petit à petit, Olten retrouvait ses esprits et reprenait l’ascendant sur la glace. Les Souris finissaient par trouver la faille et rétablir l’équité, après avoir posé leur jeu pendant de longues secondes dans la zone adverse. Stanislas Horansky égalisait, servi par Dominic Forget et Dan Weisskopf (12e). La domination passait d’une équipe à l’autre, chacune à leur tour, sans modification au tableau d’affichage. La pénalité infligée à Daniel Carbis aurait pu changer la donne en toute fin de période, mais le score n’avait pas bougé au moment du thé.  

Les Abeilles reprenaient le jeu avec un homme de moins mais sans trembler, grâce à une excellente solidarité défensive. Après cet intermède à 5 contre 4, la partie reprenait le rythme du premier tiers-temps, avec des adversaires qui dominaient les débats chacun leur tour. Il fallait une première pénalité sifflée conter Olten pour faire bouger le score. En supériorité numérique, Daniel Carbis redonnait l’avantage à ses couleurs mais le but était contesté par l’entraîneur soleurois (28e). Un challenge que la vidéo ne confirmait pas, provoquant une nouvelle pénalité mineure contre les Souris.

Sans doute trop euphoriques, les Chaux-de-Fonniers se laissaient surprendre deux fois en contre. Il fallait toute l’énergie de Sondre Olden d’abord, puis de Julien Privet, pour revenir et maintenir l’avantage. A peine à nouveau au complet, Olten jetait un froid en rétablissant la parité par Garry Nunn (30e). Les Mélèzes n’ont toutefois pas eu le temps de trembler. David Eugster profitait d’une magnifique ouverture de Mathias Trettenes pour permettre au HCC de reprendre les devants (31e).  

Les minutes passant, il était évident que les hommes de Thierry Paterlini pouvaient croire en la victoire. Loin de faire le dos rond, ils continuaient de se tourner résolument vers l’offensive lors de l’ultime période. Sondre Olden était le premier à tenter de mettre ses couleurs à l’abri (41e) mais pas le seul. On pourrait aussi citer notamment Tom Andersons (44e), Oliver Achermann (47e), puis à nouveau le top-scorer norvégien (51e).

Les velléités offensives diminuaient au fil des minutes, pour ne pas risquer de laisser trop de place aux redoutables attaquants soleurois. La rencontre se terminait dans une ambiance de folie. Alors que Silas Matthys avait quitté sa cage, le HCC restait de longues secondes dans la zone offensive, sans parvenir à faire rentrer la rondelle dans la cage vide.  L’essai le plus probant, signé Sondre Olden, touchait l’extérieur du poteau. Mais ce manque de réussite ne changeait rien : les Abeilles avaient bel et bien piqué les Souris. /mwi

HC La Chaux-de-Fonds – EHC Olten 3-2 (1-1 2-1 0-0)

Les Mélèzes : 1572 spectateurs.
Arbitres : MM. Massy et Barras, Dreyfus et Humair.
Pénalités :  1 x 2’ (Carbis) contre La Chaux-de-Fonds. 2 x 2’ (Heughebaert, pénalité de banc) contre Olten.
Buts : 8e Carbis (Döpfner, Trettenes) 1-0. 12e Horansky (Forget, Weisskopf) 1-1. 28e Carbis (Andersson, à 5 contre 4) 2-1. 30e (29’29’’) Nunn (Forget) 2-2. 31e (30’11’’) Eugster (Trettenes) 3-2.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Jaquet, Andersson, Augsburger, Suleski, Na. Sejejs, Oejdemark, Olden, Achermann, Andersons, Döpfner, Trettenes, Carbis, Muller, In-Albon, Voirol, Ni. Sejejs, Privet, Eugster, Bouchareb.
Olten : Matthys, Scheidegger, Wyss, Schmucki, Lüthi, Weisskopf, Heughebaert, Gurtner, Nater, Horansky, Forget, Nunn, Lhotak, Weder, Sterchi, Mosimann, Fuhrer, Hüsler, Oehen, Schwab, Kobel.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Iglesias, Matewa, Ulmer, Wyss, Dubois (blessés) ni Aeberhard (avec Ajoie) mais avec Östlund et Oejdemark (licence B, Lausanne). Olten joue sans Knelsen, Antonietti, Maurer, Portmann ni Hasani (blessés). Olten joue sans gardien de 58’25’’ à 60’00’’. Eugster et Nunn sont élus meilleur joueur de chaque équipe.