Partager:

La domination ne suffit pas

05 mar 2017 Championnat Résumé

Le HC La Chaux-de-Fonds a dominé Rapperswil pendant cinquante minutes sur soixante, mais ça n’a pas suffi. Le HCC a perdu le premier acte de la demi-finale des play-off 4 à 2. La faute à un départ manqué et un retard de deux buts impossibles à combler. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Neuf minutes, c’est grosso modo le temps qu’il a fallu au HCC pour entrer pleinement dans la rencontre. Entretemps, Rapperswil avait déjà inscrit deux buts, dont un après 44 secondes de jeu seulement. Probablement pas  la meilleure façon de commencer une série pour les Abeilles. Quand le réveil a sonné à la 9e minute, les hommes d’Alex Reinhard ont sorti les griffes et les Lakers ont été acculés dans leur zone. On a même cru à la réduction du score quand Melvin Nyffeler relâchait une rondelle derrière son dos, mais le visionnage de  la vidéo à l’arrêt de jeu suivant confirmait la décision de l’arbitre. Le puck n’avait pas franchi la ligne fatidique.

Après la pause, les velléités chaux-de-fonnières se sont faites moins nettes. Rapperswil en a profité pour sortir la tête de l’eau d’abord, puis pour prendre une troisième longueur d’avance à la faveur d’une pénalité un brin sévère contre Daniel Carbis. La réaction ne se faisait pas attendre : un peu plus de deux minutes plus tard, à la 27e minute, Robin Leblanc déviait un envoi de Daniel Eigenmann au bon endroit. Le HCC ne parvenait pas à combler davantage son retard, malgré de nombreuses tentatives. Melvin Nyffeler était même sauvé deux fois de suite par le cadre de ses buts. Les Saint-Gallois étaient tellement  pressés que Jeff Tomlinson prenait un temps-mort en plein tiers-temps (35e).

Toutes les occasions ratées étaient vengées après 15 petites secondes dans l’ultime période. Étrangement, le palet tressautait jusqu’au fond des filets, alors que le portier saint-gallois était pris à contre-pied. Ses coéquipiers étaient complètement dépassés pendant l’entier de la période, ne parvenant qu’à peine à franchir la ligne rouge. Cette archi-domination chaux-de-fonnière restait malheureusement stérile. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Alex Reinhard tentait le tout pour le tout alors qu’il restait plus de deux minutes à jouer, en sortant son gardien Tim Wolf. Pari osé mais perdu, puisque Rapperswil scellait le score dans la cage vide. Le départ raté aura coûté cher. /mwi
 

La Chaux-de-Fonds – Rapperswil 2-4  (0-2 1-1 1-1)

Rapperswil mène 1 à 0 dans la série.
 
Les Mélèzes : 3812 spectateurs.
Arbitres : MM. Hebeisen, Oggier, Altmann et Kehrli.

Pénalités : 3 x 2’ (Rattagi, Carbis (2x)) contre La Chaux-de-Fonds. 5 x 2’ (Maier (2x), Vogel, Hüsler, Altorfer) contre Rapperswil.

Buts : 1re (0’44’’) Aulin (Hügli) 0-1. 7e Casutt (Knelsen) 0-2. 25e Satanic (Aulin à 5 contre) 0-3. 27e Leblanc (Eigenmann, Meunier, à 5 contre 4) 1-3. 41e (40’15’’) Sterchi 2-3. 58e Profico (Aulin, 5 contre 6, dans la cage vide) 2-4.

La Chaux-de-Fonds : Wolf, Zubler, Erb, Hecquefeuille, Hostettler, Eigenmann, Stämpfli, Ganz, Jaquet, Dubois, Forget, Sterchi, Keller, Meunier, Leblanc, Carbis, Burkhalter, Rattaggi, Muller, Bonnet, Grezet.

Rapperswil : Nyffeler, Blatter, Geyer, Maier, Sataric, Molina, Grossniklaus, Guerra, Auriemma, Rizzello, Aulin, Profico, Casutt, Knelsen, Hügli, Schmutz, Vogel, Hüsler, Altorfer, Mason, Hoffmann.

Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Eriksson, Hobi, Hasani (blessés), DeSimone, Vuilleumier, Tschanz, Boehlen ni Hofmann (surnuméraires). Rapperswil joue sans McGregor, Brandi, Frei, Zanzi, Büsser (blessés) ni Bader (surnuméraire). Tir sur la transversale de Muller (32e) et sur le poteau de Meunier (33e). Temps-mort pour Rapperswil (35e) et La Chaux-de-Fonds (57e). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 57’49’’ à 57’58’’ et de 58’41’’ à 60’00’’. Burkhalter et Aulin sont élus meilleur joueur de chaque équipe.