Partager:

Un certaine leçon de réalisme

22 oct 2021 Résumé

Avec une défaite sans appel, le HCC voit sa série de victoires se terminer à 7. Kloten a su faire preuve d'un très grand réalisme dans une première période pourtant dominée par le HCC. Par la suite, Kloten aura su gérer son avantage. Pour le HCC, il s'agira de reprendre ses esprits en vue de la rencontre de dimanche contre Viège. 

 

1er tiers

C'est un HCC résolument tourné sur l'offensive qui entamait la rencontre et se créait les actions les plus dangereuses devant un Sandro Zurkirchen préféré à Dominic Nyffeler, sans doute pour que celui-ci efface sa mauvaise prestation du premier match de la saison. La déferlante chaux-de-fonnière obligeait d'ailleurs les Aviateurs à commettre la première faute à la 9ème (Reinbacher). Contre le cours du jeu et au moment où les Ultras du HCC arrivaient dans l'enceinte de la patinoire, Kloten ouvrait la marque par son topscorer Marc Marchon (12ème). La 2ème but zürichois tombait à la 17ème, par Eric Faille, qui concluait une action de deux contre un. La première triplette de Kloten faisait parler la poudre malgré des débats qui s'étaient quelques peu équilibrés. Le 3ème but tombait à la 19ème, Nicola Aeberahrd ayant eu quelque peines à contrôler le puck qui terminait sa course sur la canne de Niki Altorfer) qui ne se faisait pas prier pour le propulser au fond. Le score de 3-0 au coup de sirène ne reflétait pas la physionomie de la rencontre, Kloten ayant donné une leçon de réalisme. 

2ème tiers

A l'entame du tiers médian, c'est Hugo Cervino qui prenait place dans les buts chaux-de-fonniers, sans que Nicola Aeberhard ait vraiment eu à se reprocher quoi que ce soit. Il fallait que la défense chaux-de-fonnière resserre quelque peu la garde. Le jeu était quelque peu hâché durant ce tiers, la meilleure occasion échoyant à Ludovic Voirol qui voyait son essai repoussé par la latte (29ème). A la mi-match, Victor Oejdemark était puni pour une pousette un brin intempestive. Après une minute de power-play, Arnaud Jaquet suppléait son gardien de façon spectaculaire. A 5 contre 5, les équipes se neutralisaient tellement que le jeu paraissait complètement brouillon et que seul un éclair parviendrait à l'illuminer. Hugo Cervino était sauvé par son poteau à la 37ème. Le jeune gardien était soumis à une forte pression sur cette fin de tiers, mais Hugo parvenait à maintenir son but inviolé jusqu'à la seconde sirène.

3ème tiers

C'est Kloten qui prenait la direction des opérations en ce début de tiers et le dernier rempart chaux-de-fonnier était bombardé mais tenait bon. La 2ème pénalité zürichoise tombait à l'entame de la 46ème. Marqués à la culotte par les locaux, les joueurs chaux-de-fonniers ne parvenaient pas à poser leur jeu, les Zürichois tenaient bien leur os. Eric Faille devait lui aussi subir une punition à la 57ème. Thierry Paterlini tentait le tout pour le tout en prenant un temps mort et en sortant son gardien. Il restait alors 2'57 de jeu. Le 4ème but zürichois était marqué  40 secondes de la fin du match, dans la cage vide. 

 

EHC Kloten - HC La Chaux-de-Fonds 4-0 (3-0; 0-0; 1-0)

Stimo Arena de Kloten, 4268 sepctateurs

Arbitres : MM. Erard et Fausel, assistés de MM. Meusy et Nater

Buts

  • 11'32 Marchon (Figren, Faille) 1-0
  • 16'28 Faille (Marchon, Figren) 2-0
  • 18'13 Altorfer (Steiner) 3-0
  • 59'12  Faille (Figren, cage vide) 4-0

Pénalités

EHCK : 3 x 2'

HCC : 1 x 2' (Oejdemark) 

Equipes

EHCK : Zurkirchen (Nyffeler); Kindschi, Bartholet; Steiner, Gähler; Randegger, Reinbacher; Schreiber, Seiler; Marchon, Faille, Figren; Altorfer, Meyer, Spiller; Simek, Kellenberger, Dostoinov; Hinterkircher; Melnalksnis, Knellwolf

HCC : Aeberhard (Cervino); Jaquet, Andersson; Suleski, Oejdemark; Nauris Sejejs, Ulmer; Olden, Trettenes, Andersons; Carbis, In-Albon, Sterchi; Eugster, Privet, Dubois; Döpfner, Achermann, Voirol, Nils Sejejs

Notes

EHCK sans Ganz, Obrist, Stämpfli, Janett (blessés), Füglister (raisons internes)

HCC sans Bouchareb, Wyss, Iglesias, Matewa, Augsburger (blessés), Henauer (surnuméraire) 

Mattias Trettenes et Sandro Zurkirchen sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.