Partager:

HCC - SCRJ Lakers Acte III 3-2 : Le HCC se relance !

10 mar 2017 Championnat Résumé

VICTOIRE IMPERATIVE

Ces 2 mots devaient résonner dans les vestiaires du HCC depuis mardi soir. En alignant une composition profondément remaniée, Alex Reinhard tentait un coup de poker. Les premières minutes du matchs allaient rapidement démontrer ce qu'il en serait, un retour en arrière étant bien entendu toujours possible. Côté Rappi, à noter l'absence de Dion Knelsen, le topscorer st-gallois étant malade.

1er tiers

Le temps de boucher un trou dans la glace, le HCC se portait résolument en attaque et mettait la pression sur l'arrière-garde visiteuse qui se faisait punir après 53 secondes de jeu, Alex Hutchings ayant fait trébucher Daniel Eigenmann. En 90 secondes, le HCC adressait 3 tirs dangereux dans la direction de Melvin Nyffeler. La pénalité était tuée sans que rien ne soit marqué, mais le HCC marquait son territoire. Après une interruption pour refixer les buts de Tim Wolf, déplacés par une chute de Jérôme Bonnet, le jeu s'équilibrait. A la 7ème minute, alors que le HCC était dans le camp visiteur, une passe transversale de Robin leblanc était interceptée et Corsin Casutt pouvait aller battre Tim Wolf. Ce dernier s'employait encore dans la  minute suivante pour éviter une 2ème capitulation. A la 9ème, Loïc Burkhalter se faisait punir pour dureté excessive. Le jeu était à nouveau interrompu après 90 secondes d'un power-play peu dangereux jusque là, pour permettre de refixer le but de Tim Wolf. Décidemment.... ! Cette interruption ne portait pas à conséquence et le capitaine chaux-de-fonnier pouvait revenir au jeu. A la 13ème, c'est Patrick Blatter qui était envoyé sur le banc. Cette fois, le power-play des Abeilles se montrait moins percutant puisqu''il fallait attendre 90 secondes à nouveau (un hasard) pour voir Melvin Nyffeler s'interposer. Dès le retour à 5 contre 5, Loïc Burkhalter se faisait sécher sous les yeux de l'arbitre qui ne bronchait pas (!). Tim Grossniklaus était tout de même puni peu après et même doublement (16ème). Après 50 secondes de jeu en power-play, une bagarre éclatait devant les buts de Melvin Nyffeler, après que les arbitres aient tardé à siffler. Un pluie de pénalités s'abattait sur les 2 équipes (Meunier 2x, Forget 2x et Leblanc 2x pour le HCC - Aulin 2 x, Rizzello et Maier 2x pour Rappi). Mais ce n'était pas fini puisque 34 secondes plus tard, Steve Mason et Arnaud Jaquet se faisaient punir à leur tour. Kevin Hecquefeuille allait rejoindre tout ce petit monde dans la foulée. En 61 secondes, la tableau des pénalités s'était fortement noirci. Un chouilla plus tard, Rappi évoluait avec un homme de trop et se faisait punir. L'ambiance devenait chaud-bouillant, mais il fallait peut-être cela pour enflammer la série.

2ème tiers

le HCC débutait le tiers avec un homme de plus, en principe durant 88 secondes. A la 23ème c'est Ian Vogel qui était puni. Les bagarreurs pouvaient revenir dans la partie. Le power-play n'y était cette fois pas et les St-Gallois n'avaient pas de peine à se dégager. Tim Grossniklaus reprenait la porte des pénalisés après avoir retenu la canne d'un joueur chauxois. Melvin Nyffeler se montrait à nouveau intraitable sur les essais chaux-de-fonniers, et si ce n'était pas de la mitaine, le casque faisait l'affaire. Il faudrait attendre la 32ème pour assister à l'égalisation signée Jaison Dubois, qui déviait un envoi de Dominic Forget. Une minute plus tard, Niki Altorfer était renvoyé aux vestiaires après avoir chargé violemment Dominic Forget à la tête, heureusement sans trop de mal pour le topscorer chaux-de-fonnier qui allait revenir au jeu par la suite. Une bagarre suivait cette agression et Patrick Blatter et Patrick Zubler étaient envoyés sur le banc. Le siège des buts de Melvin Nyffeler pouvait débuter, mais le diable de dernier rempart mettait son veto à toutes les tentatives chaux-de-fonnières durant toute la pénalité. Rappi allait se encore se faire punir dans la foulée, Thomas Büsser ayant asséné un coup de crosse. Le power-play allait cette fois durer 16 secondes, le temps pour Kevin Hecquefeuille d'envoyer un tir précis de la bleue qui terminait au fond. Ce but réveillait les joueurs st-gallois qui se portaient enfin dans le camp chaux-de-fonnier et étaient d'ailleurs à une demi-canne d'égaliser. Il était d'ailleurs temps que la sirène ne signifie la fin du tiers.

3ème tiers

La météo avait-elle eu raison de la glace, il faut le croire puisque le tiers tardait à démarrer en raison d'un trop plein d'eau sur la glace. On entamait le 3ème tiers à 22h05 ! Celui-ci était vieux de 23 secondes et Samuel Grezet y allait de sa pénalité pour avoir retenu son adversaire. C'était au box-play chaux-de-fonnier de tenir la barraque. David Stämpfli suppléait son gardien après 60 secondes. Heureusement Alex Hutchings fauchait Sébastien Hostettlerr et se faisait punir à son tour. A la 45ème, Fabien Maier levait sa canne trop haut et était prié d'aller rejoindre le banc des punis. Si ce n'est Melvin Nyffeler, c'est le poteau qui repoussait un tir violent de Laurent Meunier après 40 secondes en power-play. A la 48ème David Stämpfli était puni sévèrement. Le box-play chauxois peinant à se dégager, les Lakers égalisaient après un tir dévié par Leandro Profico. A la 51ème, c'est Steve Mason qui faisait trébucher Laurent Meunier. Le HCC connaissait alors une période difficile, donnant l'impression d'être épuisé. Mais c'était sans compter la déviation Jérôme Bonnet dans la lucarne sur une passe de Daniel Carbis. Ce but redonnait une nouvelle éniergie au HCC et les tribunes des Mélèzes tremblaient ! A 83 secondes du terme, Jeff tomlinson prenait son temps mort. Melvin Nyffeler quittait l'arène à 71 secondes du terme. Le HCC n'allait pas lâcher son os et pouvait fêter une victoire qui allait leur permettre de prolonger la série.


TOUS A RAPPI DIMANCHE !!!

HC La Chaux-de-Fonds - SCRJ Lakers 3-2 (0-1; 2-0; 1-1)


Patinoire des Mélèzes, 3743 spectateurs
Arbitres : MM. Weber et Hebeisen, assistés de MM. Huguet et Kehrli

Buts
06'45 Casutt 0-1
31'12 Dubois (Forget, Grezet) 1-1
37'56 Hecquefeuille (Meunier, Forget, 5c4) 2-1
49'46 Profico (Geyer, Aulin, 5c4) 2-2
55'33 Bonnet (Carbis) 3-2

Pénalités
HCC : 12 x 2' (Burkhalter, Meunier (2) Forget (2), Leblanc (2), Jacquet, Hecquefeuille, Zubler, Grezet, Stämpfli)
SCRJ : 18 x 2' + 1x 5' + PM (Altorfer)

Equipes
HCC : Wolf (Giovannini); Erb, Zubler; Hecquefeuille, Hostettler; Stämpfli, Eigenmann; Ganz, Jaquet; Grezet, Forget, Leblanc; Meunier, Müller, Sterchi; Carbis, Burkhalter, Bonnet; Dubois, Rataggi, Keller
SCRJ : Nyffeler (Tobler); Maier, Sataric; Blatter, Geyer; Molina, Grossniklaus; Guerra, Büsser; Casutt, Hutchings, Hügli; Rizzello, Aulin, Profico; Schmutz, Vogel, Hüssler; Altorfer, Mason, Hoffmann

Notes
HCC sans Hobi, Hasani, Eriksson (blessés), DeSimone, Hofmann, Vuilleumier, Boehlen (surnuméraires
SCRJ Lakers sans Knelsen (malade), McGregro, Zanzi, Sieber, Auriemma (blessés) Studer, Gurtner, Schau (surnuméraires)
L'équipe des Novices Top du HCC est fêtée pour le titre de champion suisse 2016/17 de la catégorie

Melvin Nyffeler et Samuel Grezet sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.