Partager:

Un point de perdu

14 sep 2021 Résumé

La soirée de mardi a été plus compliquée que prévu pour le HCC face à Winterthour. Alors qu’ils auraient dû se mettre à l’abri rapidement grâce à un premier tiers-temps dominé de la tête et des épaules, les hommes de Thierry Paterlini ont dû aller aux prolongations pour enfin passer l’épaule 6-5.

Difficile de s’enthousiasmer dans les premières minutes du match. Certes, les Chaux-de-Fonniers ont tout de suite semblé prendre l’ascendant sur leurs adversaires du soir, mais les occasions n’étaient pas légion. La première grosse possibilité venait de Jaison Dubois, qui était fauché au moment du dernier geste. Sondre Olden ouvrait alors le score sur un penalty qui ne souffrait aucune discussion (7e).

L’avantage faisait long feu. Quinze secondes plus tard, Kevin Bozon remettait les deux équipes dos à dos. Mais la domination du HCC était trop large pour ne pas laisser des traces au tableau d’affichage. Toms Andersons devenait le premier joueur de la saison à trouver la faille face à Winterthour à 5 contre 5 (10e). Les deux Abeilles norvégiennes ont bien failli aggraver la marque à la 13e minute, mais la défense zurichoise empêchait Mathias Trettenes de reprendre la passe de son compère Sondre Olden.

Si Winterthour se créait peu d’occasions, l’équipe brillait par son efficacité. Elle revenait au score sur grâce à une splendide passe de Jan Swissler à Paulin Mainot, qui n’avait plus qu’à pousser la rondelle au fond du but entièrement vide (18e). Moins de trente secondes plus tard, Daniel Carbis profitait d’une supériorité numérique pour permettre à ses couleurs de reprendre les devants (19e). Avec une seule longueur d’avance à la pause, le HCC était mal payé au vu de sa domination (12 tirs cadrés à 3).

La partie avait à peine repris qu’elle était interrompue pendant de longues minutes. Les arbitres visionnaient la vidéo à plusieurs de reprises la vidéo avant d’accorder l’égalisation à Kevin Bozon (21e). Loïc In-Albon répliquait du tac au tac en marquant le quatrième 17 secondes plus tard. Dans une rencontre où les gardiens étaient peu inspirés, Alexis Valenza remettait une fois de plus les pendules à l’heure (24e). C’était le but de trop pour Andri Henauer, qui cédait sa place à Nicola Aeberhard.

Très brouillon pendant une dizaine de minutes, le jeu retrouvait un peu de clarté en fin de période. Le HCC reprenait les débats alors les débats à son compte avec plusieurs occasions, notamment de Mathias Trettenes (33e), Kirstian Suleski (37e) ou encore Daniel Carbis (37e et 40e). Le tiers-temps se terminait sur un deuxième penalty, zurichois cette fois-ci, à la suite d’une faute de Victor Oejdemark, mais Mathieu Pompei butait sur Nicola Aeberhard (40e).

Lors de l’ultime période, les Chaux-de-Fonniers peinaient à se montrer dangereux. Sondre Olden partait en contre mais son compatriote Mathias Trettenes manquant sa reprise (44e). Toms Andersons parvenait à se retrouver seul face à la cage adverse mais ne trouvait pas la faille (48e). Le numéro 91 ratait ensuite l’immanquable alors que le but était vide (53e). La délivrance tombait peu à peu, grâce à la hargne et l’acharnement de Victor Oejdemark qui insistait jusqu’à ce que le puck franchisse la ligne.

Déjà revenus au score à quatre reprises, les Zurichois n’étaient pas prêts à baisser les bras. Ils remettaient l’ouvrage sur le métier et remettaient le couvert une cinquième fois par Kevin Bozon (58e). C’est Loïc In-Albon qui offrait la victoire aux Abeilles en prolongation, après avoir récupéré la rondelle en milieu de patinoire et avoir traversé la glace en solitaire. Un dénouement heureux, même si le HCC avait nettement les moyens d’empocher les trois unités. /mwi

HC La Chaux-de-Fonds – EHC Winterthur 6-5 ap (3-2 1-2 1-1 1-0)

Les Mélèzes : 1052 spectateurs.
Arbitres : Mme Wiegand et M. Ruprecht. MM. Urfer et Wermeille
Pénalités :  2 x 2’ (Henauer, Oejdemark) + penalty (Oejdemark) contre La Chaux-de-Fonds. 3  x 2’ (Oana, Bozon, Valenza) + penalty (Pozzorini) contre Winterthour.
Buts : 7e (6’21’’) Olden (penalty) 1-0. 7e (6’36’’) Bozon (Wilkins, Engeler) 1-1. 10e Andersons (In-Albon, Eugster) 2-1. 18e (17’44’’) Mainot (Zwissler, Valenza) 2-2. 19e (18’12’’) Carbis (Trettenes, Olden, à 5 contre 4) 3-2. 21e (20’45’’) Bozon 3-3. 22e (21’02’’) In-Albon (Sterchi, à 5 contre 4) 4-3. 24e Valenza (Zwissler, Mainot) 4-4. 54e Oejdemark (Sterchi, Privet) 5-4. 58e Bozon (Mainot, Engeler) 5-5. 62e In-Albon 6-5.
La Chaux-de-Fonds : Henauer (24e Aeberhard), Na. Sejejs, Ulmer, Jaquet, Törmänen, Delémont, Suleski, Oejdemark, Olden, Trettenes, Carbis, Eugster, In-Albon, Andersons, Döpfner, Privet, Sterchi, Dubois, Achermann, Augsburger, Voirol.
Winterthour : Bamert, Hunziker, Engeler, Schüpbach, Harlacher, Pozzorini, Birchler, Sigg, Schwegler, Gerber, Pompei, Haldimann, Bozon, Wilkins, Staiger, Braus, Neuenschwander, Oana, Zwissler, Valenza, Mainot.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Andersson, Matewa, Iglesias, Wyss (blessés), Ni. Sejejs ni Bouchareb (surnuméraires). Winthertour joue sans Burkhalter, Hofstetter, Lekic (blessés) ni Minder (malade). In-Albon et Bozon sont élus meilleur joueur de chaque équipe.