Partager:

Le HCC paie cher les punitions en rafale

10 fév 2021 Résumé

Après 3 défaites de rang, le HCC se devait de réagir face à une équipe viégeoise qui avait plutôt bien convenu aux Abeilles cette saison. Il fallait toutefois se méfier des Hauts-Valaisans, désormais entraînés par Yves Sarrault, lequel a su insufler un élan nouveau à une équipe qui vaut mieux que son rang actuel. Thierry Paterlini avait quelque peu modifié ses lignes et ne pouvait compter sur Dominik Volejnicek, engagé avec Lausanne. Simon Barbero reprenait quant à lui place dans les tribunes.

1er tiers

Il y avait mieux à faire en guise de début de match puisque Karim Bouchareb se faisait punir dans la première minute. A peine au complet, c'est David Prysi qui était envoyé sur le banc. 15 secondes plus tard, le HCC se retrouvait à 3 puisqu'Arnaud Jaquet subissait lui aussi les foudres des zébrés. Fort heureusement, tout cela ne permettait pas aux visiteurs d'ouvrir le score. A la 7ème, c'était au tour des Hauts-Valaisans de se retrouver à 4, Sandro Brügger ayant retenu un attaquant chauxois. Une magnifique triangulation Carbis-Achermann-Trettenes permettait au joueur norvégien d'ouvrir la marque après 48 secondes de supériorité. Après une séquence de domination dans le camp chaux-de-fonnier, Viège allait égaliser par Mark Van Guilder (12ème). Le HCC venait de payer un lourd tribut après un dégagement interdit qui obligeait les joueurs à rester un long moment sur la glace. Les visiteurs prenaient l'avantage à la 14ème minute, après un puck mal dégagé qui revenait sur Andy Ritz, seul devant Stéphane Charlin et qui mystifiait ce dernier. Il fallait attendre les trois dernières minutes pour voir le HCC réagir et porter le danger devant Dennis Saikonnen. A 27 secondes du la première sirène, Makai Holdener se faisait punir et permettait au HCC d'évoluer avec un homme de plus durant 94 secondes dans le tiers médian.

2ème tiers

Avec deux hésitations en sortie de zone défensive, le HCC démontrait qu'il n'est pas évident de débuter un tiers avec un homme de plus. En tous les cas, la pénalité se terminait dans que le danger n'ait été mis devant les buts adverses. A la 25ème, le  match était interrompu après que Marc Steiner n'ait fait connaissance avec la structure métallique des buts de Stéphane Charlin. Celui-ci devait d'ailleurs démonter l'étendue de son talent dans les secondes suivantes sur deux essais consécutifs. Roman Karaffa était puni à la 27ème, pour une faute que seul M. Dipietro avait vu (canne haute). Comme lors du premier tier, Arnaud Jaquet commettait lui aussi une faute et rejoignait son collègue sur le banc. Le HCC allait devoir se défendre avec deux hommes de moins. Si le HCC résistait à 3, la 3ème réussite valaisanne tombait alors qu'il restait 34 secondes à purger à Arnaud Jaquet. Le HCC n'en finissait pas avec les pénalités puisque Lou Bogdanoff allait lui aussi subir les foudres arbitrales, sans dommage cette fois. Le HCC allait avoir l'opportunité de réduire le score à la 36ème, alors que Lukas Haas était puni à son tour, mais les Abeilles n'en profitaient pas. Le tiers avait démontré trop de balbutiements du côté chauxois. En concédant également trop de pénalités, il était difficile de revenir au score, comme en témoigne la statistique des tirs aux buts après deux tiers 14-28.

3ème tiers

Comme lors des deux derniers matchs, Thierry Paterlini effectuait quelques ajustements à l'entame du 3ème tiers. Encore une fois pourtant, le HCC se retrouvait avec un homme de moins à la 42ème (Hasani). Il fallait attendre la 49ème minute pour voir enfin le HCC revenir au score, après une belle débauche d'énergie de sa ligne, Gillian Kohler fusillait Dennis Saikonnen après une passe impeccable de Julien Privet. Le HCC retrouvait un nouveau souffle et c'est Daniel Carbis qui égalisait à la 52ème. Mais Viège reprenait les devants peu après par Makai Holdener, lequel déviait un envoi de Mark Van Guilder. Les dernières minutes allaient être épiques. A la 57ème, Adaam Hasani ratait une montagne, après une superbe passe de Tim Coffman, le capitaine trouvait le moyen de tirer au-dessus. Le HCC allait encore évoluer à 3 contre 5 durant 2 minutes puisque Danieél Carbis et Noah Delémont étaient punis. Makai Holdener inscrivait un doublé. Thierry Paterlini tentait le tout pour le tout en sortant son gardien peu après l'engagement. A 38 secondes du terme, le coach prenait son temps mort. Le score allait en rester là.

Les punitions parlent d'elles-même.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Viège 3-5 (1-2; 0-1; 2-2)

Patinoire des Mélèzes, huis-clos

Arbitres : MM. Mollard et Dipietro, assistés de MM. Pitton et Duc

Buts

  • 07'42 Trettenes (Achermann, Carbis, 5c4) 1-0
  • 11'14 Van Guilder (Furrer) 1-1
  • 13'03 Ritz (Riatsch) 1-2
  • 29'39 Van Guilder (Riatsch, 5c4) 1-3
  • 48'39 Kohler (Privet, Delémont) 2-3
  • 51'19 Carbis (Zubler) 3-3
  • 52'20 Holdener (Van Guilder) 3-4
  • 58'27 Holdener (Furrer, 5c3) 3-5

Pénalités

HCC : 9 x 2' (Bouchareb, Prysi, Jaquet (2), Karaffa, Bogdanoff, Hasani, Carbis, Delémont)

EHCV : 3 x 2'

Equipes

HCC : Charlin (Ritz); Jaquet, Zubler; Delémont, Kühni; Prysi, Stampfli; AhlströmM; Carbis, Coffman, Augsburger; Kohler, Trettenes, Bouchareb; Hasani, Privet, Karaffa; Bogdanoff, Achermann, Bärtschi

EHCV : Saikonnen (Schaller); Pilet, Wiedmer; Eggenberger, Heynen; Steiner, Blaser; Wyss, Furrer; Josephs, Van Guilder, Holdener; Riatsch, Brügger, Ritz; Haas, Berger, Merola; Spinell, Hofstetter, Burgener

Notes

HCC sans Iglesias, Voirol, Dubois, Tanner (blessés), Wyss (élites Bienne), Volejnicek (LHC), Sopa (Berne), Barbero (surnuméraire), mais avec Kohler, Bärtschi (lic. B. Bienne)

EHCV sans Lory, Camperchioli (blessés), Tironnen, Petrig (surnuméraires), Sterchi, Bürren (avec Berne)

Andy Furrer et Stéphane Charlin sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.