Partager:

Le HCC gâche son 102ème anniversaire

06 fév 2021 Résumé

En accueillant la lanterne rouge ce soir au Mélèzes, tout autre résultat qu'une victoire dans les 60 minutes serait mal accueilli, le Club fêtant son 102ème anniversaire ce 6 février. De plus, Winterthur se présentait sans étranger. De son côté, le HCC pouvait compter sur le retour au jeu de Matteo Ritz dans les buts, de Kevin Kühni en défense et de Roman Karaffa en attaque. Rappelé par Berne pour deux matchs, Kyen Sopa était remplacé dans sa ligne par Jérémie Bärtschi.

1er tiers

Ayant décidé de faire front face à l'absence de ses joueurs importés, les banlieusards zürichois se montraient sous leur meilleur jour d'entrée de jeu. Le jeu était rapide et les revirements nombreux. C'est Daniel Carbis qui se créait la première vraie opportunité à la 7ème minute, son envoi était détourné de l'épaule par Damian Stettler, le gardien visiteur. Une minute plus tard, Roman Karaffa crochetait un adversaire et se faisait logiquement punir. Matteo Ritz ne devait s'interposer qu'à une reprise durant la séquence. Le HCC donnait alors l'impression de prendre le match à son compte, même si un essai de Tim Wieser était renvoyé par la latte à la 13ème minute. Si le but se rapprochait, il manquait encore le geste final pour ouvrir le score. A la 17ème, Philip Ahlström commettait une faute dite intelligente en faisant trébucher son adversaire, parti en contre. Après 56 secondes dans la séquence, Gaetan Augsburger, lancé dans la profondeur, trouvait lui aussi la latte. C'est finalement Winterthur qui allait trouver la faille à 19 secondes de la fin de la pénalité, après une magnifique triangulation qui mettait la "boîte" chaux-de-fonnière à mal. Fabio Arnold concluait cette belle action de match. A 51 secondes la la première sirène, c'est Yannick Stampfli qui prenait place sur le banc des polissons.

2ème tiers

Winterthur aurait pu doubler la mise dès les premières secondes du tiers médian, mais le HCC s'en sortait finalement. Balbutiant son hockey, le HCC se montrait incapable de se créer de vraies occasions. Fâché par la tournure des évènements, Thierry Paterlini prenait un temps mort à la 32ème. Durant les 40 secondes suivantes, les Abeilles se montraients plus dangereuses que durant les 10 premières minutes du tiers. Mais sur un contre, Sylvan Hess doublait la mise en mystifiant Matteo Ritz, trahi par sa mitaine. A la 34ème, le HCC se retrouvait enfin avec un homme de plus sur la glace. Malgré un power-play solidement installé dans le camp adverse, les Chauxois ne trouvaient pas la solution face à des Zürichois véritablement morts-de-faim. Il faudra attendre que l'horloge n'affiche plus que 42 secondes au compteur pour que Gaetan Augsburger ne troue le gardien visiteur d'un tir meurtrier. Il était temps !

3ème tiers

C'est un HCC profondément remanié qui entrait sur le glace lors de 3ème tiers. Thierry Paterlini associait les deux étrangers avec Daniel Carbis. Adam Hasani, Gaetan Augsburger et Julien Privet composaient la deuxième ligne, alors que Oliver Achermann, Dominik Volejnicek et Jérémie Bärtschi figuraient dans la 3ème ligne. Exit donc Karim Bouchareb, Roman Karaffa et Lou Bogdanoff. Mais c'est Winterthur qui inscrivait le 3ème, par Fabio Arnold à nouveau, bien servi dans la transversale par Joel Steinauer. Matteo Ritz quittait ses camarades à près de 4 minutes du terme. Tim Coffman réduisait le score à 3 minutes. Teppo Kivelä prenait son temps mort à 2'46 du terme du temps réglementaire. Matteo Ritz cédait à nouveau sa place à un 6ème joueur à 103 secondes de la 3ème sirène. En dégageant un puck à 46 secondes du terme, Fabio Arnold trouvait le but et enterrait les espoirs chaux-de-fonniers.

 

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Winterthur 2-4 (0-1; 1-1; 1-2)

Patinoire des Mélèzes, huis-clos

Arbitres : MM. Eichmann et Weber, assistés de MM. Dreyfus et Urfer

Buts

  • 18'11 Arnold (Hess, Wieser, 5c4) 0-1
  • 32'47 Hess (Bozon) 0-2
  • 39'12 Augsburger (Coffman) 1-2
  • 48'55 Arnold (Steinauer, Wieser) 1-3
  • 56'54 Coffman (Stampfli) 2-3
  • 59'14 Arnold (Wieser, cage vide) 2-4

Pénalités

HCC : 3 x 2' (Karaffa, Ahlström, Stampfli

EHCW :  1 x 2'

Equipes

HCC : Ritz (Charlin); Jaquet, Barbero; Delémont, Stampfli; zubler, Ahlström; Kühni, Prysi; Hasani, Coffman, Augsburger; Carbis, Trettenes, Bärtschi; Bogdanoff, Privet, Karaffa; Volejnicek, Achermann, Bouchareb

EHCW : Stettler (Gianola); Steinauer, Birchler; Pozzorini, Hunziker; Engeler, Sigg; Raggi, Bachofner; Bozon, Hess, Haldimann; Fuss, Wieser, Arnold; Braus, Allevi, Lekic; Krayem, Puide, Bleiker

Notes

HCC sans Dubois, Voirol, Tanner, Iglesias, Wyss (blessés), Sopa (avec Berne), mais avec Stampfli et Bärtschi

EHCW sans Torquato, Brace, Oana, Küng (blessés)