Partager:

Une troisième victoire de rang totalement méritée

19 Jan 2021 Résumé

Après les victoires probantes obtenues aux Mélèzes contre Olten et Viège, le HCC se devait de faire perdurer la bonne impression lors de son déplacement de Küssnacht, et ce malgré le fait que l'adversaire du soir est toujours difficile à prendre sur sa patinoire. C'est d'ailleurs avec le même contingent que le HCC allait débuter la rencontre. Côté GCK, quelques absences d'importance à noter (Schlagenauf, Casutt, Capaul).

1er tiers

C'est le pied au plancher que le HCC entamait la rencontre puisqu'après 45 secondes de jeu, les Abeilles avaient déjà allumé le gardien local à deux reprises par Adam Hasani (déviation) puis Kyen Sopa (tir dévié par le gardien). 60 secondes plus tard, le HCC pouvait bénéficier d'une situation spéciale suite à la pénalité sifflée contre Fabian Berni, sans conséquence malgré quelques tirs en début de séquence. A la 8ème, une belle occasion de Karim Bouchareb était interrompue par un coup de sifflet intempestif de l'arbitre qui pensait que le puck était arrêté par Robin Zumbühl. A la 12ème, c'était au tour de Noah Delémont d'être puni pour une canne haute. Le boxplay faisait son job, mais dès son retour au jeu, Noah Delémont retournait sur le banc pour avoir retenu un adversaire. Matthias Trettenes héritait d'une magnifique possibilité en interceptant le puck à la bleue, mais son tir était trop croisé. A 30 secondes du terme de la pénalité, Gaëtan Augsburger prenait lui aussi la direction du banc des pénalités. A 5 contre 3, Willy Riedi ouvrait la marque alors qu'il restait 8 secondes à purger au défenseur chauxois. La sirène retentissait pour renvoyer tout le monde au vestiaire. Le HCC avait certes dominé son sujet, mais adressait des tirs presque trop faciles.

2ème tiers

C'est un HCC déterminé à recoller au score qui prenait place dans le camp adverse dès l'entame du tiers médian. Il fallait néanmoins attendre un peu plus de 7 minutes pour voir Tim Coffman prendre le temps de contourner la défense locale et d'adresser un tir qui mettait les deux équipes à égalité. La but inscrit par Yannick Brüschweiler 3 minutes et demie plus tard s'apparentait à un petit hold-up. L'attaquant zürichois avait en l'occurence pu profiter du fait que deux défenseurs chauxois s'occupaient de Marlon Graf pour récupérer le puck et le loger sous le filet supérieur des buts de Matteo Ritz. Les Abeilles ne se découragaient pas et reprenaient leur domination de plus belle. A un peu moins de deux minutes de la seconde sirène, Matthias Trettenes adressait une passe à Arnaud Jaquet, lequel centrait sur Lou Bogdanoff qui ne se faisait pas prier pour égaliser une nouvelle fois. Après une telle domination territoriale, c'était un salaire minimum qui avait récompensé les visiteurs qui avaient adressé deux fois plus tirs que leur adversaire.

3ème tiers

Sur leur lancée, les visiteurs prenaient l'avantage après 42 secondes dans le tiers, via un tir précis de Matthias Trettenes ,pris du rond d'engagement, dans la lucarne opposée. Peu sollicité, Matteo Ritz se faisait l'auteur d'un arrêt de la mitaine important à la 45ème. Il remettait cela une minute plus tard, après que Tim Coffman ait perdu un puck en chutant dans la zone médiane. Voyant que son HCC reculait, Thierry Paterlini prenait un temps mort à l'entame de la 47ème. Le HCC allait enfin bénéficier d'une nouvelle possibilité à la 48ème, alors que Xeno Büsser était puni par les arbitres. Le HCC allait cette fois en profiter puisqu'après 63 secondes de supériorité, Oliver Acherman propulsait le puck au fond des buts. Le HCC reprenait sa domination de plus belle et Dominik Volejnicek trouvait le poteau à la 50ème. Ce coup du sort était suivi par la réduction du score par les locaux, via leur topscorer, Ryan Hayes, juste avant la moitié du tiers. Kevin Kühni était puni à la 52ème pour un crosscheck sur Ryan Hayes, heureusement sans dommage pour le HCC. A 84 secondes du terme du temps réglementaire, c'est Michael Liniger qui prenait un temps mort. Les esprits avait tendance à s'échauffer quelque peu avec des charges un peu plus appuyées. Robin Zumbühl sortait de la glace pour un 6ème joueur de champ. Les dernières secondes étaient interminables, mais le HCC s'en sortait finalement. 

Même si le score est serré, la victoire du HCC est totalement méritée.

 

GCK Lions - HC La Chaux-de-Fonds 3-4 (1-0; 1-2; 1-2)

KEK Küssnacht, huis-clos

Arbitres : MM. Massy et Jordi, assistés de MM. Wermeille et Pitton

Buts

  • 16'03 Riedi (Suter, Meier, 5c3) 1-0
  • 27'07 Coffman (Hasani) 1-1
  • 30'38 Brüschweiler (Graf) 2-1
  • 38'10 Bogdanoff (Jaquet, Trettenes) 2-2
  • 40'42 Trettenes (Delémont, Bogdanoff) 2-3
  • 48'32 Achermann (Trettenes, Coffman, 5c4) 2-4
  • 49'55 Hayes (Riedi) 3-4

Pénalités

GCK : 2 x 2'

HCC : 4 x 2' (Delémont(2), Augsburger, Kühni

Equipes

GCK : Zumbühl (Ruppert); Büsser, Braun; Meier, Burger; S. Widmer, Andersson; G. Widmer, Landolt; Riedi, Sutter, Hayes; Brüschweiler, Mettler, Graf; Berni, Zimmermann, Berri; Chiquet, Christen, Truog

HCC : Ritz (Cervino); Jaquet, Barbero; Zubler, Ahlström; Delémont, Kühni, Prysi; Hasani, Coffman, Augsburger; Bogdanoff, Trettenes, Sopa; Dubois, Privet, Voirol; Volejnicek, Achermann, Bouchareb; Karaffa

Notes

HCC sans Wyss, Iglesias, Tanner (blessés), Charlin (Genève)

GCK sans Casutt, Schlagenauf, Capaul, Mathew (absents), Arnicans (blessé)

Matthias Trettenes et Noah Meier sont désignés meilleur joueur de chaque équipe