Partager:

Le HCC profite de l'indiscipline adverse

08 déc 2020 Résumé

Après la belle victoire obtenue à Viège, le HCC affrontait les lionceaux des GCK. Fait réjouissant, la feuille de match annonçait le retour au jeu de Matthias Trettenes et d'Adam Hasani, permettant ainsi à Thierry Paterlini de composer avec 4 lignes d'attaque. Les visiteurs se présentaient sans quelques jeunes convoqués avec les M20, de même que Jérémie Bärtschi au HCC. Il convenait de se méfier de cet adversaire qui venait de passer 5 buts à Langenthal, tout en perdant.

1er tiers

Les joueurs avaient décidé de se montrer agressifs sur l'homme dès l'entame du match (interrompue par un problème de lumière). Peut-être un peu trop puisque Kyen Sopa se faisait punir et que les visiteurs allaient en profiter pour ouvrir la marque à peine une minute plus tard, par Roman Schlagenhauf, qui déviait le puck entre les jambière de Matteo Ritz. Le HCC ratait l'occasion de se refaire alors que Yannick Brüschweiler subissait lui aussi les foudres arbitrales (4ème). Il en était de même sur la pénalité suivante (Chiquet). C'est à 5 contre 5 que le HCC égalisait, Kyen Sopa interceptait un puck à l'entrée de sa zone de défense, partait en contre et adressait un centre que Jaison Dubois mettait au fond sans coup férir. Le HCC, qui n'avait pas profité de la 3ème pénalité zürichoise, aurait pu prendre l'avantage dans la dernière minute, mais c'est finalement sur un score de parité que tout le monde rentrait aux vestiaires.

2ème tiers

Alors que le HCC avait passé de longues secondes dans le camp adverse, la première incursion zürichoise dans celui du HCC allait permettre à Axel Simic d'envoyer un missile dans la lucarne de Matteo Ritz (23ème). Le HCC allait profiter de la 4ème pénalité infligée aux GCK pour égaliser par un homme en feu en ce moment, Jaison Dubois, lequel déviait subtilement un envoi de la bleue de Yanick Stampfli. Patrick Zubler se faisait punir dans la foulée (27ème). Matteo Ritz maintenant son équipe dans le match malgré les tentatives adverses, notamment celle d'Axel Simic qui avait le poids d'un but. Tim Coffman aurait lui aussi pu donner l'avantage à son équipe, mais Robin Zumbühl s'interposait brillamment lui aussi (29ème). Le HCC allait profiter de la 5ème pénalité adverse poiur prendre l'avantage par Oliver Achermann, lequel reprenait un rebond accordé après une tentative de Kyen Sopa (35ème). A  la 39ème, les GCK allaient égaliser après une grosse bourde de Yanick Stämpfli, qui perdait le puck juste devant le slot. Yannick Brüschweiler n'en demandait pas tant, même s'il devait s'y reprendre à deux fois avant de glisser le puck dans les buts chaux-de-fonniers. Malgré une domination évidente des Abeilles, le score était toujours de parité.

3ème tiers

Les premières minutes du tiers étaient marquées par les deux très gros arrêts de Matteo Ritz. Les deux équipes étaient animées par la volonté de prendre l'avantage. Punis encore une fois, les GCK allaient encaisser le 4ème de la canne de Tim Coffman, qui allumait la lucarne de façon imparable (47ème). La bataille pour maintenir ou creuser l'écart devenait acharnée au fil des minutes, chaque équipe ayant des actions pour y parvenir. Michael Liniger demandait un temps mort à 75 secondes de la fin du temps réglementaire et sortait son gardien. 20 secondes plus tard, Kyen Sopa héritait d'un puck en zone neutre et prenait le temps d'ajuster la cage adverse pour donner de l'air à son équipe. Rbin Zumbühl ressortait encore une fois à 43 secondes du terme. Puis à 21 secondes de celui-ci, Thierry Paterlini prenait lui aussi son temps mort pour reposer ses hommes qui venaient de provoquer un dégagement interdit. Les carottes étaient toutefois cuites pour les visiteurs.

 

Avec 3 buts en supériorité, le HCC a pu profiter de l'indiscipline adverse.

 

HC La Chaux-de-Fonds - GCK Lions 5-3 (1-1; 2-2; 2-0)

Patinoire des Mélèzes, huis-clos

Arbitres : MM. Erard et Jordi, assistés de MM. Gurtner et Urfer

 

Buts

  • 02'25 Schlagenhauf (Hayes, Simic, 5c4) 0-1
  • 10'11 Dubois (Sopa) 1-1
  • 22'12 Simic (Suter) 1-2
  • 25'49 Dubois (Stampfli, Achermann, 5c4) 2-2
  • 35'05 Achermann (Sopa, Coffman, 5c4) 3-2
  • 38'02 Brüschweiler 3-3
  • 47'21 Coffman (Iglesias, Trettenes, 5c4) 4-3
  • 59'05 Sopa (Stampfli, cage vide) 5-3

Pénalités

HCC : 2 x 2' (Sopa, Zubler)

GCK : 6 x 2'

Equipes

HCC : Ritz (Charlin); Kühni, Iglesias; Jaquet, Stampfli; Zubler, Ahlström; Prysi; Kessler, Coffman, Volejnicek; Dubois, Achermann, Sopa; Voirol, Privet, Bouchareb; Hasani, Trettenes, Bogdanoff

GCK : Zumbühl (Meier); Widmer S; Andersson; Widmer G, Braun; Büsser, Burger; Huber; Riedi, Schlagenhauf, Hayes; Benson, Suter, Simic; Brüschweiler, Mettler, Berri; Casutt, Christen, Chiquet; Berni

Notes

HCC sans Barbero, Wyss (surnuméraires), Bärtschi (M20), Karaffa, Tanner (blessés), Augsburger (malade)

GCK sans Landolt, Capaul, Meier, Reichle (absents et M20), Mathew, Arnicans, Rautiainen, Zimmermann (blessés)

Axel Simic et Kyen Sopa sont désignés meilleur joueur de chaque équipe