Partager:

EHC Viège - HCC : le HCC renoue avec la victoire

05 déc 2020 Résumé

Avec le visage présenté à Olten mercredi, Thierry Paterlini avait décidé de faire confiance à la même équipe. Las pour lui, le coach chauxois devait composer sans Gaëtan Augsburger, malade. Le feuille de match mettait David Prysi en attaque. A voir donc si le défenseur allait se muer en attaquant le temps d'une soirée. A égalité de points avec son adversaire du soir, les Abeilles seraient bien aise de grapiller quelques points.

1er tiers

C'est sur la lancée de mercredi que le HCC entamait la rencontre et il ne fallait pas attendre bien longtemps avant que Kyen Sopa n'ouvre la marque (5ème). Les hôtes du lieu, piqués au vif répliquait moins d'une minite par Nils Berger. On aurait pu attendre dès lors que les débats étaient lancés, mais il n'en fut rien puisque les actions étaient rares, même si les deux équipes tentaients de se porter en attaque. Les choses allaient peut-être se compliquer pour le HCC lorsque Patrick Zubler était puni par les arbitres (14ème). Heureusement pour les Abeilles, le power-play valaisan était suffisamment insipide pour que les deux équipes ne se retrouvent au complet sans accroc. Déjà très en verve contre Olten, Tino Kessler allait trouver la faille peu de temps après le retour au jeu de Patrick Zubler, redonnant ainsi l'avantage aux visiteurs. Patrick Zubler se faisait encore punir 20 secondes avant la première sirène.

2ème tiers

Comme lors de la première séquence, le power-play viégeois n'arrivait pas à s'installer dans le camp meuqueux et Patrick Zubler pouvait revenir au jeu. C'est d'ailleurs le même scénario qui allait se dérouler en suite puisque Kyen Sopa, lancé dans la profondeur par Jaison Dubois, allait glisser le puck entre les jambières de Denis Saikkonen. La première pénalité sifflée contre Viège pour surnombre n'allait pas permettre au HCC d'imposer son power-play, la faute à un box-play viégeois très agressif et gênant considérablement les visiteurs dans leur entreprise.La suite du tiers n'allait pas faire saliver les puristes. Le HCC provoquait en effet passablement de dégagements interdits et les Valaisans étaient de leur côté incapables de se créer des occasions de revenir au score. A moins d'une minute du second thé, les Chaux-de-Fonniers se faisaient surprendre en surnombre et terminaient le tiers médian comme le tiers initial, en infériorité.

3ème tiers

Tenir le score ! Tel allat être le leitmotiv du HCC durant ce 3ème tiers, car l'équipe s'est souvent fait remonter au score cette saison. C'était d'autant plus compliqué que Patrick Zubler se prenait sa 3ème pénalité dans la rencontre une minute après que l'équipe n'ait annihilé le solde de la pénalité précédente. Même si cette nouvelle punition ne portait finalement pas à conséquence, les visiteurs laissaient quelques forces dans la bataille en étant obligés de se défendre. Ceux-ci pouvaient aussi compter sur une certaine maladresse des joueurs locaux, en difficulté en ce début de saison. A 3'17 du terme du tiers, Bruno Argerter demandait un temps mort, voyant son équipe incapable de se créer de réelles occasions. Certes Viège dominait et le HCC se défendait, mais tout ceci était très stérile. Le coach valaisan sortait d'ailleurs son gardien pour donner encore plus de poids à son offensive. Pour le HCC, la libération venait de la canne de Jaison Dubois qui profitait d'un puck sorti de la zone par Oliver Achermann pour aller inscrire la 4ème réussite chaux-de-fonnière dans le filet désert.

Après 3 défaites de rang, le HCC venait de glâner une précieuse victoire, bonne pour le moral.

 

EHC Viège - HC La Chaux-de-Fonds 1-4 (1-2; 0-1; 0-1)

Lonza Arena de Viège, huis-clos

Arbitres : MM. Massy et Ruprecht, assistés de MM. Micheli et Meusy

Buts

  • 04'50 Sopa (Coffman, Stampfli) 0-1
  • 05'45 Berger (Spinell) 1-1
  • 16'41 Kessler (Coffman) 1-2
  • 22'26 Sopa (Dubois) 1-3
  • 58'25 Dubois (Achermann, but vide) 1-4

Pénalités

EHCV : 1 x 2'

HCC : 4 x 2' (Zubler (3), surnombre)

Equipes

EHCV : Saikkonen (Schaller); Eggenberger, Pilet, Krähenbühl, Furrer; Blaser, Wyss; Steiner; Josephs, Van Guilder, Holdener; Haas, Ritz, Merola; Habertisch, Brügger, Riatsch; Spinell, Hofstetter, Berger; Petrig

HCC : Ritz (Charlin); Kühni, Iglesias; Jaquet, Stampfli; Zubler; Ahlströhm; Kessler, Coffman, Volejnicek; Dubois, Achermann, Sopa; Voirol, Privet, Bogdanoff; Bouchareb, Prysi

Notes

HCC sans Augsburger, Trettenes (malades), Hasani, Tanner, Karaffa (blessés), Barbero, Wyss (surnuméraires)

Jaison Dubois et ??? sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

Photo Enrico Quaranta