Partager:

Le HCC balayé par Kloten

29 nov 2020 Résumé

Après les deux défaites de rang subies contre Zoug et Sierre, le HCC se devait de réagir face à une équipe de Kloten, talentueuse certes, mais qui convient généralement bien aux Abeilles. Touutefois, le HCC traverse actuellement une mauvaise période alors que Kloten balaie tout sur son passage. La défaite était donc inéluctable pour des chaux-de-fonniers convalescents.

Thierry Paterlini effectuait une rocade entre Zubler et Ahlström au sein des surnuméraires et pouvait compter avec Timothy Kast en attaque, afin de pallier à l'absence de Mathias Trettenes. Le jeune Jérémie Bärtschi allait donc jouer le rôle de 13ème attaquant.

1er tiers

Prudentes, les deux équipes observaient une période initiale dans trop se livrer. A la 6ème minute toutefois, les visiteurs allaient ouvrir le score par Ramon Knellwolf, sur une belle séquence de passes pour mettre la défense chauxoise dans le vent. Les Abeilles se rebellaient immédiatement et manquaient de peu d'égaliser sur des déviations de Jaison Dubois. Le même joueur allait d'ailleurs payer de sa fougue en commettant la première action répréhensible de la rencontre quelques secondes plus tard. Ce sont les Chaux-de-Fonniers qui se montraient meilleurs sur la séquence en empêchant les visiteurs de s'installer dans leur camp et en se créant même la meilleure occasion par Tim Coffman et Gaëtan Augsburger. Le HCC bénéficiait sans l'exploiter d'une pénalité sifflée contre Nicolas Steiner (13ème). Combattif, le HCC se créait quelques occasions, mais c'est Robin Figren qui inscrivait le 2ème d'un maître-tir de la ligne bleue à 43 secondes de la fin du tiers. Les ex-Aviateurs inscrivaient encore le 3ème à 17 secondes de la sirène, par Marc Marchon. Le débours de 3 buts ne représentait pas vraiment la  physionomie de la partie, mais Kloten venait de donner une leçon de réalisme au HCC.

2ème tiers

Pas remis de ces deux buts encaissés, le HCC était obligé de se recroqueviller en défense durant les premières minutes du tiers médian, il fallait attendre près de 4 minutes pour voir le premier envoi en direction de Dominic Nyffeler. Le tir de revers de Jaison Dubois était toutefois facilement capté par  le gardien visiteur. L'attitude de banc chaux-de-fonnier avait aussi changé. Silencieux durant le tiers initial, on entendait de plus en plus souvent les joueurs réclamer, mais était-ce un signe de nervosité ou de saine agressivité ? Didier Massy allait d'ailleurs leur faire des remontrances. Pour en reveneir au jeu, Tim Coffman ajustait le poteau des buts zürichois à la mi-match. Une seconde possibilité de power-play s'offrait au HCC à la 33ème, lorsque David Stämpfli se faisait punir. Timothy Kast se créait une belle possibilité après 32 secondes, mais son tir du poignet était trop mou. Patrick Zubler devait lui aussi rejoindre le banc des punis à la 36ème. Stéphane Charlin faisait un petit miracle après 36 secondes. A 2 minutes de la seconde sirène, un centre de David Stämpfli était dévié dans ses propres buts par Arnaud Jaquet, symptômatique de la période que traverse le HCC actuellement.

3ème tiers

Les choses allaient rapidement se décanter dans le tiers puisque Simon Kindschi inscrivait le 5ème but de Kloten après moins d'une minute. Quelques secondes plus tard et alors que les arbitres signalaient une faute zürichoise, Tim Coffman allait ouvrir le compteur du HCC. Cette réussite n'introduisait pas le doute dans la tête des visiteurs qui inscrivait le 6ème par Robin Figren peu après. Le festival n'était pas terminé puisque Kloten inscrivait un 7ème but à la 46ème par Ramon Knellwolf, après visionnage des images vidéo. Une bagarre éclatait à la 47ème, devant le banc chaux-de-fonnier. Marco Truttmann, Robin Figren, Tim Coffman et Jaison Dubois étaient envoyés sur le banc, le premier nommé pour 4 minutes. Kloten se faisait encore punir pour surnombre à  la 50ème. Le HCC ne profitait pas de ces possibilités pour donner au score intermédiaire une allure moins humiliante. C'est au contraire Ramon Knellwolf qui inscrivait son 3ème but de la soirée à la 55ème. Le 9ème tombait à la 57ème (Marchon). Le surnombre sifflé contre le HCC à la 59ème n'arrangeait rien.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Kloten 1-9 (0-3; 0-1; 1-5)

Patinoire des Mélèzes, huis-clos

Arbitres : MM. Massy et Hendry, assistés de MM. Altman et Dreyfus

Buts

  • 05'34 Knellwolf (Kellenberger, Obrist) 0-1
  • 19'17 Figren (Faille) 0-2
  • 19'43 Marchon (Ganz, Altorfer) 0-3
  • 38'09 Stämpli 0-4
  • 40'58 Kindschi (Spiller) 0-5
  • 41'37 Coffman 1-5
  • 43'46 Figren (Spiller) 1-6
  • 45'21 Knellwolf (Kellenberger) 1-7
  • 54'49 Knellwolf (Kellenberger, Obrist) 1-8
  • 56'48  Marchon (Figren, Altorfer) 1-9

Pénalités

HCC : 5 x 2' (Dubois (2), Zubler, Coffman, surnombre)

EHCK : 6 x 2'

Equipes

HCC : Charlin (Ritz); Prysi, Iglesias; Zubler, Jaquet; Kühni, Stampfli; Wyss; Augsburger, Coffman, Dubois; Volejnicek, Achermann, Sopa; Voirol, Privet, Bouchareb; Hasani, Kast, Bogdanoff; Bärtschi

EHCK : Nyffeler (Janett); Kindschi, Ganz; Gähler, Bartholet; Back, Seiler; Steiner, Stämpfli; Altorfer, Marchon, Forget; Spiller, Faille, Figren; Knellwolf, Kellenberger, Obrist; Truttmann, Füglister, Simek

Notes

HCC sans Ahlström, Barbero (surnuméraires), Trettenes (malade), Karaffa, Tanner (blessés, retours prévus pour Noël)

Kloten sans Staiger et Halbertsadt (surnuméraires)

Robin Figren et Jaison Dubois sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.

 

Photo Pascal Humbert