Partager:

HCC - GCK Lions : 5-4 - le HCC sur courant alternatif

15 fév 2020 Résumé

Qui aurait cru en début de saison que le match de ce soir contre les GCK Lions allait revêtir une importance quant au classement final de notre équipe ? Assurément personne. Et c'est pourtant bien le cas puisqu'en cas de défaite, le HCC se retrouverait dernier des qualifiés et affronterait alors le vainqueur de la saison régulière. Mais le classement de cette Swiss League n'est finalement assuré pour personne, excepté Viège qui terminera 4ème quoi qu'il arrive. Il faudra donc attendre la fin de la confrontation de ce soir pour connaître notre adversaire en quart. Loïc composait avec le même alignement qui avait terminé le match contre Ajoie, à l'exception de Konstantin Schmidt qui retrouvait sa place sur la feuille de match, en raison surtout de la blessure de Ludovic Voirol. Du côté des visiteurs, à noter l'absence du suédois Viktor Backman. Les GCK n'alignaient donc qu'un seul étranger.

1er tiers

Après une courte mise en jambe, le HCC allait se retrouver à 4 contre 5 suite à la faute commise par Sam Grezet après 90 secondes de jeu. C'est toutefois le HCC qui allait profiter qu'un tir de pénalité après qu'un contre de Jaison Dubois ne soit stoppé irrégulièrement par Marc Geiger. L'attaquant échouait face à Wolfgang Zürrer. 6 secondes plus tard, c'est Alexander Braun qui prenait la direction de prison. La seule véritable action avait toutefois lieu au retour du Zürichois, le tir en backhand de Brett Cameron étant à deux doigts de lober le gardien visiteur (6ème). Les visiteurs allaient ouvrir la marque à la 9ème minute, par Willy Riedi, un peu contre le cours du jeu, même si le HCC ne s'était créé que peu d'occasions jusque là. A la 11ème, Sam Grezet héritait d'un bon puck de contre, mais ratait la cible. Les GCK allaient se faire punir  pour la 3ème fois à la 13ème, après que Patrick Sidler n'ait crocheté Jaison Dubois. Après 32 secondes dans le power-play, Frédéric Iglesias trouvait le poteau sur son envoi de la ligne bleue.Le HCC allait égaliser juste au moment du retour au jeu du défenseur visiteur, via Daniel Carbis, qui trouvait enfin la faille après une séquence de power-play indigente. Quelques secondes plus tard, Willy Riedi se faisait punir à son tour. Cette fois, le HCC n'allait mettre que 6 secondes pour trouver la faille par Alain Miéville. A 26 secondes de la première sirène, Ramon Tanner et Ryan Hayes se frottaient le museau. Ramon Tanner écopait d'une double pénalité alors que le topscorer visiteur ne prenait que 2'. L'horloge n'ayant pas été mise en marche au moment de l'engagement, c'est un peu dans la confusion que les deux équipes regagnaient les vestiaires.

2ème tiers

Alors qu'il restait 50 secondes à jouer en infériorité, un nouveau contre chaux-de-fonnier emmené par Lou Bogdanoff allait échouer de peu, une nouvelle fois. Les deux équipes se livraient enfin un peu et les actions de part et d'autres fusaient. C'est lors d'une d'elles que Makai Holdener, lancé dans la profondeur, allait lever le puck sous le filets du gardien zürichois. A la 28ème, le HCC allait saler l'addition par Tim Coffman, parti lui aussi en contre et trompant Wolfgang Zürrer sans coup férir. A la 29ème, Ramon Tanner allait encore une fois subir les foudres arbitrales. 39 secondes plus tard, les visiteurs réduisaient l'écart après une triangulation parfaite, conclue par Ryan Hayes. A la 32ème, les GCK se faisaient surprendre en surnombre. Après 54 secondes en situation spéciale, Brett Cameron allait inscrire le 5ème. Michael Liniger prenait son temps mort. 11 secondes plus tard, Thomas Hofmann retenait un adversaire de façon illicite et allait polir le banc des punitions. Alors qu'il restait 15 secondes de power-play, Bryan Peter commettait lui aussi une obstruction. Karim Bouchareb avait une belle opportunité à la 48ème, mais échouait d'un rien. A 106 secondes de la seconde sirène, Yannick Brüschweiler, seul devant Matteo Ritz, héritait d'un puck et mystifiait le gardien chauxois. A 15 secondes du second thé, Patrick Zubler se faisait punir pour une charge tardive contre Ryan Hayes. Après discussion, les arbitres maintenaient la sanction minimale, même si les coachs zürichois estimaient que cela méritait plus puisque le joueur des GCK regagnait les vestiaires un peu difficilement, mais aller être sur la glace à l'engagement du 3ème tiers.

3ème tiers

Une large partie du tiers allait se révéler être totalement ennuyeux, il faut bien le dire. Les GCK allaient profiter de l'apathie locale pour réduire le score par Leonardo Fuhrer (49ème). A la 50ème, Brett Cameron se faisait lui aussi punir, heureusement sans conséquence, mais à force de ne plus rien tenter, les Abeilles prenaient le risque de voir leurs hôtes égaliser. A 2'40 de la fin du tiers, Wolfgang Zèrrer sortait pour laisser la place à un 6ème joueur de champ. A 40 secondes du terme, Tim Coffman visait le poteau. Les dernières secondes étaient épiques et la latte venait au secours de Matteo Ritz. Brett Cameron se faisait encore punir à 9 secondes de la sirène. Les arbitres devaient consulter la vidéo pour voir si le puck n'avait finalement pas franchi la ligne de but.

 

HC La Chaux-de-Fonds - GCK Lions 5-4 (2-1; 3-2; 0-1)

Patinoire des Mélèzes, 1810 spectateurs

Arbitres : MM Massy et Erard, assistés de MM. Dreyfus et Micheli

Buts

  • 08'12 Riedi (Hayes) 0-1
  • 14'34 Carbis (Iglesias, Kühni) 1-1
  • 15'01 Miéville (Coffman, Iglesias, 5c4) 2-1
  • 24'28 Holdener (Iglesias) 3-1
  • 27'24 Coffman (Carbis) 4-1
  • 28'46 Hayes ( Brüschweiler, Büsser, 5c4) 4-2
  • 32'49 Cameron (Cameron, Kühni, 5c4) 5-2
  • 38'14 Brüschweiler (Chiquet, Suter) 5-3
  • 48'12 Fuhrer (Riedi) 5-4

Pénalités

HCC : 8 x 2' (Grezet, Tanner(3), Hofmann, Zubler, Cameron(2))

GCK : 7 x 2'

Equipes

HCC : Ritz (Mathis); Jaquet, Zubler; Kühni, Iglesias; Fontana, Barbero; Hofmann; Carbis, Coffman, Cameron; Grezet, Tanner, Bogdanoff; Augsburger, Miéville, Holdener; Dubois, Wetzel, Bouchareb; Schmidt

GCK : Zürrer (Zumbühl); Büsser, Braun; Sidler, Burger, Meier, Geiger; Peter, Andersson; Riedi, Fuhrer, Hayes; Chiquet, Suter, Brüschweiler; Puide, Mathew, Berni; Widmer, Marchand

Notes

HCC sans Hasani, Bays, Voirol, Wollgast, Ahlström (blessés), Karafa (élites Bienne)

GCK sans Backman (absent), Hardmeier, Rizzello (malades)

Frédéric Iglesias et Ryan Hayes sont désignés meilleur joueur de chaque équipe