Partager:

HC Ajoie - HCC : 5-1 Constat d'impuissance

11 fév 2020 Résumé

Pour son avant-dernier match de la saison régulière, le HCC se déplaçait au Voyeboeuf de Porrentruy, pour y affronter son éventuel adversaire en play-offs. Actuel 2ème du championnat, Ajoie ne pouvait pas se laisser aller, sous peine de se faire dépasser par Olten. Pour le HCC, il s'agissait de marquer des points, non seulement pour le classement, mais également dans l'optique des séries qui débuteront dans 8 jours. Loïc Burkhalter avait choisi de laisser Konstantin Schmidt et Roman Karaffa en tribune, tout en faisant appel à Karim Bouchareb comme 13ème attaquant.

1er tiers

Après quelques minutes d'observation où chaque équipe s'était créé une occasion, le HCA allait ouvrir le score d'un tir de la ligne bleue d'Alain Birbaum (5ème), dont l'envoi semblait avoir été dévié par un défenseur chaux-de-fonnier. Les locaux allaient dès lors prendre une certaine emprise sur le match jusqu'au quart d'heure, le puck étant par moments insaisissable pour les visiteurs. Le HCC se rebiffait toutefois et portait le danger devant Tim Wolf, lequel devait écarter de la botte un essai de Ramon Tanner (17ème). La première sirène renvoyait tout le monde au vestiaire sur un score minimal.

2ème tiers

Il fallait pratiquement attendre 5 minutes dans le tiers pour voir la première vraie occasion, mais heureusement pour le HCC, la reprise de Philip-Michael Devos passait à côté des poteaux. A la 29ème, le HCC allait égaliser de la canne de Gaetan Augsburger, qui reprenait une passe d'Alain Miéville depuis derrière les buts de Tim Wolf. A la 31ème, la première pénalité tombait contre le HCC pour surnombre. Il faudra 42 secondes au HCA pour repreendre l'avantage par le topscorer jurassien. 17 secondes plus tard, le HCA inscrivait une 3ème réussite par Devin Müller, parti en contre et qui logeait le puck entre les jambière de Marco Mathis. Loïc Burkhalter prenait son temps mort. Celui-ci s'avérait peu payant puisqu'Ajoie allait inscrire le 4ème à la 33ème, par Fabian Arnold, d'un tir pris en tombant (33ème). En moins de 2 minutes, le match venait de basculer. S'ensuivaient quelques gestes moins sportifs destinés peut-être à marquer les esprits en vue des play-offs. A 59 secondes de la seconde sirène, le HCC encaissait le 5ème but de la canne d'Alain Birbaum.

3ème tiers

C'est Matteo Ritz qui prenait place dans les buts chauxois à l'entame de la période. La seconde pénalité tombait à la 44ème, Jaison Dubois prenant place sur le banc des pénalisés. Le boxplay jouait son rôle parfaitement en dégageant le puck hors de portée des attaquants ajoulots. Colin Fontana se faisait punir à son tour à la 49ème. Le power-play n'allait pas durer puisque Reto Schmutz se faisait punir 25 secondes plus tard. Celui-ci manifestait sa colère et prenait 2 minutes de plus. Tim Wolf allait mettre son veto sur un essai qui avait le poids d'un but. A la 55ème, Colin Fontana et Anthony Staiger prenaient le chemin du banc des punis après s'être fait quelques politesses. C'était tout pour ce match entre une équipe en pleine bourre et une autre qui doute de ses capacités.

 

 

HC Ajoie - HC La Chaux-de-Fonds 5-1 (1-0; 4-1; 0-0)

Patinoire du Voyeboeuf, 2292 spectateurs

Arbitres : MM. Eichmann et Weber, assistés de MM. Huguet et Gurtner

Buts

  • 04'09 Birbaum (Schmutz, Hazen) 1-0
  • 28'54 Augsburger (Miéville, Iglesias) 1-1
  • 31'04 Devos (Hazen, Hauert, 5c4) 2-1
  • 31'21 Müller (Casserini) 3-1
  • 32'49 Arnold (Hauert, Mäder) 4-1
  • 39'01 Birbaum (Joggi, Privet) 5-1

Pénalités

HCA : 3 x 2'

HCC . 4 x 2' (surnombre, Dubois, Fontana(2))

Equipes

HCA : Wolf (Aebi); Pilet, Ryser; Dotti, Birbaum; Hauert, Casserini; Arnold, Prisy; Schmutz, Devos, Hazen; Joggi, privet, Huber; Müller, Frossard, Thibaudeau; Staiger, Mäder, Macquat

HCC : Mathis (40ème, Ritz); Jaquet, Zubler; Kühni, Iglesias; Fontana, Barbero; Hofmann; Carbis, Coffman, Cameron; Grezet, Tanner, Bogdanoff; Augsburger, Miéville, Holdener; Dubois, Wetzel, Voirol; Bouchareb

Notes

HCA sans Pouilly (blessé)

HCC sans Bays, Hasani, Wollgast, Ahlström (blessés) Schmidt, Karaffa (surnuméraires)

Ramon Tanner et Alain Birbaum sont désignés meilleur joueur de chaque équipe