Partager:

HCC - SC Langenthal : 2-0 Cent fois mérité !

29 déc 2019 Résumé

Après le résultat positif obtenu vendredi soir à Viège, le HCC se devait de continuer sur sa lancée en accueillant le SC Langenthal, équipe contre qui les Abeilles nont pas encore inscrit de but cette saison avec deux défaites 4-0. Les choses ont toutefois évolué depuis lors.

C'est dans la même composition que vendredi allait entamer la rencontre, excepté le retour au jeu de Lou Bogdanoff, alors que Simon Barbero prenait place dans les tribunes pour faire place à un 13ème attaquant.

1er tiers

Même si ce sont les visiteurs qui se montraient le plus entreprenant d'entrée de jeu, la première vraie action était l'oeuvre de la 4ème ligne chaux-de-fonnière, et notamment du duo Voirol-Dubois (3ème). Une minute plus tard, Matteo Ritz sortait la botte bien à propos pour empêcher l'ouverture du score bernoise. Les débats étaient équilibrés mais c'est le HCC qui se créait les meilleures opportunités durant la première moitié de ce tiers, même s'il manquait à chaque fois le petit plus pour propulser le puck au fond. Langenthal pouvait aussi compter à nouveau sur un Philip Wütrich très à son affaire. A la 18ème, Brett Cameron se faisait punir pour une charge incorrecte, ce qui attisait la colère du public, les arbitres ayant ignoré une ou deux fautes bernoises, même si la faute du numéro 77 était réelle (les deux patins décollés). L'émotion gagnait enfin les gradins. La sirène retentissait à point nommé pour calmer tout le monde, même4 si les sifflets accompagnaient les arbitres.

2ème tiers

C'est un tiers médian très engagé que les spectateurs ont pu se mettre sous la pupille. Les occasions ne manquaient pas et les deux gardiens avaient fort à faire pour maintenir leur cage inviolée. Le HCC se créait le plus grand nombre de possibilité et aurait mérité d'ouvrir la marque à plus d'une reprise. Il fallait attendre la 37ème et une pénalité sifflée contre Luca Christen pour voir Philip Wütrich (enfin !) capituler sur un essai de Brett Cameron après 18 secondes en supériorité. Les arbitres allaient consulter la vidéo, s'attirant un peu plus la colère des spectateurs, mais validaient finalement le but. Langenthal se rebiffait dans les instants suivants, mais la défense chaux-de-fonnière tenait bon. Frédéric Iglesias se faisait punir à 24 secondes de la seconde sirène. Le HCC allait entamer la 3ème tiers avec un homme de moins, mais avec un avantage au score totalement mérité au vu du déroulement de la rencontre.

3ème tiers

La pénalité tuée, le HCC semblait quelque peu vouloir contrôler la rondelle tout en laissant l'initiative du jeu à son adversaire, mais en manquant naturellement pas de se créer aussi quelque occasions, la plus nette échoyant à Tim Coffman après que Philip Wütrich ait laissé sa cage déserte (45ème). Les dernières minutes commençaient à être irrespirables mais Alain Bircher commettait une faute à 82 secondes de la fin du tiers, ce qui allait donner un peu d'air à un un HCC qui ne paniquait pas et contrôlait parfaitement son affaire. La délivfrance tombait à 23 secondes du terme, Daniel Carbis inscrivant le 2ème but dans la cage vide.

C'est donc avec une victoire probante et méritée que le HCC nouveau pouvait conclure cette année 2019 sur sa patinoire. De quoi aussi ramener du monde à la patinoire.

 

HC La Chaux-de-Fonds - SC Langenthal 2-0 (0-0; 1-0; 1-0)

Patinoire des Mélèzes, 2461 spectateurs

Arbitres : MM. Massy et Staudenmann, assistés de MM. Betschart et Burgy

Buts

  • 36'25 Cameron (Iglesias, 5c4) 1-0
  • 59'38 Carbis (Cameron, 5c4, cage vide)

Pénalités

HCC : 2 x 2' (Cameron, Iglesias)

SCL : 2 x 2'

Equipes

HCC : Rytz (Cervino); Jaquet, Zubler; Kühni, Iglesias; Ahlström, Wollgast, Fontana; Carbis, Coffman, Cameron; Karaffa, Tanner, Holdener; Schmidt, Miéville, Grezet; Dubois, Wetzel, Voirol; Bogdanoff

SCL : Wütrich (Hugues); Müller, Christen; Bircher, Maret; Weber, Pienitz; Suleski; Tschannen, Clark, Sterchi; Benik, Kummer, Küng; Rüegsegger, Kläy, Andersons; Melnalksnis, Nyffeler, Derungs; Gyger

Notes

HCC sans Hofmann, Barbero (surnuméraires); Mathis, Bays, Augsburger, Hasani (blessés)

SCL sans Gerber et Seydoux (blessés), Wiezinski et Walz (surnuméraires), Guggenheim (Suisse M20)

Philip Wetzel est récompensé pour son 750ème match de Ligue nationale