Partager:

EHC Winterthur - HCC 3-5 - Dans la douleur

12 nov 2019 Résumé

Pour ce premier match après le premier break de la saison, le HCC se déplaçait dans la banlieue zürichoise pour y affronter un des mal classés de la catégorie, Winterthur. Les bonnes résolutions prises lors de la semaine écoulée allaient-elles se concrétiser sur la glace ? Pour ce faire, Mikael Kvarnström pouvait compter avec le retour au jeu de Daniel Carbis. Roman Karaffa par contre manquait à l'appel, rappelé par Bienne qui fait aussi face à de nombreux blessés dans ses rangs.

1er tiers

Alors que la première occasion dangereuse provenait des rangs de Winterthur après quelques secondes, le HCC allait prendre les devants par Tim Coffman après un peu plus de 3 minutes. Le topscorer profitait d'un travail de sa ligne dans le camp d'attaque et pouvait assez tranquillement loger le puck dans le haut du filet des buts adverses. Les actions n'étaient pas vraiment légion dans cette première partie de tiers. Matteo Ritz mettait son veto au quelques velléités locales, notamment sur un essai à bout portant à la 10ème. Winterthur prenait d'ailleurs de plus en plus d'initiatives et le gardien chaux-de-fonnier devait à la maladresse des attaquants locaux de garder son but vierge (12ème). Le HCC réagissait cependant via sa première ligne qui manquait de peu d'aggraver la marque. Au quart d'heure, un essai d'Alain Miéville était détourné par Tim Guggisberg. A l'entame de la 17ème, Silvio Schmutz commettait une vilaine faute sur Konstantin Schmidt (charge à la bande), qui lui valait 2 + 10 bien méritées. Le HCC peinait quelque peu à s'installer dans le camp adverse, mais se montrait finalement dangereux sur un essai de la bleue d'Arnaud Jaquet qui cherchait la déviation d'Alain Miéville, sans succès. C'est donc sur une marge minimale que le HCC allait pouvoir prendre son premier thé après un tiers de 18 minutes et 5 secondes, l'horloge ayant quelque peu buggé.

Si le premier bloc mettait la défense locale sous pression, c'est Ramon Tanner qui se faisait punir à 23 secondes du terme du tiers pour coup de crosse, une faute de rattrapage après un puck perdu dans la zone de défense. Il resterait donc 1'36 au numéro 7 à purger dans le tiers médian.

2ème tiers

C'est un HCC mis sous forte pression du power-play local qui entamait cette période. Matteo Ritz veillait au grain, aidé aussi par un boxplay toujours très efficace. Winterthur allait égaliser, de façon méritée il faut l'admettre, à la 24ème, par son topscorer, lancé dans la profondeur et qui trompait le gardien chaux-de-fonnier, qui ne pouvait rien faire. Sur l'action suivante, Makai Holdener se faisait punir, donnant ainsi aux banlieusards zürichois l'occasion de prendre les devants. Heureusement, le pressing très haut des Chaux-de-Fonniers mettait ce scénario à mal. Ce sont d'ailleurs les visiteurs qui se montraient finalement le plus dangereux. Le HCC semblait à prendre le jeu à son compte mais ne parvenait pourtant pas à passer l'épaule, trop de déchêt concluant la plupart des actions que les hommes en blanc se créaient. A la 35ème, le HCC allait pouvoir bénéficier d'une opportunité en power-play, Gaetan Augsburger ayant été propulsé dans les buts zürichois de façon illicite par Martin Alihodzic. Le HCC n'allait pourtant pas en profiter. A force de ne pas concrétiser ses actions, le HCC allait le payer puisque ce sont au contraire les locaux qui allaient prendre les devants sur une action assez confuse qui voyait le puck terminer dans les buts chaux-de-fonniers. La réussite était attribuée à Uinter Guerra (38ème). Cette fois, la période durait bien 20 minutes, soit le temps qu'il restait au HCC pour reprendre du poil de la bête et renverser la situation.

3ème tiers

Les esprits s'échauffaient quelque peu après 1 minute dans le tiers, alors que Zack Torquato gisait au sol et que les arbitres n'interrompaient pas le jeu, à juste titre d'ailleurs. Silvio Schmutz allait se faire punir à la 48ème, pour avpoir retenu Brett Cameron à la bande. Plutôt que d'en profiter, le HCC allait encaisser un but en supériorité après avoir perdu un puck derrière ses propres buts. Sur la même pénalité, Brett Cameron allait toutefois réduire le score. Il était temps ! Le HCC allait encore avoir une opportunité, et pour 5 minutes, puisque Pascal Blaser était renvoyé aux vestiaires pour une charge à la tête. Après 3 minutes de supériorité, c'est Makai Holdener qui allait égaliser et à 58 secondes de la fin de la pénalité, Daniel Carbis redonnait enfin l'avantage au HCC, après avoir repris une passe en or de Brett Cameron. A 92 secondes du terme, Tim Guggisberg quitait la glace pour un 6ème joueur local. A 65 secondes du terme, Brett Cameron logeait le puck dans la cage vide, Daniel Carbis lui rendant la politesse. Michel Zeiter demandait un temps mort dans la foulée. A 16 secondes du terme, Ramon Tanner et Kevin Bozon montraient les poings et se faisaient punir de 5', tout comme Mark Lazarevs de 2'. Le match se terminait dans la confusion puisque Simon Barbero se faisait punir, tout comme Tim Wieser

Il faudra retenir de cette rencontre les 3 points et aussi le fait que le HCC aura finalement su saisir sa chance en supériorité.

 

EHC Winterthur - HC La Chaux-de-Fonds 3-5 (0-1; 2-0; 1-4)

Zielbau Arena, 663 spectateurs

Arbitres : MM. Urban et Erard, assistés de MM. Nater et Haag

Buts

  • 03'11 Coffman (Cameron, Schmidt) 0-1
  • 23'20 Brace (Torquato, Roos) 1-1
  • 37'37 Alihodzic (Guerra, Brace) 2-1
  • 48'56 Alihodzic (Hess, 4c5!) 3-1
  • 49'25 Cameron (Coffman, Ahlström, 5c4) 3-2
  • 54'42 Holdener (Hasani, 5c4) 3-3
  • 55'43 Carbis (Cameron, Coffman 5c4) 3-4
  • 58'55 Cameron (Carbis, Zubler, cage vide) 3-5

Pénalités

EHCW : 5 x 2' + 2 x 10' (Schmutz, Brace) + 2 x 5' (Blaser Bozon) + 2 x PM (Blaser, Bozon)

HCC : 4 x 2' (Tanner (2), Holdener, Barbero) + 1 x PM (Tanner)

Equipes

EHCW : Guggisberg (Gianola); Küng, Guerra; Roos, Schmutz; Pozzorini, Hänggi; Kobach, Blaser; Brace, Torquato, Sluka; Wieser, Mason, Zahner; Bozon, Hess, Monnet; lazarevs, Alihodzic, Allevi

HCC : Ritz (Mathis); Jaquet, Zubler; Ahlström, Wollgast; Fontana, Barbero; Hofmann; Schmidt, Coffman, Cameron; Bogdanoff, Tanner, Holdener; Hasani, Miéville, Augsburger; Carbis, Wetzel, Grezet; Dubois

Notes

EHCW sans Homberger (blessé), Bleiker, Forrer, Sigg, Bachofner, Raggi (surnuméraires) Diem (malade)

HCC sans Voirol, Bays, Schnegg, Kühni, Iglesias (blessés)

Brett Cameron et Filip Sluka sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.

 

Photo Enrico Quaranta