Partager:

HC Ajoie - HCC 7-5 : ce n'était pas la soirée des goalies

23 oct 2019 Résumé

Afin de palier au nombreux blessés que compte le HCC, Loïc Burkhalter avait fait chauffer son natel et obtenu le renfort de Elien Paupe aux buts, Roman Karaffa, joueur de Bienne récemment appelé avec la première équipe du Seeland, ainsi que Viktor Oejdemark en provenance du LHC, aligné pour la 3ème fois avec le HCC.

Le premier tiers débutait avec un quart d'heure de retard en raison d'un épisode tragi-comique lié à la tenue de Elien Paupe, dont se plaignait Gary Sheehan, une tentative de désabilisation. Après un long moment, c'est Matteo Ritz qui prenait dans les goals du HCC, en attendant que Elien Paupe n'ait trouvé une solution.

Après une longue disette de plus de 180 minutes sans marquer, le HCC n'aura attendu que 4'19 avant de trouver la faille par Brett Cameron, le joueur étranger le plus en forme du moment. Il faura moins de 90 secondes pour que le HCA n'égalise d'un tir de la bleue de Valentin Pilet. Tim Coffman allait lui inscrire son 4ème but du championnat 3 minutes plus tard. Mais Ajoie allait encore une fois égaliser au quart d'heure. Le score de parité reflétait alors le schéma de la rencontre.

Le 2ème tiers allait être moins prolifique en buts qui tombera de la canne du top-scorer jurassien, Philip-Michael Devos, sur pénalty. Celui-ci aura été dicté de façon très sévère. Certes Philip Ahlström avait balayé le puck de la main, mais était-il encore jouable pour autant ? Oui selon les arbitres.

A noter encore que si la pénalité de 2+10 pour sifflée contre Thibaut Frossard pour un chek à la bande sur Viktor Oejdemark, la charge à la tête de Fabio Arnold sur Jaison Dubois chauxois aurait mérité largement plus que les deux petites minutes sifflées par les arbitres peu inspirés en la circonstance. Jaison Dubois rentrera aux vestiaires de façon prématurée.

Elien Paupe allait connaître un début de 3ème tiers très pénible puisque celui-ci allait encaisser 3 buts alors qu'Ajoie n'avait tiré qu'à 4 reprises. Si Makai Holdener redonnait un peu d'espoir aux visiteurs, Elien Paupe se fabriquait un 2ème autogoal sur un essai de Jonathan Hazen. Un match n'étant jamais terminé avant la fin, le HCC allait jeter un coup de froid dans la patinoire du Voyeboeuf en inscrivant 2 réussites par Patrick Zubler, puis par Konstantin Schmidt. Gary Sheehan demandait d'ailleurs un temps mort. En sortant son gardien à 2'33 de la fin, le baroud d'honneur tenté par Mika Kvarnström n'aura pas réussi, puisqu'Ajoie inscrivait son dernier but dans la cage vide, par Jonathan Hazen.

Les supporters chaux-de-fonniers ne retiendront que bien évidemment la 5ème défaite de rang enregistrée par le HCC est c'est assez normal puisque même en inscrivant 5 buts à l'extérieur, le HCC ne progresse pas au classement. Question power-play, il faut regretter la faiblesse de ce dernier puisque le HCC n'aura jamais été dangereux durant les plus de 10 minutes en supériorité. Une habitude à combattre.

Parmi les points positifs, on retiendra la bonne performance de Roman Karaffa (3 points). Le retour de Simon Barbero en défense fait également un bien fou. Vivement que les autres blessés ne reviennent au jeu.

En ayant retrouvé aussi un peu de verve offensive, il faudra mettre fin à cette série négative lors de la réception des Ticino Rockets vendredi.

Si j'ai titré pas la soirée des Goalies, c'est pour mettre en évidence le faible pourcentage de ceux-ci. Tim Wolf termine le match avec un faible 81,48 %, supérieur toutefois  à celui d'Elien Paupe, qui n'affiche que 76,67 %.

 

HC Ajoie - HC La Chaux-de-Fonds 8-5 (2-2; 1-0; 5-3)

Patinoire du Voyeboeuf, 1748 spectateurs

Arbitres : MM. Borga et Fausel, assistés de MM. Duarte et Huguet

 

Feuille de match officielle

 

Photo Enrico Quaranta