Partager:

HCC - SC Langenthal : 0-4 Disette de 187'13

18 oct 2019 Résumé

C'est un HCC décimé par les absences qui se présentait ce soir devant son public pour affronter le SC Langenthal. Aux absents du dernier match, il fallait ajouter Alain Miéville, malade, alors que Edson Harlacher n'était pas présent en défense, ce qui réduisait cette dernière à 5 unités, 6 avec Ludovic Voirol. Arnaud Schnegg allait lui jouer son premier match de la saison avec le HCC. Mika Kvarnström avait en outre passablement mélangé ses lignes, séparant ses étrangers. A noter encore la présence dans les buts de Matteo Ritz. Côté Langenthal, c'est Philip Wütrich qui allait défendre les buts, le dernier rempart bernois n'ayant encaissé qu'un but sur les 3 dernières rencontres jouées entre les deux équipes. Le mot d'ordre du coach suédois était clair : agressivité !

1er tiers

C'est bien dans cet état d'esprit que le HCC entamait la rencontre en mettant beaucoup de pression sur le porteur du puck adverse, tout en faisant attention de ne pas commettre de faute qui pourrait pénaliser l'équipe. C'est d'ailleurs Langenthal qui se faisait punir à la 9ème, Dominik Gyger avait fait trébucher Thomas Hofmann. Le power-play était omniprésent dans le camp adverse et Hans Pienitz commettait une faute sur Brett Cameron après 89 secondes. Le HCC allait évoluer avec 2 hommes de plus durant 31 secondes. C'était toutefois insuffisant, face à un gardien bernois toujours aussi intraitable. Langenthal allait finalement se retrouver au complet sans dommage. C'est une geste revanchard qui allait conduire Sam Grezet à subir les foudres arbitrales (13ème). Le boxplay local faisait le job, comme à son habitude. C'est une séquence de domination bernoise que Langenthal allait ouvrir la marque à la 18ème, vis un tir de Simon Sterchi depuis le milieu du camp de défense. A 37 secondes de la première sirène, Brett Cameron accrochait un adversaire et se faisait punir à son tour. Il resterait 83 secondes au HCC à évoluer avec une homme de moins au coup d'envoir du tiers médian.

2ème tiers

Bien qu'acculés dans leur camp, les joueurs chaux-de-fonnier allaient bien résister jusqu'au retour du numéro 77. Le HCC allsit encore devoir se défendre à 4 contre 5 suite à la punition infligée à Colin Fontana (24ème). Ce n'est pas sur une séquence de power-play, mais sur une attaque rondement menée que Dario Kummer allait tromper Matteo Ritz après 33 secondes en supériorité. A la 27ème, Simon Sterchi rejoignait le banc des polissons. Après 65 secondes, Serge Weber envoyait le puck horz zone. Le HCC allait encore une fois jouer avec 2 hommes de plus. Rien n'y faisait, le HCC ne parvenait pas à tromper l'arrière-garde locale, mais encore aurait-il fallut tirer aux buts, car à part les 3 tentatives de Patrick Zubler, il n'y avait rien de dangereux.  Le HCC allait encaisser le 3ème à la 32ème, par Stefan Tschannen qui profitait d'un caviar adressé par Simon Sterchi. Le HCC se faisait punir à la 33ème, pour un changement incorrect. Dario Kummer ajustait le poteau alors qu'il restait 6 secondes de power-play. A la 35ème, Hans Pienitz subissait sa 2ème punition pour faire trébucher. Le score ne bougeait pas. A la 38ème, c'est Simon Sterchi qui subissait sa 2ème punition. La séquence de supériorité ne durait que 17 secondes, puisque Brett Cameron, coupable d'une obstruction sur le gardien, subissait lui aussi sa 2ème punition. Le HCC connaissait une belle fin de tiers, mais butait toujours sur Philip Wütrich. Au moment de la secondes sirène, le HCC n'avait plus marquer depuis 167'13.

3ème tiers

Les premières minutes du tiers étaient brouillonnes. A la 45ème, Ian Derungs ajustait le poteau des buts chauxois. Sur le contre, Konstantin Schmidt butait lui aussi sur le dernier rempart visiteur. Les visiteurs se faisaient punir à la 47ème pour surnombre. Peine perdue malgré un bon power-play. Durant les longues minutes suivantes, le HCC dominait et Langenthal défendait son acquit. Seule les membres de la Tribne 1919 s'amusaient en imaginant des goals. A la 55ème, Ramon Tanner et Yves Müller étaient envoyés sur le banc pour s'être dit des politesses. C'est Vincenzo Küng qui assénait le coup de grâce à la 57ème, profitant d'une nouvelle offrande de Stefan Tschannen, intenable ce soir. Makai Holdener se faisait punir à 40 secondes de la fin pour comportement antisportif, de la frustration en somme.

C'est donc une disette très inquiétante que connaît le HCC depuis 187 minutes et 13 secondes. De quoi se poser des questions avant d'aller chez le leader mercredi prochain.

 

JDR

HC La Chaux-de-Fonds - SC Langenthal 0-4 (0-1; 0-2; 0-1)

Patinoire des Mélèzes, 1923 spectateurs

Arbitres : MM. Staudenmann et Grossen, assistés de MM.  Dreyfus et Gurtner

Buts

  • 17'27 Sterchi (Tschannen) 0-1
  • 24'34 Kummer (Tschannen, 5c4) 0-2
  • 31'39 Tschannen (Sterchi) 0-3
  • 56'47 Küng (Tschannen) 0-4

Pénalités

HCC : 7 x 2 (Grezet, Cameron(2), Fontana, Schnegg, Tanner, Heldener)

SCL : 8 x 2'

Equipes

HCC : Ritz (Bays); Jaquet, Zubler; Hofmann, Ahlström; Fontana, Voirol; Bofganoff, Coffman, Holdener; Schmidt, Tanner, Schnegg; Augsubrger, Hasani, Cameron; Dubois, Wetzel, Grezet;

SCL : Wütrich (Hughes); Müller, Christen; Weber, Pienitz; Guggentheim, Maret; Wieszinski;  Benik, Clark, Derungs; Tschannen, Kummer, Sterchi; Gerber, Klaÿ, Küng; Melnalsknis, Nyffeler, Walz; Gyger

Notes

HCC sans Miéville (malade), Carbis, Barbero, Iglesias, Kühni, Wollgast (blessés)

SCL sans Andersons, Bircher (blessés), Henauer (avec Berne), Seydoux (malade), Zaugg (surnuméraire)

Stefan Tschannen et Arnaud Jaquet sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

Photo Pascal Humbert