Partager:

HCC - HC Thurgovie : 0-1 le HCC sèche encore

15 oct 2019 Résumé

Pour la 2ème fois en 3 jour3, le HCC allait devoir subir la concurrence du football. Le match de ce soir étant décisif pour la Nati, il était à craindre que l'affluence aux Mélèzes n'en pâtisse. Quoi qu'il en soit, il y avait bien un match et le HCC devait se passer des services de Daniel Carbis, lequel rejoignait une infirmerie déjé bien garnie de défenseurs. Edson Harlacher, déjà présent lors du dernier match à Weinfelden, était de la partie.

1er tiers

Après une entame de match qui voyait chacune des deux équipes se lancer à l'assaut des buts adverses, le HCC allait devoir se défendre à 4 contre 5 suite à la pénalité sifflée contre Samuel Grezet (6ème). Si les locaux subissaient le jeu dans un premier temps, ils finissaient par geler le puck jusqu'au retour du numéro 15. A la 10ème, Philipp Wetzel arrivait à s'enfoncer dans la défense locale, mais n'arrivait pas à terminer son dernier geste. A la 13ème, Alain Miéville, seul devant Nicola Aeberhard, croisait trop son envoi du revers. A la 14ème, Melvin Merola se rendait coupable d'un coup de coude et se faisait punir, offrant ainsi une opportunité au HCC qui allait évoluer avec un homme de plus. Mais cela n'allait pas durer puisqu'Adam Hasani commettait une faute après 35 secondes de power-play. Alors qu'il restait 29 secondes à purger à Adam Hasani et que Thurgovie était au complet, Thomas Hofmann retenait un adversaire de façon illicite. Heureusement, les visiteurs se montraient assez maladroits et n'exploitaient pas cette séquence de double supériorité. De retour au complet, le HCC prenait le jeu à son compte et Adam Hasani était proche de conclure à 20 secondes de la première sirène, qui pouvait finalement résonner sur ce score nul et vierge.

2ème tiers

A la 23ème, Sam Grezet se faisait une nouvelle fois punir, pour faire trébucher un adversaire. La sanction allait tomber après 83 secondes, le tir de la bleue de  David Wildhaber étant dévié au fond des buts chauxois par Adam Rundquist (24ème). Face à une équipe capable de se regrouper en défense, la tâche allait être un peu plus compliquée d'autant plus que les occasions les plus nettes étaient thurgoviennes dans les minutes suivantes. Surveillé comme le lait sur le feu, Tim Coffman ne pouvait s'exprimer pleinement. Crocheurs en diable, ce sont les visiteurs qui se créaient les occasions les plus nettes. Des sifflets se faisaient d'ailleurs entendre de la part du public, frustré par cette impuissance crasse. A la 34ème, un temps mort était demandé par Mika Kvarnström, qui avait lui aussi constaté cela. A 95 secondes de la fin du tiers, Arnaud Jaquet se faisait checker à un mètre de la bande et avait toutes les peines du monde à se relever pour filer aux vestiaires. M. Massy ne bronchait pas alors qu'il avait dans un premier temps porté le sifflet à la bouche. Il allait d'ailleurs sortir sous les huées. On ne sait pas ce qui lui a dit Loïc Burkhalter à la sortie.

3ème tiers

Bonne nouvelle à l'entame du tiers avec la présence d'Arnaud Jaquet sur la glace. Le HCC semblait d'ailleurs mieux dans ses patins mais cela ne suffisait pas encore pour se créer de réelles chances d'égaliser. Nicola Aeberhard ne l'entendait pas autrement et réalisait un bel arrêt à la 47ème sur un tir de la ligne bleue de Philip Ahlström. A la 56ème, Konstantin Schmidt avait le but au bout de la canne, mais cadait mal son essai, après un rebond accordé sur un premier essai de Lou Bogdanoff. A 1'47 de la fin, Christophe Bays quittait ses buts pour un 6ème joueur de champ. A 20 secondes du terme, Fabio Hollensetin se faisait punir pour un check sur Tim Coffman. Cela ne suffirait toutefois pas et le HCC subissait sa 3ème défaite de suite, dont 2 par le plus petit des scores.

 

HC La Chaux-de-Fonds - HC Thurgovie 0-1 (0-0; 0-1; 0-0)

Patinoire des Mélèzes, 1555 spectateurs

Arbitres : MM. Massy et Gianninazzi, assistés de MM. Rebetez et Burgy

Buts

  • 23'49 Rundquist (Wildhaber, 5c4) 0-1

Pénalités

HCC : 4 x 2' (Grezet (2), Hasani, Hofmann

HCT : 2 x 2'

Equipes

HCC : Bays (Ritz); Jaquet, Zubler; Fontana, Harlacher; Hofmann, Ahlström; Augsburger, Coffman, Cameron; Bogdanoff, Tanner, Holdener, Hasani, Miéville, Grezet; Schmidt, Wetzel, Voirol; Dubois

HCT : Aeberhard (Lüber); Paratti, Seiler; Wildhaber, Scheidegger; Collenberg, Schmuckli; Engeler, Moser; M. Loosli, C. Jones, K. Jones; Hobi, Rundquist, Merola; Niedermaier, Brändli, J. Loosli; Kellenberg, Hollenstein, Frei

Notes

HCC sans, Carbis, Barbero, Iglesias, Kühni, Wolgast (blessés), mais avec Harlacher (lic. B Bülach)

HCT sans Schwendener, Altorfer, Moosmann, Fechtig (blessés), Steinauer (surnuméraire), mais avec M. Loosli, F. Schmuckli, F. Hollenstein (lic. B. Rappi)

Les deux gardiens sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

Photo Pascal Humbert