Partager:

HC Thurgovie - HCC 1-0 : le HCC aurait pu jouer toute la nuit

12 oct 2019 Résumé

C'est toujours un long et périlleux déplacement que celui de Weinfelden pour un HCC très diminué par les blessures en défense. Pour palier aux absences conjugées de Iglesias, Barbero, Kühni et Wollgast, Loïc Burkhalter avait réussi à activer une licence B pour Edson Harlacher, joueur de Bülach en MSL, mais avec une expérience de la Nationale League avec Kloten et des équipes nationales juniores. C'est donc avec 6 défenseurs et 13 attaquants que l'équipe de Mikael Kvarnström allait débuter le match. Heureusement pour le HCC, Thurgau connaît lui aussi son lot de blessés, dont Niki Altorfer, son topscorer, ainsi que Janick Schwendener, son gardien titulaire. A noter encore que les deux équipes sont à égalité avant le match de ce soir avec 17 points à leur compteur, le HCC étant devant grâce à une différence de buts positive.

1er tiers

Portées sur l'offensive, les deux équipes se ruaient en attaque dès les premières secondes de jeu. A la 3ème minute, Florian Schmuckli était obligé de commettre une faute sur Jaison Dubois, parti en contre. L'arbitre aurait pu ou dû siffler pénalt sur le coup. Si le power-play démarrait bien avec une grosse domination, la fin était plus difficile et le défenseur prêté par Rappi pouvait revenir au jeu. Malgré tout, le HCC faisait le jeu le plus souvent et les actions les plus nettes se déroulaient dans le camp local. Le HCC allait encore avoir une opportunité à la 10ème minute, pour une faute de Joel Scheidegger. Ce ne serait pas pour cette fois. Edson Halarcher se signalait par une magnifique charge (15ème) contre un attaquant thurgovien démontrant ainsi qu'il n'était pas venu faire du tourisme. La fin de match s'équilibrait quelque peu et les deux équipes pouvaient prendre le premier thé sur un score nul et vierge.

2ème tiers

Mieux entrés dans le tiers médian, les thurgoviens allaient profiter d'un mauvais rebond accordé par Christophe Bays pour ouvrir la marque à la 22ème, par Janik Loosli. Ce but réveillait les visiteurs, mais ceux-ci se faisaient punir à la 29ème. Après une longue séquence à 5 contre 6, Edson Harlacher rejoignait finalement le banc des punis. A 39 secondes du terme de la punition, Colin Fontana le rejoignait après une échaufourrée devant Christophe Bays. Le HCC résistait bien à 3, respectivement à 4 contre 5 et se retrouvait au complet sans vraiment avoir eu à trembler. A 5 contre 5, le HCC faisait montre d'une grosse domination dans le camp adverse entre la 33ème et la 35ème, mais une certaine stérilité semblait coller aux patins des visiteurs, à l'image de la tentative de Makai Holdener de la 37ème, qui butait sur un Nicola Arberhard, parfois assisté par la chance durant ces deux premiers tiers. Il restait à espérer que Mika Kvarnström trouve les bons mots, même si son équipe n'avait pas grand-chose à se reprocher, si ce n'est de mettre les pucks au fond des buts adverses, le plus important quoi. Au vu du nombre de tirs cadrés, il suffirait aussi d'en cadre quelques-uns de plus pour espérer trouver la faille. Plus facile à dire qu^'à faire, surtout derrière un écran.

3ème tiers

C'est dans un alignement modifié, et quelque peu réduit, que le HCC abordait ce dernier tiers. Il fallait attendre la 51ème pour voir une vraie occasion durant ce 3ème tiers. Sur un service en or de Gaetan Augsburger, Adam Hasani butait sur un Nicola Aeberhard impeccable sur le coup, dégoûtant ainsi le numéro 57. A la 53ème, le HCC se retrouvait avec un homme de moins, Thomas Hofmann ayant commis une faute. Le box-play visiteur était une nouvelle fois très à son affaire. Christophe Bays sortait de ses buts à 72 secondes de la fin. A 36 secondes du terme du temps, le coach du HCC demandait un temps mort. Mais rien n'y fit et le HCC s'inclinait sur la plus petite des marques. Lors de la dernière demi-finale, le match II de la série s'était terminé ainsi.

Le HCC allait devoir prendre sa revanche mardi prochain aux Mélèzes contre le même adversaire. Certains joueurs avaient déjà pris rendez-vous sur le coup de sirène, les arbitres devant sévir à la suite d'un début de bagarre.

 

HC Thurgovie - HC La Chaux-de-Fonds 1-0 (0-0; 1-0; 0-0)

EH Güttingersreuti de Weinfelden, 1192 spectateurs

Arbitres : MM. Gaumann et Hendry, assistés de MM. Nater et Bachelut

Buts

  • 21'37 J. Loosli (Brändli) 1-0

Pénalités

HCT : 3 x 2'

HCC : 5 x 2" (Harlacher, Fontana, Hofmann, Schmidt (2))

Equipes

HCT : Aeberhard (Lüber); Paratti, Seiler; Wildhaber, Scheidegger; Collenberg, Schmuckli; Engeler, Steinauer; M. Loosli, C. Jones, K. Jones; Hobi, Rundquist, Merola; Niedermaier, Brändli, J. Loosli; Moser, Kellenberg, Frei

HCC : Bays (Ritz); Jaquet, Zubler; Fontana, Harlacher; Ajlström, Hofmann; Carbis, Coffman, Cameron; Bogdanoff, Tanner, Holdener; Hasani, Miéville, Augsburger; Schmidt, Wetzel, Dubois, Grezet

Notes

HCT sans Altorfer, Moosmann, Fechtig, Schwendener (blessés), Zanzi, Huber, Schnetzer (avec les équipes partenaires), mais avec F. Schmuckli et M. Loosli (lic. B Rappi)

HCC sans Barbero, Iglesias, Kühni, Wollgast (blessés); Voirol, Bouchareb, Adatte, Cervino (juniors Top M20), mais avec E. Harlacher (lic B. Bülach)

Nicola Aeberhard et Ramon Tanner sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.