Partager:

Bye Bye la Coupe et tout ce qui va avec

11 sep 2019 Résumé

Pour ce premier match de Coupe suisse de la saison, le HCC se déplaçait dans l’antre toujours redouté, bien que nouveau, du HC Viège. La suite de la soirée allait confirmer les craintes ressenties au moment du tirage au sort.

Privé de Philipp Wetzel, malade, Mikael Kvarnström composait sans Thomas Hofmann et Simon Barbero, tout en ajustant quelque peu ses lignes et en faisant appel à Ludovic Voirol comme 13ème attaquant.

Empoignant le match par le bon bout, ce sont les Abeilles qui mettaient le nez à la fenêtre en premier. Mais c’est pratiquement sur leur première vraie action que les Hauts-Valaisans allaient ouvrir la marque, via Andy Ritz (5ème). Le but, initialement refusé par les arbitres, était finalement validé à juste titre d’ailleurs, Matteo Ritz reprenant le puck derrière sa ligne. Fernando Heynen doublait la mise peu de temps après d’un tir de la ligne bleue. Le coup était rude pour le HCC qui mettait un peu de temps à retrouver ses esprits. Le jeu s’équilibrait ensuite, même si le HCC avait une grosse occasion par Tim Coffman seul devant Reto Lory,  à 2 minutes de la première sirène. A l'instar du match de vendredi, le jeu chaux-de-fonnier était trop brouillon pour espérer mieux.

Si les Viégeois se portaient immédiatement à l’attaque à l'entame de la période médiane, ce sont eux qui subissaient la première pénalité du match (22ème), Anton Ranov ayant accroché Ramon Tanner. Le power-play chauxois se montrait toutefois incapable de s’installer dans le camp adverse. Anton Ranov et Ramon Tanner avaient encore des choses à se dire à la 27ème minute. Le belliqueux valaisan était puni de 4 minutes + 10' pour méconduite. Le jeu de puissance des visiteurs était cette fois mieux inspiré et mettait Reto Lory à contribution, notamment sur un essai de Konstantin Schmidt, qui frôlait la barre. Ce sont toutefois les locaux qui triplaient la mise à la 28ème, toujours en infériorité, par l’intenable Andy Ritz à nouveau, lequel profitait d’un engagement dans le camp chaux-de-fonnier. Patrick Zubler se faisait punir à son tour à la 31ème. Les locaux, mieux en place et plus volontaires, en profitaient pour inscrire un nouveau but (32ème), par Oliver Achermann. Les arbitres punissaient Andy Furrer à la 33ème (2+10'), offrant ainsi au HCC une nouvelle opportunité de revenir au score, que les hommes en blanc ne rataient pas (Alain Miéville, 34ème) après cette fois un power-play bien installé. Ce but revigorait un peu les visiteurs, même si ceux-ci connaissaient une chaude alerte à une minute de la seconde sirène.

Mikael Kvarnström modifiait ses lignes à l’entame du dernier tiers, en associant notamment les deux étrangers. Brett Cameron crochetait un adversaire en milieu de patinoire (43ème) et se faisait logiquement punir. Matteo Ritz se faisait l’auteur de deux belles parades de la botte dans les premiers instants de la pénalité et le box-play chaux-de-fonnier tenait le bon jusqu’au retour du numéro 77. Il ne se passait ensuite rien jusqu’à la 49ème, moment choisi par Fernando Heynen pour décocher un tir pris de la ligne bleue qui terminait au fond des buts de Matteo Ritz, trop masqué pour l’occasion. Le HCC allait encore profiter d’une pénalité à Sandro Wiedmer (52ème) pour réduire le score par Tim Coffman. Konstantin Schmidt se faisait punir à la 55ème, mais après 70 secondes de power-play, Stefan Spinell commettait lui aussi une faute sur Sacha Wollgast. Matteo Ritz quittait son but sitôt le retour au jeu de Konstantin Schmidt. Brett Cameron déviait un tir de Frédéric Iglesias à la 58ème. C’est toutefois dans le but vide que Fernando Heynen allait inscrire le 6ème but, réaliant ainsi un coup du chapeau saléu par le public local, peu nombreux.

Au vu de la prestation de chacune des équipes, c'est donc la plus volontaire et la mieux inspirée qui jouera le tour suivant. Pour le HCC, il reste désormais à se concentrer sur le championnat qui débute vendredi par un déplacement périlleux à Langenthal, champion sortant.

 

EHC Viège – HC La Chaux-de-Fonds (2 -0 ; 2-1 ; 2-2)

Lonza Arena de Viège, 1000 spectateurs (chiffre officiel !!)

Arbitres : MM. Fluri et Massy, assistés de MM. Dreyfus et Micheli

 

Buts

  • 04’24 Ritz (Dolana) 1-0
  • 06’06 Heynen (Haueter) 2-0
  • 27’46 Ritz (Keränen, 4c5) 3-0
  • 31’41 Achermann (Heynen, Nater, 5c4) 4-0
  • 33’50 Miéville (5c4) 4-1
  • 48’24 Heynen (Keränen, Brügger) 5-1
  • 50’10 Coffman (Iglesias, Miéville, 5c4) 5-2
  • 57’44 Cameron (Iglesias, Coffman) 5-3
  • 58’07 Heynen (cage vide) 6-3

 

Pénalités

HCV : 5 x 2’ + 2 x 10 ‘ (Ranov, Furrer)

HCC : 4 x 2’ (Tanner, Zubler, Cameron, Schmidt)

Equipes

HCV : Lory (Rochow) ; Wiedmer, Furrer ; Steiner, Brantschen ; Zeiter, Nater ; Haueter, Heynen ; Keränen, Brügger, Habertisch ; Dolana, Ritz, Ranov ; Spinell, Achermann, Riatsch ; Bergener, Hofstetter, Christen

HCC : Ritz (Cervino); Jaquet, Zubler; Kühni, Ahlström; Iglesias, Wollgast; Fontana; Schmidt, Coffman, Carbis; Hasani, Tanner, Cameron; Bogdanoff, Miéville, Holdener; Grezet, Augsburger, Dubois

Notes

HCV sans Petrig, Camperchioli, Josephs, Berger, Van Guilder (blessés)

HCC sans Wetzel (malade), Bays (convalescent), Hofmann, Barbero (absents), mais avec Voirol et Cervino (élites)

Frédéric Iglesias et Fernando Heynen sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.