Partager:

SC Langenthal - HCC . Acte IV : 3-1 - Si proche, si loin !!!

03 avr 2019 Résumé

Pour l'acte IV de cette finale, Serge Pelletier avait annoncé quelques ajustements. C'est bien ce qui s'est passé puisque Jérôme Bonnet et Ramon Tanner cédaient leur place à Anthony Staiger et Xeno Büsser, donnant aussi un peu plus de place à Jaison Dubois dans un alignement à 12 attaquants quelque peu remanié lui aussi par rapport à dimanche. Quelle que soit l'équipe sur la glace ce soir, le HCC n'avait pas d'autre option que de gagner ce match pour éviter de se retrouver en vacances avec un résultat de 4-0 dans la série, peu reluisant après une saison très réussie.

1er tiers

Comme prévu, c'est Langenthal qui posait les premières banderilles de la partie en se créant deux ou trois grosses occasions durant les premières minutes de jeu. Le HCC n'avait pas envie de se laisser faire et Philipp Wetzel se créait lui aussi deux occasions, dont l'une aurait dû être concrétisée. Brett Cameron se faisait punir à la 9ème pour avoir crocheté Vincenzo Küng. Tim Coffman se créait une occasion sur un contre, alors que la défense locale était inattentive. Le boxplay chauxois annihilait cette première pénalité sans trop de difficulté. A la 13ème minute, le HCC allait trouver la faille par Adam Hasani, lequel ajustait la lucarne d'un Philipp Wüthrich peut-être un peu plus fébrile que d'habitude depuis le début de la rencontre. L'avantage n'allait pas durer bien longtemp puisque Tim Wolf relâchait un puck devant lui, ce dont profitait Nico Dünner pour rétablir la parité. Le buteur se faisait punir la minute suivante, permettant au HCC de jouer avec un homme de plus. Philipp Wüthrich devait s'interposer sur un essai de la bleue de Kevin Kühni, mais c'était à peu près tout pour ce power-play, même si le jeu était plus rapide que dans d'autres circonstances. Les charges chaux-de-fonnières étaient aussi un peu plus appuyée, ce qui contribuait à augmenter le niveau de tension. Le coup de sirène donnait d'ailleurs lieu à quelques empoignades et autres invectives. Le HCC n'était pas venu en victime expiatoire et Langenthal allait devoir se battre pour fêter le titre ce soir. 

2ème tiers

Les choses débutaient mal pour le HCC puisque Adam Hasani se faisait punir à la 22ème pour avoir fait trébucher Dario Kummer le long de la bande. Après 24 secondes, le puck franchissait la ligne après un cafouillage devant Tim Wolf. Les arbitres devaient visualiser la vidéo pour s'assurer que le palet était entré de façon correcte. Le but était finalement annulé, le puck ayant été poussé par un patin bernois. Le tournant du match ? Le reste de la pénalité ne posait aucun problème au HCC. Gaëtan Augsburger se créait une grosse occasion dès le retour au jeu d'Adam Hasani.  Le jeu s'équilibrait, mais les grosses occasions étaient rares. Samuel Grezet se faisait punir à la 34ème pour avoir retenu Dario Kummer. Après 43 secondes, Patrick Zubler était lui aussi envoyé sur le banc des polissons pour avoir checker Stephan Tschannen. Alors qu'il restait 37 secondes à jouer à 3 contre 5, le même Stephan Tschannen allumait la lucarne de Tim Wolf. Lancé dans le dos de la défense bernoise, Brett Cameron ratait son face à face avec Philipp Wüthrich. C'était tout pour ce tiers médian, même si les arbitres auraient aussi pu siffler une faute sur Dominic Weder. Le HCC avait donc encore 20 minutes pour retourner une situation qui a valeur de fin de saison.

3ème tiers

Un frisson parcourait les supporters chauxois lorsque Philipp Ahlström remettait un puck derrière lui pour Brent Kelly, qui n'en profitait heureusement pas. Le HCC répondait immédiatement par une action de Dominic Weder, que Valentin Lüthi n'arrivait pas à conclure. Le HCC avait encore une grosse occasion dans la minute suivante, mais Anthony Staiger trouvait le moyen de tirer à côté des buts alors que ceux-ci étaient grand ouverts et Philipp Wüthrich au sol. Le HCC poussait mais Langenthal avait beau jeu de fermer les couloirs et d'empêcher les attaquants chauxois de pénétrer à pleine vitesse dans le camp adverse. A la 52ème, Yves Müller se faisait punir pour avoir fait trébucher Brett Cameron. C'était une grosse occasion à ne pas manquer que le power-play n'arrivait pas à exploiter. Daniel Carbis puis Brett Cameron se créait des occasions de scorer. Serge Pelletier demandait un temps mort à 2'27 de la fin du temps réglementaire et sortait son gardien. Tim Wolf revenait par intermittence au jeu, le temps des engagements hors de la zone d'attaque. A 44 secondes du terme de la rencontre, Pascal Pelletier inscrivait le but du titre de Swiss League pour Langenthal dans la cage vide.

Le HCC aura-t-il perdu sa finale lors du match I lorsque les visiteurs avaient égalisé à moins de 30 secondes du terme pour passer l'épaule en prolongation ? On pourra toujours se poser la question et mettre des si et des là. Même si la saison du HCC est réussie, il restera  malgré un goût d'inachevé avec une finale qui s'achève après seulement 4 matchs.

 

SC Langenthal - HC La Chaux-de-Fonds 3-1 (1-1; 1-0; 1-0)

KEB Schoren, 4002 spectateurs (guichet fermé)

Arbitres : MM. Müller et Urban, assistés de MM. Ambrosetti et Schlegel

Buts

  • 12'47 Hasani (Weder, Cameron) 0-1
  • 14'21 Dünner (Andersons) 1-1
  • 35'28 Tschannen (Kelly, Pelletier, 5c3) 2-1
  • 59'16 Pelletier (Kummer, cage vide) 3-1

Pénalités

SCL : 1 x 2'

HCC : 4 x 2' (Cameron, Hasani, Grezet, Zubler)

Equipes

SCL : Wüthrich (Zaugg); Rytz, Pienitz; Müller, Andersson; Scheidegger, Maret; Henauer, Christen; Tschannen, Pelletier, Kelly; Sterchi, Kummer, Andersons; Gerber, Dünner, Leblanc; Wyss, Küng, Dal Pian

HCC : Wolf (Baud); Jaquet, Zubler; Kühni, Ahlström; Fontana, Büsser; Stämpfli; Lüthi; Carbis, Coffman, Grezet; Weder, Hasani, Cameron; Augsburger, Miéville, Staiger; Dubois, Wetzel, Hobi

Notes

SCL sans Campbell, Nyffeler, Mathis (blessés), Oehninger, Gyger, Peter, Hess (surnuméraires)

HCC sans Bays, Erb, Guebey, Wollgast (blessés), Tanner, Bonnet, Kiss, Hofmann (surnuméraires)