Partager:

Le HCC craque en fin de rencontre

27 mar 2019 Résumé

Il tenait son os, mais l’a laissé filer. Le HCC a perdu le premier acte de la finale de Swiss League 3 à 2 aux prolongations. Pourtant, les Chaux-de-Fonniers menaient encore à 44 secondes du terme du temps réglementaire. Une défaite qui fait mal pour commencer la série.

Dix ans d’attente pour ce premier match de la finale. L’ambiance et le jeu n’ont, eux, pas attendu. On aurait pu attendre une pression trop écrasante ou un round d’observation, il n’en a rien été. Très tôt, le HCC se procurait une grosse occasion par Philipp Wetzel (2e) avant de se retrouver en supériorité numérique. Deux minutes durant lesquelles les Abeilles ont posé leur jeu, mais sans ouvrir le score.

De retour à cinq contre cinq, Jérôme Bonnet tentait sa chance depuis le slot, sans plus de succès (6e). Puis, c’était au tour de Dominic Hobi et Alain Miéville, coup sur coup (8e). Les Bernois n’étaient pas en reste, en particulier Pascal Pelletier, présent sur tous les bons coups. Gaëtan Augsburger se cassait ensuite à son tour les dents sur Philipp Wüthrich (12e). Dominic Weder ratait ensuite une reprise sur un centre de Coffman (15e). À quelques secondes du gong, Brett Cameron débordait sur l’aile gauche, mais son centre ne trouvait personne (20e).

Après une première période de bonne facture, le HCC a été pris à froid. Kevin Kühni était pénalisé pour avoir repoussé la canne de son portier plutôt que de la lui donner en main propre comme l’exige le règlement. Langenthal ne laissait pas passer sa chance et ouvrait la marque par l’intermédiaire de Philipp Rytz (22e). Les Chaux-de-Fonniers repartaient rapidement à l’assaut des buts bernois, mais la chance n’était pas du côté de Tim Coffman qui manquait deux énormes occasions (24e et 25e).

La deuxième supériorité était la bonne pour le HCC. Tim Coffman logeait la rondelle au bon endroit sur une passe de Brett Cameron qui lui arrivait sur la canne un peu par hasard. Après l’égalisation, la tension a semblé monter d’un cran et le niveau de jeu a baissé d’autant. Le scénario du premier tiers-temps se répétait au deuxième, quand Brett Cameron passait à deux doigts de donner l’avantage à ses couleurs (39e).

Le passage à vide était oublié à l’entame de l’ultime période. Très rapidement, Brett Cameron et Adam Hasani donnaient le tournis à la défense bernoise, mais le tableau d’affichage ne bougeait pas (43e). Si le Canadien ne parvenait pas à débloquer son compteur, son compère américain ne manquait pas la cible. Il poussait au fond une rondelle qui traînait sur la ligne. Les arbitres visionnaient la vidéo avant de confirmer la réussite.

S’ensuivit une courte période au cours de laquelle le HCC a perdu une nouvelle fois le fil. Les hommes de Serge Pelletier ont parfois été étourdis, mais n’ont pas flanché. Ramon Tanner s’est même retrouvé seul devant la cage bernoise, mais touchait le poteau (57e). La tension devenait palpable à mesure que les minutes et les secondes s’égrainaient. La sortie de Philip Wüthrich permettait à Langenthal de revenir à la hauteur de son adversaire. Il ne restait que 44 secondes dans le temps réglementaire.

Les Chaux-de-Fonniers auront de quoi nourrir des regrets. Ils ont laissé filer une rencontre qui leur tendait les bras. La faute à Brent Kelly qui a crucifié Tim Wolf après 88 secondes de prolongation. Il faudra aller chercher au moins une victoire en terres bernoises. /mwi

 

La Chaux-de-Fonds – Langenthal 2-3 ap (0-0 1-1 1-1 0-1)

Langenthal mène 1 à 0 dans la série.

Les Mélèzes : 4587 spectateurs.
Arbitres : MM. Urban, Müller, Wermeille et Huguet.
Pénalités : 2 x 2’ (Kühni, Grezet) contre La Chaux-de-Fonds. 4 x 2’ (Scheidegger, Leblanc, Wyss, Müller) contre Langenthal.
Buts : 22e Rytz (Kelly, Tschannen, à 5 contre 4) 0-1. 27e Coffman (Cameron, Hasani, à 5 contre 4) 1-1. 45e Coffman 2-1. 60e (59’16’’) Tschannen (Pelletier, Rytz, à 6 contre 5) 2-2. 62e Kelly (Pelletier) 2-3.
La Chaux-de-Fonds : Wolf, Jaquet, Zubler, Kühni, Ahlström, Fontana, Büsser, Stämpfli, Lüthi, Carbis, Coffman, Augsburger, Hasani, Tanner, Cameron, Weder, Wetzel, Grezet, Bonnet, Miéville, Hobi.
Langenthal : Wüthrich, Rytz, Pienitz, Müller, Andersson, Schneidegger, Maret, Henauer, Tschannen, Pelletier, Kelly, Sterchi, Kummer, Andersons, Gerber, Dünner, Leblanc, Wyss, Dal Pian, Nyffeler, Gyger.

Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Bays, Guebey, Wollgast, Erb (blessés), Prysi, Hoffman, Kiss, Steiger ni Dubois (surnuméraires). Langenthal joue sans Campbell, Küng, Mathis, Luca (blessés), Oehninger, Peter ni Hess (surnuméraires). Tir sur le poteau de Tanner (57e). Langenthal joue sans gardien de 58’40’’ à 59’16’’. Tim Coffman et Philip Wüthrich sont élus meilleur joueur de chaque équipe.