Partager:

HC Ajoie - HCC : 1-2 le scénario improbable se dessine

15 fév 2019 Résumé

C'est dans une ambiance des grands soirs que le derby de ce soir allait se dérouler entre les 2 premiers du classement. En effet, le public s'était déplacé en masse pour assister à une rencontre dont l'importance n'échappait à personne. Pour le HC Ajoie, une victoire lui assurait la première place définitive au classement alors que le HCC se devait de gagner, tout en espérant un faux-pas ajoulot dimanche, pour sauter par-dessus son adversaire au classement. Une défaite chaux-de-fonnière équivaudrait peut-être à une rétrogradation au classement, en fonction du résultat d'Olten. A deux journées de la fin, le suspense n'aura jamais été si intense.

Les deux formations alignaient les mêmes composition que lors de leur dernier match. Serge Pelletier avait choisi de laisser Jaison Dubois en tribune alors que Zsombor Kiss se contentait quant à lui du rôle de 13ème attaquant.

1er tiers

Les Ajoulots mettaient d'emblée la pression sur le but adverse. Après un premier lancé capté par Tim Wolf, le HCA se retrouvait en position avantageuse avec un homme de plus sur la glace (1ère), suite à une pénalité sifflée contre Philipp Ahlström. Malgré un power-play bien installé dans le camp visiteur, les Ajoulots ne trouvaient pas la faille, la défense faisant son job à l'image du tir bloqué par Philipp Wetzel. Il fallait attendre la 5ème minute pour voir le premier arrêt de Dominic Nyffeler. 30 secondes plus tard, le HCC se retrouvait encore pénalisé, suite à une faute de Ramon Tanner. Inutile de dire que le premier bloc ajoulot était mis à contribution avec l'omniprésent Philip-Michael Devos à la baguette. A la 8ème, Nicolas Thibaudeau se créait une grosse occasion, mais son tir violent se heurtait à Tim Wolf. Après 10 minutes, force est de constater que la domination ajoulote était patente et les incursions chaux-de-fonnières plutôt rares. Une incursion de Ramon Tanner à la 12ème allait permettre au HCC d'évoluer avec un homme de plus, le numéro 7 ayant subi une faute de la part d'Arnaud Montandon. Les deux tirs adressés en direction du gardien jurassien n'était pas suffisants, mais le HCC semblait désormais pouvoir s'infiltrer plus facilement dans le camp adverse. Le HCC allait d'ailleurs ouvrir la marque à la 16ème, par Gaëtan Augsburger, sur un service parfait d'Alain Miéville. A exactement 60 secondes de la première sirène, Adam Hasani se faisait punir pour avoir accrocher son adversaire. Tim Wolf s'interposait sur un essai à bout portant de Mathias Joggi à 19 secondes de la fin du tiers. Philipp Wetzel allait le rejoindre, victime de la nouvelle règle en matière d'engagement. Le HCC allait évoluer à 3 durant 80 secondes, soit 61 à l'entame de la période intermédiaire.

2ème tiers

Les tentatives ajoulots d'égaliser étaient vaines jusqu'au retour des deux joueurs punis. Partis en contre à 4 contre 5, Adam Hasani et Brett Cameron se créaient même une grosse occasion. Le HCA continuait de dominer son sujet, mais butait régulièrement sur un Tim Wolf peu dérangé par les chants du public à son encontre. Brett Cameron, lancé en contre à la 27ème, voulait trop bien viser la toile d'araignée des buts de Dominic Nyffeler, mais ratait la cible. A la mi-match, Adam Hasani subissait les foudres arbitrales pour la 2ème fois de la soirée. L'arbitre subissait quant à lui les foudres des joueurs chaux-de-fonniers, énervés par ces punitions répétées à leur encontre. Ajoie allait d'ailleurs égaliser après 49 secondes de power-play par Thibaut Frossard. Le HCC allait peut-être pouvoir se reprendre après la pénalité sifflée contre Reto Schmutz (32ème) pour une faute sur Tim Coffman. Une erreur défensive de Philipp Ahlström n'avait heureusement aucune conséquence. Le match s'emballait de plus en plus, mais c'est le HCA qui était le plus près de prendre l'avantage à plusieurs reprises. Le HCC procédait le plus souvent par des contres rapides de sa première ligne, et Dominic Nyffeler effectuait un gros arrêt sur un essai de Tim Coffman à 26 secondes du terme de la seconde période. A une seconde de la sirène, Philipp Wetzel se faisait lui aussi punir pour obstruction. A l'instar de la première période, Dominic Nyffeler quittait sa cage pour  un 6ème joueurs de champ. Le résultat nul ne reflétait pas le déroulement du match, dominé par le HCA. Les formules de politesses échangées après le coup de sirène laissaient augurer d'un 3ème tiers digne d'un match de play-off, tout au moins d'un derby comme on les aime.

3ème tiers

Si le HCC monopolisait le puck dans les premiers instants, le HCA allait finir par s'installer dans le camp adverse et Tim Wolf devait s'interposer après une minute. La période à 5 contre 4 allait s'interrompre plus rapidement que prévu puisque Jordane Hauert  se faisait punir alors qu'il restait 45 secondes à purger à Philipp Wetzel. Le reste de la pénalité ne permettait pas au HCC de reprendre les devants. Une obstruction d'un juge de ligne sur Valentin Lüthi aurait pu avoir des conséquences fâcheuses puisque deux joueurs ajoulots se présentaient face à Tim Wolf, mais rataient finalement leur essai (48ème). A la 50ème, les arbitres sévissaient à nouveau contre le HCC, contre Patrick Zubler cette fois. A 42 secondes du terme de la pénalité, Tim Wolf recevait un envoi de PM Devos sur le masque. Le gardien chaux-de-fonnier faisait le désespoir des attaquants jurassiens en multipliant les arrêts. Le HCA allait payer ces ratés alors que Gaëtan Augsburger inscrivait le 1-2 à la 55ème. A 38 secondes de la fin du match, Dominic Nyffeler sortait au profit d'un 6ème attaquant,  mais le HCC allait finir par l'emporter. Un scénario improbable allait peut-être se réaliser, avec la victoire de Langenthal à Kloten.

 

HC Ajoie - HC La Chaux-de-Fonds 1-2 (0-1; 1-0; 0-1)

Patinoire du Voyeboeuf, 2864  spectateurs

Arbitres : MM. Fluri et Hungerbühler, assistés de MM. Rebetez et Pitton

Buts

  • 15'53 Augsburger (Miéville) 0-1
  • 30'31 Frossard (Joggi, Hazen, 5c4) 1-1
  • 55'14 Augsburger (Stämpfli, Miéville) 1-2

Pénalités

HCA : 3 x 2'

HCC : 7 x 2' (Ahlström, Tanner, Hasani (2), Wetzel (2), Zubler)

Equipes

HCA : Nyffeler (Aebi); Hauert, Puilly; Birbaum,, Ryser; Dotti, Casserini; Weisskopf, Suleski; Schmutz, Devos, Hazen; Frossard, Privet, Forrer, Thibaudeau, Montandon, Joggi; Arnold, Macquat, petrig

HCC : Wolf (Cervino); Jaquet, Zubler; Kühni, Ahlström; Stämpfli, Lüthi; Hofmann; Hasani, Coffman, Cameron; Carbis, Tanner, Hobi; Weder, Wetzel, Grezet, Bonnet, Miéville, Augsburger; Kiss

Notes

HCA sans Schmidt, Wüst (blessés), Kohler (malade), avec Sandro Forrer (lic. B Gottéron)

HCC sans Bays, Erb, Guebey, Prysi, Wollgast (blessés), Dubois (surnuméraire), avec R. Tanner (lic. B Bienne)

La mise en jeu est faite par Bernie, seul animal reconnu d'utilité sociale dans le canton du Jura

Une récompense est remise à M. B. Léchenne, chef matériel, qui prendra sa retraite au terme de la saison, après 1140 matchs.

Les deux gardiens sont désignés meilleur joueur de chaque équipe