Partager:

HCC - Langenthal : 3-1 - Une belle fête de bout en bout

02 fév 2019 Résumé

Le public présent très tôt en fin d'après-midi aux Mélèzes avait pu se régaler à la vue du spectacle offert pour marquer le lancement des festivités du 100ème anniversaire. La fête continuait avec le Tifo géant réalisé par les supporters de la Tribune 1919.

Il ne restait plus qu'à espérer que le spectacle continuerait plus tard avec le match qui attendait les boys de Serge Pelletier, lesquels se devaient de réagir après la prestation de mardi dernier à Winterthour. Le retour d'Arnaud Jaquet et de Philipp Wetzel allaient-il donner cet allant nécessaire pour retrouver la confiance nécessaire à 3 semaines des play-offs ? Serge Pelletier avait aussi décidé de chambouler quelque peu ses lignes. A  noter que le HCC jouait dans un maillot estampillé 100ème, aux couleurs du Canadien de Montréal, sans le logo toutefois, le club de la Sainte-Flanelle ayant refusé l'utilisation d'un logo pourtant 6 x champion suisse. 

1er tiers

C'est un HCC un brin fébrile qui attaquait le match en concédant 4-5 dégagements interdits dans les premières minutes, tout en ne se créant qu'une seule et unique occasion lancée par Daniel Carbis. Signe supplémentaire de cette fébrilité, le choc entre Adam Hasani et Brett Cameron après 25 secondes, qui aurait pu avoir des conséquences, les deux hommes rentrant au banc en se tenant le visage. A la 7ème, Hans Pienitz commettait une faute qui lui valait une punition méritée. Viktor Östlund, le fils de Thomas, devait s'interposer à deux reprises. Si le power-play ne donnait finalement rien, le HCC semblait mieux dans le match, même si Adam Hasani et Brett Cameron remettaient ça. C'est Alain Miéville qui allait sonner la charge à la 11ème, en reprenant victorieusement un rebond accordé par le gardien bernois.  Au quart d'heure, Arnaud Jaquet trouvait le poteau après une action menée par Jérôme Bonnet et dont le centre était raté de justesse par Alain Miéville. Le numéro 58 était puni sur l'action suivante. Tim Wolf sauvait un puck sur sa ligne de but après 40 secondes. Le reste de la pénalité était tuée par un boxplay toujours efficace, le 2ème de la ligue, puis la fin du tiers.

2ème tiers

Alors que les choses démarraient mieux, Tim Cofman se faisait faucher par Philipp Rytz, et le HCC allait pouvoir jouer à 5 contre 4 pour la 2ème fois de la soirée, sans succès pour les Meuqueux. Les minutes suivantes allaient être plus difficiles car le HCC concédait à nouveau 3 dégagements interdits sur la même séquence. Le HCC était dominé et Tim Wolf réalisait un petit miracle face à Pascal Pelletier (27ème). Une pénalité infligée à Dario Kummer à la mi-match allait permettre aux Abeilles de respirer quelque peu et de se réinstaller dans le camp adverse. Après 67 secondesde power-play, c'est encore Alain Miéville qui allait trouver la faille, cette fois d'un tir de la ligne bleue qui traversait une forêt de patins. Les arbitres validaient le but après visionnage des images vidéo. Le HCC manquait de peu de tripler la mise dans la minute suivante. Giacommo Dal Pian trouvait lui aussi le poteau sur son essai de la 33ème. Langenthal réduisait le score à la 35ème par l'inusable Stephan Tschannen. Les esprits s'échauffaient quelque peu après, alors que les arbitres venaient de siffler une pénalité contre Simon Sterchi pour charge à la bande. David Stämpfli et Pascal Pelletier avaient une explication musclée et prenaient place dans le box des punis. Le HCC avait donc une nouvelle opportunité à 5 contre 4, mais ne parvenait pas à installer un quelconque power-play. Dominé, le HCC parvenait à conserver son avantage jusqu'à la seconde sirène.

3ème tiers

Il ne fallait que 9 secondes au HCC et une percée de Brett Cameron pour glisser le puck entre les jambières de Viktor Östlund. Les arbitres devaient à nouveau visionner la vidéo pour valider le but. Le HCC tenait cette fois son os. Certes, Tim Wolf se faisait une grosse frayeur à la 48ème, sur un dégagement intercepté par Stephan Tschannen. Mais ce n'était que passager et le HCC reprenait le plus souvent le contrôle du puck, même si le jeu n'était pas encore au niveau de celui présenté lors du début de saison. Per Hamberg demandait un temps mort à 3'49" minutes de la fin du match, et sortait son gardien. Dario Kummer mettait les plans bernois à mal en provoquant une faute (57ème). Östlund ressortait à 90 secondes du terme. Patrick Zubler voyait son envoi taper le poteau. Mais le HCC allait remporter 3 points précieux, mettant ainsi son rival du soir à 5 points et en remontant sur la 3ème marche du podium.

 

HC La Chaux-de-Fonds - SC Langenthal 3-1 (1-0; 1-1; 1-0)

Patinoire des Mélèzes, 4735 spectateurs (record de la saison)

Arbitres : MM. Gäumann et Borga, assistés de MM. Micheli et Burgy

Buts

  • 10'50 Miéville 1-0
  • 30'32 Miéville (Coffman, Cameron, 5c4) 2-0
  • 34'18 Tschannen (Scheidegger, Pelletier) 2-1
  • 40'09 Cameron 3-1

Pénalités

HCC : 2 x 2' (Jaquet, Stämpfli

SCL : 6 x 2' + 1 x 10' (Sterchi)

Equipes

HCC : Wolf (Maruccia); jaquet, Zubler; Kühni, Ahlström; Stämpfli, Prysi; Hofmann, Lüthi; Hasani, Coffman, Cameron; Carbis, Tanner, Augsburger; Weder, Wetzel, Hobi; Bonnet, Miéville, Grezet

SCL : Östlund (Wütrich); Rytz, Maret; Müller, Scheidegger; Marti, Pienitz; Tschannen, Pelletier, Kelly; Dal Pian, Dünner, leblanc; Andersons, Kummer, Sterchi; Wyss, Küng, Gerber; Hess

Notes

HCC sans Bays, Guebey, Wollgast, Erb, Kiss (blessés), Dubois (?)

SCL sans Mathis, Campbell, Henauer, Christen (blessés), Nyffeler (surnuméraire)