Partager:

EHC Viège - HCC : 3-4 Le HCC vainc le signe indien

27 Jan 2019 Résumé

C'est le dernier match de saison régulière que le HCC allait jouer ce soir dans la vénérable Litternahalle viégeoise, et peut-être même la dernière fois tout court si les deux équipes devaient s'éviter en play-offs. Pour l'occasion Serge Pelletier devait se passer de Valentin Lüthi, malade et remplacé par Charles Rodondi. Pour le reste, c'est la même composition que lors du match contre Zoug qui était alignée sur la glace, excepté une rocade entre Daniel Carbis et Adam Hasani au sein des premiers blocs. Pour le HCC, la défaite était quasiment impossible à envisager, compte tenu du classement très serré entre le premier et le sixième.

1er tiers

Les choses démarraient mal pour le HCC puisque Viège ouvrait la marque à la 4ème minute, par Daniel Kissel lequel n'était pas attaqué et avait le temps d'ajuster la cage de Tim Wolf. Dans la minute suivante, le HCC avait l'opportunité de revenir au score sur une séquence de power-play, provoquée par une faute de Mick Schüpbach. Si le power-play ne donnait rien, le HCC avait une occasion sitôt après le retour au jeu du joueur haut-valaisan (7ème). A la 10ème, c'est Daniel Carbis qui se faisait punir. Il était rejoint peu après par Alain Miéville, coupable d'avoir fait trébucher son adversaire, lequel en rajoutait un peu. Le box-play allait bien résister à 3, puis à 4. A la 13ème, minute, ce sont les joueurs locaux qui allaient se faire punir doublement. Au contraire des Hauts-Valaisans, le HCC allait retourner la situation en l'espace de 43 secondes, par Tim Coffman d'un maître-tir dans la lucarne, puis par Dominic Hobi, finisseur hors-pair devant les goals. Au quart d'heure, les joueurs locaux allaient encore une fois bénéficier d'une période de double supériorité, les arbitres, très pointilleux et adeptes de la tolérance zéro, punissant tour à tour Samuel Grezet, puis David Stämpfli, lequel prenait encore 10 minutes pour charge à la bande. Encore une fois, le box-play résistait bien et Tim Wolf allait effectuer une parade très importante sur un essai à bout portant de Mark Van Guilder. Mais ce n'était pas tout, puisque Brett Cameron se faisait lui aussi punir à une minute de la fin du tiers. Il resterait 55 secondes à purger au numéro 77 à l'entame du tiers médian.

2ème tiers

Le reste de la pénalité allait être facilement annihilée par le HCC, profitant d'une certaine apathie viégeoise. Les débats étaient d'ailleurs moins animés que lors du tiers initial, les acteurs ayant sans doute pris acte de la volonté arbitrale de tout siffler. Le jeu était même assez hâché, les coups de sifflets étaient donnés avant tout pour signaler des positions de hors-jeu. Iol fallait attendre la 28ème pour que les zébrés ne sifflent une nouvelle pénalité, contre le HCC encore une fois et Philipp Ahlström en particulier. Sans idée, le power-play local ne parvenait pas à déstabiliser le meilleur boxplay de la ligue. Le HCC récupérait tout son personnel, David Stämpfli étant de retour au jeu. Le HCC semblait vouloir contrôler le jeu, mais laissait trop souvent l'initiative du jeu à son adversaire, se contentant de lancer quelques contres peu dangereux au final. A 65 secondes de la seconde sirène, les arbitres sifflaient contre un joueur de chaque équipe (Ahlström et Furrer), décision étonnante puisque le joueur chaux-de-fonnier ne semblait pas avoir commis de faute. Les arbitres avaient-ils peur de se faire houspiller par un public plus prompt à râler qu'à encourager son équipe.

3ème tiers

Sitôt la période à 4 contre 4 terminée, Dario Burgener se faisait punir, offrant ainsi au HCC une opportunité rare d'évoluer avec un homme de plus. Si le début du power-play était solide, la seconde partie était moins dominée par les visiteurs. A la 44ème, c'était au tour de Patrick Zubler d'aller faire un tour sur le banc des polissons. A force d'évoluer avec un homme de moins, le HCC allait se faire punir après 75 secondes de power-play, via Daniel Kissel, bien servi dans l'axe par Fabian Brem. Alors que les débats s'animaient enfin quelque peu après une période de transition, le HCC allait profiter d'un contre rondement mené pour reprendre l'avantage par Adam Hasani. Il fallait s'attendre à une fin de match épique, les locaux se devant de réagir. Tim Wolf se montrait impeccable alors que Fabian Brem était seul devant lui et ne parvenait pas à mystifier le dernier rempart chaux-de-fonnier. Mais le HCC avait ausi des possibilités en contre, à l'instar de cette action entre Brett Cameron et Adam Hasani à 90 secondes du terme. Le coach viégeois demandait un temps mort à 80 secondes du terme. C'était Morgarten devant les buts chaux-de-fonniers et Viège allait égaliser à 31 secondes du terme par Jules Sturny, alors que le puck semblait avoir été dévié par un joueur chaux-de-fonnier.

Prolongation

Après 33 secondes de prolongation, Niki Altorfer commettait une faute sur Brett Cameron et se faisait punir. Le HCC allait donc évoluer à 4 contre 3. A 22 secondes du terme de la pénalité, le HCC allait troiuver la faille par Daniel Carbis.

Alors que l'histoire semblait se répéter pour le HCC, les hommes de Serge Pelletier auront finalement vaincu le signe indien en marquant en prolongation.

 

EHC Viège - HC La Chaux-de-Fonds 3-4 (1-2; 0-0; 2-1; 0-1)

Litternahalle de Viège, 3212 spectateurs

Arbitres : MM: Boverio et Gianinazzi, assistés de MM. Dreyfus et Duarte

Buts

  • 03'51 Kissel (Lindemann) 1-0
  • 13'37 Coffman (Hasani, 5c3) 1-1
  • 14'20 Hobi (Carbis, Stämpfli, 5c4) 1-2
  • 45'04 Kissel (Brem, Furrer, 5c4) 2-2
  • 52'07 Hasani (Cameron, Stämpfli) 2-3
  • 59'29 Sturny (Furrer, 6c5) 3-3
  • 62'11 Carbis (Stämpfli, 4c3) 3-4

Pénalités

EHCV : 6 x 2'

HCC : 8 x 2' (Carbis, Miéville, Grezet, Stämpfli, Cameron, Ahlström (2), Zubler)

Equipes

EHCV : Lory (Rochow); Steiner, Schüpbach; Lindemann, Haueter; Brantschen, Furrer; Fellay; Kissel, Van Guilder, Sturny; Burgener, Brügger, Brem; Altorfer, Hofstetter, Dolana; Fogstad, Valenza, Zwissler

HCC : Wolf (Maruccia); Kühni, Zubler; Hofmann, Ahlström; Stämpfli, Prysi; Rodondi; Hasani, Coffman, Cameron; Carbis, Miéville, Augsburger; Bonnet, Tanner, Hobi; Dubois, Kiss, Weder

Notes

EHCV sans Camperchioli, Ritz, Nater, Wiedmer, Heynen (blessés), Achermann (malade)

HCC sans Bays, Jaquet, Guebey, Wollgast, Erb (blessés), Wetzel, Lüthi (malades)

Adam Hasani et Daniel Kissel sont désignés meilleur joueur de chaque équipe