Partager:

La parole à Adama Sow

10 mar 2017 Editos

Présentation 

Né il y a 52 ans à Dakar, capitale du Sénégal, Adama (prononcez Adam) fait partie de l’équipe des agents techniques des patinoires, appelés plus simplement hommes de piste. Personnage souriant, Adama est connu comme le loup blanc aux Mélèzes. L’occasion était donc belle pour faire connaissance avec lui.

De Dakar à La Chaux-de-Fonds

Après sa scolarité et son bac en poche, Adama se dirige vers le sport puisqu’il a un rêve, devenir footballeur professionnel. Il y parviendra puisque son parcours le conduira tout d’abord à évoluer au sein des trois clubs de la capitale sénégalaise. Avec ceux-ci, il participera aux différentes coupes d’Afrique, ce qui lui permettra d’être présélectionné en équipe nationale. Il lui manquera finalement l’étape ultime, la sélection. Son parcours n’échappe pas aux recruteurs européens et c’est le VFB Stuttgart qui lui proposera un contrat professionnel. Il évoluera dans la 2ème garniture du club qui milite en 3ème division de Bundesliga. Une blessure au genou l’obligera toutefois à mettre un terme à sa carrière sportive. Après un court passage en Italie, Adama va trouver l’amour auprès d’une compatriote déjà établie en Suisse. Ils s’installeront au Locle en 1996. Employé dans une entreprise de polissage de La Chaux-de-Fonds, Adama connaîtra les affres du chômage avant d’être placé dans l’équipe des agents techniques de la patinoire, dont il est aussi le médiateur vis-à-vis des autorités de tutelle.

Un sourire connu loin à la ronde

Toujours le sourire aux lèvres, Adama est non seulement connu de tous aux Mélèzes, mais également d’ailleurs puisque les joueurs des équipes adverses, et pas uniquement les anciens du HCC, apprécient le bonhomme connu pour toujours être positif et avoir un bon mot pour chacun.

Pour Adama, le HCC c’est…

Une deuxième famille, tout simplement. L’homme sait communiquer sa joie de vivre et sait remonter le moral par un mot ou un check dont il n’est pas avare.

Un pronostic et un défi

Le HCC ira en finale, c’est Adama qui le dit même s’il n’est pas le seul. Il en est tellement certain qu’il n’a pas hésité à déclarer qu’il dansera sur la glace en cas d’accession du HCC à la finale. On attend de voir cela Adama.

 

 

 

Adama Sow

Agent technique des patinoires

Propos recueillis par Jean Dreier