Partager:

GCK Lions - HCC : 2-6, le HCC fait le job

28 déc 2018 Résumé

C'est dans la sympatique et frigorifique patinoire de Küssnacht que le HCC se déplaçait en ce vendredi soir. Comme prévu, Serge Pelletier avait fait appel à la ligne de parade des juniors élites B pour compléter un effectif décimé par les blessures. L'alignement chaux-de-fonnier était donc composé de 7 défenseurs et 13 attaquants.

Du côté des GCK Lions, un seul étranger sur la glace en l'absence de Viktor Backman, mais le club-ferme du Z pouvait compter sur la présence de Mattia Hinterkircher.

1er tiers

Malgré un départ de match intense, il fallait attendre la 5ème minute pour voir les gardiens être mis à contribution. Wolfgang Zürrer devait d'ailleurs s'employer pour empêcher le puck d'entrer alors que celui-ci semblait l'avoir lobé. A noter que Karim Bouchareb effectuait quelques instants plus tard son premier shift en Swiss League. A la 8ème minute, c'est Tim Wolf qui s'interposait doublement sur des essais locaux. Le gardien chaux-de-fonnier s'interposait encore brillamment sur un essai de Fabian Berri à la 9ème minute. A la 10ème,c'est le gardien zürichois qui était sauvé par son poteau sur un essai d'Adam Hasani. Alain Miéville voyait son violent tir stoppé de la mitaine par le gardien local à la 13ème. Au quart d'heure, le HCC ouvrait la marque sur un tir de la ligne bleue de Thomas Hofmann, dévié par Dominic Hobi hors de portée de Wolfgang Zürrer. Alain Miéville doublait la mise moins d'une minute plus tard après une belle action de sa ligne d'attaque. Thomas Hoffman était le premier joueur puni de la partie à la 19ème pour avoir retenu un adversaire à la bande. Marc Geiger croisait trop son tir après quelques secondes, mais Xeno Büsser réduisait la marque après 30 secondes de power-play, sur un tir de la ligne bleue qui transperçait la boîte chaux-de-fonnière. La sirène pouvait retentir sur ce score favorable au HCC, mérité au demeurant.

2ème tiers

C'est Daniel Carbis qui allait redonner 2 longueurs d'avance à ses couleurs en récupérant un puck dans les patins de Tim Coffman et en le logeant au bon endroit d'un tir précis du poignet (24ème). Les lionceaux zürichois avaient une grosse occasion une minute plus tard, mais le puck rasait le poteau des buts de Tim Wolf. A la 27ème, Alain Miéville et Mars Lararevs étaient punis pour s'être frottés le museau. 7 secondes plus tard, le HCC allait pouvoir jouer à 4 contre 3 après une punition sifflée contre Kaj Suter. Nelson Chiquet avait une belle occasion en contre, mais ne cadrait pas son tir. Auparavant, Tim Coffman avait vu son tir faire retentir la base du cadre des buts zürichois. Peu avant la mi-match, Daniel Carbis était puni à son tour. Tim Coffman avait une grosse occasion  en contre mais butait sur le dernier rempart local. Le HCC allait évoluer avec 2 hommes de moins durant 67 secondes, alors que Brett Cameron était prié de rejoindre son coéquipier sur le banc des polissons. Le box-play du HCC faisait son job et l'équipe se retrouvait au complet sans que les hommes de Léo Schumacher n'aient vraiment pu mettre Tim Wolf en danger. Ce dernier se mettait toutefois en évidence sur un essai de Kaj Suter à la 36ème. C'est le premier bloc chaux-de-fonnier, au terme d'un gros travail dans la zone d'attaque zürichoise, qui allait donner encore un peu d'air à son équipe via Dominic Hobi qui trompait Wolfgang Zürrer après une offrande de Tim Coffman (39ème).

3ème tiers

C'est Tim Coffman qui sonnait la charge à la 44ème, en levant le puck dans le haut des filets de Wolfgang Zürrer. Ce but concrétisait une domination des Abeilles. Peu après Alain Miéville était puni en même temps que Tim Ulmann. A la 47ème, le HCC pouvait bénéficier d'une double pénalité sifflée contre Robin Meier et contre Xeno Büsser. Le power-play ne donnait rien et,au retour des deux punis, c'est le poteau qui venait au secours de Tim Wolf. Adam Hasani ne faisait punir à la 50ème, mais le box-play des Abeilles se montrait intransigeant. C'est peu après le retour au jeu d'Adam Hasani que les GCK allaient réduire la marque, après une subtile déviation de Rihards Puide après une passe de la bleue de Tim Ulmann (51ème). Plutôt que de vouloir absolument creuser un nouvel écart, les Chaux-de-Fonniers contrôlaient le jeu et privaient leur adversaire de puck, tout en continuant d'évoluer à 4 blocs. Nsleon Chiquet se faisait punir après avoir donné un coup de canne sur la mitaine de Tim Wolf. Le HCC allait enfin  inscrire un but en supériorité numérique après qu'Alain Miéville ne reprenne un puck de volée sur un rebond accordé par le gardien zürichois après un tir de Philipp Ahlström.

Avant la venue de Viège, le HCC a donc emmagaziné 3 points précieux, bons à prendre même contre une équipe zürichoise diminuée. Compte tenu des résultats du soir et de la défaite d'Olten, les hommes de Serge Pelletier prennent même une marge de sécurité.

 

GCK Lions - HC La Chaux-de-Fonds 2-6 (1-2; 0-2; 1-2)

Patinoire du KEK de Küssnacht, 190 spectateurs

Arbitres : MM. Mollard et Erard, assistés de MM. Wolf et Schlegel

Buts

  • 14'19 Hobi (Hofmann, Coffman) 0-1
  • 15'14 Miéville (Hasani, Cameron) 0-2
  • 19'08 Büsser (5c4) 1-2
  • 23'11 Carbis (Coffman) 1-3
  • 38'02 Hobi (Coffman) 1-4
  • 43'16 Coffman (Jaquet) 1-5
  • 50'50 Puide (Ulmann, Chiquet) 2-5
  • 57'38 Miéville (Ahlström, 5c4) 2-6

Pénalités

GCK : 6 x 2'

HCC : 6 x 2' (Hofmann, Miéville (2), Carbis, Cameron, Hasani)

Equipes

GCK : Zürrer (Guntern); Sidler, Büsser; Peter, Geiger; Braun, Andersson, Cohen; Hinterkircher, K. Suter, Hayes; Chiquet, Ulmann, Puide; Meier, Lazarevs, Berri; Mathew, M. Suter, Kreis

HCC : Wolf (Bays); Jaquet, Zubler; Stämpfli, Kühni; Hofmann, Ahlström; Prysi; Carbis, Coffman, Hobi; Hasani, Miéville, Cameron; Voirol, Kiss, Bouchareb; Grezet, Wetzel, Dubois; Schnegg

Notes

HCC sans Guebey, Weder, Augsburger, Bonnet, Lüthi, Wollgast (blessés), mais avec Voirol, Bouchareb et Schnegg (élites)

GCK sans Burger, Sigrist, Brüschweiler (Suisse M20), Hardmeier, Riedi, Berni (blessés), Backman (avec le Z)

Tim Coffman et Nelson Chiquet sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

Photo Enrico Quaranta