Partager:

L’ÉDITO DE JONATHAN PROELLOCHS

05 oct 2017 Editos

Au HCC, on ne forme pas que des hockeyeurs !

Le HCC La Chaux-de-Fonds n’est pas seulement un club sportif, c’est aussi une entreprise dont le rôle social ne se limite pas à la formation des hockeyeurs. Avec la réorganisation administrative entamée il y a deux années, le HCC est également devenu une entreprise formatrice. L’occasion est donnée de faire connaissance avec Jonathan Proellochs, apprenti « employé de commerce ».

Présentation

J’aurai 25 ans dans une semaine et j’entame actuellement ma troisième
année d’apprentissage. Je suis en couple depuis huit ans avec une Vaudoise, fan du LHC, ce qui occasionne bien entendu des discussions parfois animées et des chambrages mutuels. Grand fan de sport et de hockey sur glace en particulier, c’est depuis tout petit que je suis aussi un fan du club.
D'ailleurS, j’avais assisté à sa dernière ascension en National League
derrière les plexiglas. 

Un parcours atypique

Après ma scolarité, des soucis de santé m’ont empêché d’entamer
ma carrière professionnelle de la meilleure des manières puisqu’une fois la santé retrouvée, j’ai surtout enchaîné les petits boulots. Fan du club, j’ai cependant saisi l’opportunité offerte par l’ancienne administration, il y a environ huit ans, de m’occuper bénévolement des réseaux sociaux et du site internet. Avec la récente réorganisation du HCC, j’ai pu franchir un palier supplémentaire puisque que j'ai été engagé, après un stage, pour débuter un apprentissage d'employé de commerce. 

Un lieu d’apprentissage normal ?

Oui, je suis un apprenti comme les autres puisque la formation est très
encadrée et les objectifs sont les mêmes pour tous les apprentis.
Par contre, le fait que nous soyons une équipe réduite me permet de toucher à de nombreux domaines tels que le marketing, la comptabilité, l’administration et les relations avec nos « clients ».  

Le HCC, un sujet de discussion en classe ?

En premier lieu, les gens sont toujours très surpris de constater que le HCC forme des apprentis. Cela me rend d’ailleurs très fier de dire que je suis le premier apprenti du club. Il est arrivé que mes camarades de classe me demandent des anecdotes sur tel ou tel joueur, mais ils ont finalement compris que le secret professionnel s’appliquait aussi pour le HCC et les discussions sont désormais plus d’ordre général. En moyenne, le sujet « HCC » revient deux à trois fois par jour ce qui démontre bien la popularité du hockey dans notre Ville.

Pour moi le HCC, c’est … ?  

Le club fait bien évidemment partie de ma vie pour 

les raisons évoquées ci-dessus. De supporter normal qui va assister aux matchs, j’ai franchi un cap en vivant désormais les choses de l’intérieur. Je crois qu’on ne se rend pas vraiment compte ce que demande la gestion d’un club comme le HCC.  

 

Jonathan Proellochs

Apprenti « Employé de commerce » 

 

Propos recueillis par Jean Dreier